Histoire de La Réunion année 1780, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1780.

Histoire de La Réunion année 1780

- Page précédente :: Année 1779 - Page puivante :: Année 1781


8 Mars 1780, Le gouverneur de Bourbon Joseph Murinay Comte de Saint-Maurice, et son ordonnateur De Courcy, font publier un arrêté concernant l'entretretien des chemins de l'île : "Ayant constaté que la plupart des chemins de traverse étaient tellement négligés et dans un si mauvais état, qu'ils empêchaient toute communication, que les curés et chirugiens appelés étaient souvent dans l'impossibilité de porter aux malades les secours temporels et spirituels dont ils avaient besoin, et que de plus ces mêmes chemins de traverse étaient en beaucoup d'endroits si étroits, qu'ils ôtaient absolument la liberté de passages aux bêtes de charge que venaient à se rencontrer". Arrêté, Art. 1er : "... Tous les habitants qui ont des chemins de traverse, seront tenus... de les ouvrir de la largeur de douze pieds, de les réparer et de les tenir dans la propreté convenable...". Art. 2 : "... Les chemins de traverses où il y a des vacoas auront vingt pieds de largeur ; cette distance étant nécessaire, à cause de l'embarras que causent les feuilles de vacoas...".

13 août 1780, Pierre Riel, marquis de Beurnonville, futur Ministre de la guerre en 1793, et Maréchal de France en 1816, occupe le poste de lieutenant sous aide major des milices de l'île Bourbon, il remplit les fonctions de major de place à Saint-Denis.

Pierre Riel, marquis de Beurnonville

Le marquis de Beurnonville sous-lieutenant en 1777 dans le régiment colonial de l'Ile de France, se signale dans les trois campagnes de l'Inde, sous les ordres de Suffren. Pendant qu'il est à Saint-Denis de l'île Bourbon, le 27 octobre 1778, il épouse une riche veuve créole, Geneviève Gillot L'Étang.

Depuis le 23 juin 1778, il est frère dans la loge de la Parfaite Harmonie, loge de la Franc-Maçonnerie de Saint-Denis, il est investi à la première charge de la loge aux élection de 1780, charge qu'il occupe jusqu'à son départ de Bourbon.

1786, à la suite de démêlés avec le gouverneur de Bourbon Claude Elie Dioré de Périgny, de Beurnonville est destitué de son poste de Major des Milices, il rentre en France.

1780, Maître Laurent Alexandre Lambert Fréon, membre du Conseil Supérieur et responsable du Tribunal terrier, se rend à Petite-Île en compagnie de l’arpenteur Jean-Baptiste Bank, du notaire Philippe Leclerc de Saint-Lubin et de maître Prosper de Greslan. Ayant trouvé à Petite-Île trois ravines non encore baptisées, ils leur donnent leurs propres noms : la Ravine Fréon, la Ravine Bank et la Ravine Greslan. Le magistrat Greslan et le grand Père de Jean-Baptiste Pierre Prosper de Greslan futur député de La Réunion.

1780, l'île Bourbon compte 35 500 habitants.


Naissance en 1780 :

23 février 1780, naissance de Joseph Desbassyns ardent travailleur, il joue un rôle prépondérant dans le développement de la culture de la canne à sucre. Il s’attache particulièrement à l’étude des procédés de culture et met au point un mode d’assolement triennal pour la canne à l’aide de légumineuses qui fera longtemps autorité.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mardi 20 Août 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.