Histoire de La Réunion année 1705, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1705.

Histoire de La Réunion année 1705

- Page précédente :: Année 1704 - Page puivante :: Année 1706


1705. De nouvelles concessions souvent fort étendues, sont accordées aux colons, la culture s'intensifie, mais l'île manque de main-d'œuvre. Le gouverneur de Bourbon, Jean-Baptiste de Villers lance en grand, la traite négrière. Il envoie chercher cette main-d'œuvre à l'île Sainte-Marie, sur la côte de Madagascar. Mais les esclaves, avides de liberté, cherchent à s'enfuir par tous les moyens, le gouverneur est confronté au marronnage. Il décide d'y faire face, de façon cruelle. La pratique pour punir un esclave capturé après sa fuite est de lui donner le fouet et de le marquer à la fleur de Lys, à l'aide d'un fer chaud. Le châtiment ne dissuade pas les esclaves de s'enfuir dans les montagnes, Il propose donc de couper systématiquement le pied ou la jambe de chaque fugitif, " cela les empêchait de s'en aller et ils n'en rendent pas moins bon service à leur maître ". La révolte gronde chez les marrons ( esclave en fuite).

Chasse aux esclaves marrons

27 janvier 1705, les esclaves marrons Mathieu, Pitre, Sambo et sébastien propose à Lamban, esclave de Jacques Richard de pénétrer dans les maisons de quelques habitants pour les égorger, de se saisir de leurs armes et d'exterminer tous les Blancs. " pour après estres armés, venir assassiner le gouverneur dans sa maison et tous ceux qui s'y seroient trouvés, pour se rendre Maîtres de l'isles ". Une dénonciation opportune évita de justesse le massacre de la famille Texere à La Possession. Les meneurs furent arrêtés, jugés et condamnés. Le dénommé Sambo sera pendu, le dénommé Sébastien brûlé vif en place publique dans le quartier de Saint-Paul et le dénommé Mathieu, condamné par contumace, sera capturé et exécuté le mois suivant. Un dénommé Sébastien va obtenir pour sauver son âme qu'on lui tire dix coups de fusil avant que son corps ne soit jeté au bûcher.

esclave capturé

1705, pour éviter la fuite des esclaves, toute sortie de canot est interdite sans qu'il y ait à bord trois Blancs armés. Quand aux esclaves rameurs ils ne doivent rien porter.

8 avril 1705 au 18 avril 1705, le Sieur Durot naviguant sur l'agréable et de passage à Bourbon, il rapporte la réponse musclée du gouverneur de Bourbon Jean Baptistes de Villers à une tentative de révolte marrons.

" Le gouverneur juge, et sans appel, les différends des habitants, tant pour les dettes que pour le criminel, ainsi que les esclaves qu'il peut condamner à mort. Il exerça son pouvoir quelques jours avant notre départ. Plusieurs nègres esclaves, serviteurs des habitants, s'étant enfuis dans les montagnes, ce que l'on appelle se rendre marron, pour quelque mécontentement qu'ils avaient reçu de leurs maîtres, avaient voulu prendre les armes contre les habitants et avaient attiré à leur parti tous ceux de leurs camarades qu'ils avaient pu. Ils furent arrêtés dans leurs projets. Deux d'entre eux, reconnus les plus coupables, furent par sentence du gouverneur brûlés, et deux ou trois autres eurent les jambes coupées, ce qui les fit mourir peu de temps après et mit une grande consternation dans les autres esclaves, les rendant plus soumis dans leurs devoirs. "



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 18 Juillet 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.