Histoire de La Réunion année 1729, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1729.

Histoire de La Réunion année 1729

- Page précédente :: Année 1728 - Page puivante :: Année 1730


1729, Bourbon connaît pour la première fois le visage de l'épidémie, après avoir accueilli des esclaves originaires de l'Inde, porteurs du germe de la variole. La maladie, qui se révèle de manière sporadique en avril, prend vite un caractère épidémique. De mai à octobre, elle sévit d'abord à Saint-Denis, lieu de débarquement des individus infestés, avant de se développer à Saint-Paul et au quartier de la rivière Saint-Étienne. En cinq mois l'épidémie fait 1 500 victimes, 800 à Saint-Denis, cela nécessite la création d'un nouveau cimetière à Saint-Denis, celui datant de 1700 se trouvant près de l'église est abandonné, le nouveau cimetière situé hors des limites de la ville, au pied des remparts de La Montagne, vers la Redoute est consacré le 30 juin 1729, par Monseigneur Criais.

L'année 1729 est vraiment désastreuse pour la colonie épidémie de variole et des nuées de sauterelles qui causent de grands ravage dans les récoltes.

26 juillet 1729, la création d'un détachement pour la capture des noirs marrons est mis en place par un règlement du Conseil supérieur de Bourbon. La chasse aux noirs marrons n'avait pas attendu les règlements royaux pour être pratiquée. Dès les débuts du XVIIIème siècle, les colons avaient mis en place des dispositions pour combattre les marrons. Toutefois le règlement donne à l'activité de chasse aux noirs sa légitimité. Tout blanc "en état de porter les armes" doit être inscrit "au rolle" de son quartier par le capitaine du quartier pour faire partie du détachement devant chasser les marrons. Cette première conscription, ne plait pas aux colons créoles obligés de participer à une organisation militaire pour lutter contre les marrons. Devant les difficultés et l'inefficacité de la "conscription obligatoire", la réglementation évolua vers la professionnalisation de la spécialisation des détachements.

1729, Le thé est introduit à Bourbon ( La Réunion ) par le chevalier du Guay sur ordre de la Compagnie des Indes.

Deux pieds et des graines de Rhubarbe, Rheum rhabarbarum L. en provenance de Canton sont introduit à Bourbon en 1729, elle s'acclimata convenablement et fournit plus de 500 en pieds en 1731.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Lundi 22 Juillet 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.