Histoire de La Réunion année 1785, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1785.

Histoire de La Réunion année 1785

- Page précédente :: Année 1784 - Page puivante :: Année 1786


1 er janvier 1785. C'est la création du quartier de Saint-Joseph, cette création n'est pas une mesure administrative anodine. C'est un véritable projet politique visant à soulager le paupérisme dramatique qui frappe la population blanche. Un phénomène qui, par son ampleur et son intensité est unique dans l'histoire coloniale. Insérer des Blancs pauvres, coloniser des terres vierges, encourager de nouvelles cultures, diversifier l'économie et contribuer au développement de Bourbon, telles sont les ambitions de ce projet. Quelques 200 familles pauvres sont autorisées à s'y installer sous la réserve expresse, " d'y établir domicile avant le 1 er novembre de l'année en cours époque à laquelle leur seront délivrés des permis en forme ". Les familles retenues doivent renoncer à conserver des terrains dans d'autres quartiers de la colonie et s'engager à respecter différentes mesures de protection de l'environnement. C'est ainsi qu'il est interdit aux concessionnaires, " de couper sous aucun prétexte, pas même celui de bâtir des cases, aucun arbre dans la réserve de cent gaulettes de bois faite sur le bord de la mer, non plus que dans les vingt gaulettes qui bordent les côtés des ravines où il coule de l'eau ".

1785, Joseph Hubert est nommé commandant du quartier de Saint-Joseph, commune qu’il a fondée.

Joseph Hubert, créateur du quartier de Saint-Joseph

Mai 1785, Claude Élie Dioré de Périgny est nommé gouverneur de Bourbon en remplacement d'Alexandre François Chalvet, Baron de Souville. Créole, il connaît les hommes et les dossiers et montre son attachement à Bourbon alors que la politique française connaît, dans l'Océan Indien, de profondes transformations. Réorganisation administrative et contraintes budgétaires dominent la période qui suit le traité de Versailles. C'est désormais à l'Isle de France que siège le gouvernement général des établissements français à l'Est du Cap de Bonne Espérance.

12 septembre 1785, jugement qui approuve et fixe les abornements du quartier Saint-Pierre, rivière d'Abord, conformément au plan dressé par le chevalier Bancks.

24 septembre 1785, Duplessis Lomet lève le plan d'un canal de dérivation ouvert par M. Lainé de Beaulieu, pour établir un moulin à sucre au bord de la mer, sur la rive gauche de la rivière des Marsouins. C'est la première usine sucrière de l’île de la Réunion construite à Saint-Benoît par Laisné de Beaulieu.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mercredi 18 Septembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.