Histoire de La Réunion année 1692, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1692.

Histoire de La Réunion année 1692

- Page précédente :: Année 1691 - Page puivante :: Année 1693


3 mai 1692, sous la responsabilité de gouverneur Firelin, débute le procès du valet de l'ancien gouverneur vauboulon. Le valet Simon Louis de la Citerne est accusé de complot de mort contre Firelin et de tentavie d'évasion de son maître Vauboulon. La cour martiale nommée par les habitants, le condamne à mort le 6 mai 1692 et le fait fusiller peu après. La sentence du 6 mai 1692 :

Nous, habitants de l'Ile Bourbon soussignés à tous ceux qui ces présentes lettres verront, vues les dépositions faites contre Simon Louis de La Citerne suivant l'assassinat qui se devait par lui commettre tant à la personne dudit Sr Firelin, Commandant de ladite Isle, que au Révérend Père Hyacinthe, capucin et missionnaire apostolique en ladite Ile et au frère Anthoine de Lannion son compagnon, vu aussi l'interrogatoire subi par ledit La Citerne, les témoins devant lui confrontés, comme aussi ledit assassinat par lui avoué et signé, le tout considéré, Nous avons condamné ledit Simon Louis de La Citerne à être arquebusé jusqu'à ce que mort s'ensuive, Nous avons condamné Paul Désiré d'accompagner ledit Simon Louis de La Citerne au lieu du supplice pour avoir celé ledit assassinat et de retourner après l'exécution faire chez Julien Robert, habitant de Sainte-Suzanne comme il y était ci-devant, lui faisant défense à l'avenir de découcher de chez son hôte ni d'avoir aucune correspondance avec ceux qui sont accusés pour complices à peine de subir le même châtiment dudit La Citerne, Nous avons aussi condamné Jacques Fontaine, habitant de St-Paul de n'avoir aucune correspondance avec ceux qui sont accusés pour complices, lui faisant défense à l'avenir et à ses enfants de passer la Rivière du Galet et de ne se mêler d'aucunes affaires sans l'ordre dudit Sr Firelin, Commandant, à peine de subir le même châtiment dudit La Citerne, et ordonnons que la présente soit exécutée selon la forme et teneur, donné au Fort St-Denis Ile Bourbon ce sixième jour de mai mil six cent nonante et deux.

18 août 1692, Henry Habert de Vauboulon meurt dans sa cellule. Le lendemain, les derniers sacrements sont rendus à l’ancien gouverneur mais très rapidement, le bruit court qu’il a été empoisonné. L'acte de décès établi par le Père Hyacinthe est ainsi rédigé :

" Le 18 d'août 1692, Henry Habert, sieur de Vauboulon, gouverneur de la part du Roy en cette isle de Bourbon, fut trouvé mort d'une maladie de deux mois, en la prison de Saint-Denis, où il était depuis le 26 novembre 1690, pour les mauvais traitements et les vexations exorbitantes qu'il faisait au peuple, ayant le même jour appris cette triste nouvelle, j'assemblay incontinent tous les habitants de ce quartier de l'isle où je me trouvais alors pour leur en faire part, et le lendemain ... je luy fis un service avec messe, où l'on fit cinq coups de mousqueterie ... ".

Une autopsie est pratiquée qui ne confirme pas l'empoisonnement.

Michel Firelin va indemniser les créanciers de Vauboulon en liquidant les biens du gouverneurs. Il vendit les meubles et les biens qu'il avait extorqués pendant le court espace de temps qu'avait duré son administration.

Ainsi nous voyons, dans une des études des notaires de Saint-Paul, des reçus données en 1692 et 1693, audit sieur Michel Firelin, liquidateur de la succession de Vauboulon, par vingt et quelques habitants de Saint-Paul, relativement à l'argent, aux étoffes et aux marchandises que ces habitants prétendaient leur avoir été injustement pris par de Vouboulon ci-devant gouverneur pour le roy. Les sommes restituées s'élèvent au chiffre de 2 408 livres. Il y est dit encore " que les sommes versées par Firelin pour compte des directeurs généraux de la Compagnie des Indes étaient, pour argent injustement pris par Vauboulon, pour le fond de leurs habitations,qu'il leur avait fait prendre par force, et encore pour marchandises livrées aussi par force, en non payées, au navire Les Jeux sur ordre du Gouverneur."

La plupart des concessions faites par le gouverneur furent annulées, et plus tard confirmées à nouveau aux mêmes concessionnaires.


Décès en 1692 :

18 août 1692, décès de Henry Habert de Vauboulon ancien gouverneur de La Réunion.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 22 Novembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.