Histoire de La Réunion année 1800, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1800.

Histoire de La Réunion année 1800

- Page précédente :: Année 1799 - Page puivante :: Année 1801


1800. C'est la tentative d'indépendance qui domine la vie politique dans la colonie. Une indépendance qui permettrait d'échapper à l'application des mesures abolitionnistes et que la colonie n'entend pas appliquer. L’assemblée réunionnaise ne croit pas en une République conciliante. Elle se refuse à accepter l’abolition et voit toujours la France comme, l’ennemi de la colonie. Ensuite les relations entre la Réunion et l’Ile de France sont empreintes de méfiance. L’ancienne île Bourbon n’ignore pas que le gouverneur général Anne-Joseph-Hippolyte de Maurès de Malartic condamne la façon dont elle traite le commandant Jacob auquel elle a enlevé peu à peu les prérogatives.

13 janvier 1800, l'assemblée de La Réunion remet à l'ordre du jour la question de l'indépendance, un projet a été présenté à l'assemblée, cette dernière a renvoyé la discussion au 20 janvier 1800.

Le gouverneur général des îles de France et de La Réunion, Malartic est informé de cette nouvelle considérant cette affaire grave, il se rend en personne à La Réunion.

23 janvier 1800, Malartic arrive à La Réunion, en compagnie de d’Unienville, Descombes et Bestel. Leur arrivée est vécue comme une menace par certains colons et le bruit court qu’ils cherchent à les expulser. De ce fait une compagnie d’artillerie volante est chargée d’assurer leur protection. Et c’est sous la garde de la compagnie que Malartic et ses compagnons se rendent à l’assemblée. Ils sont accueillis par le président de l'assemblée, Joseph Villèle. Dans l’enceinte, de nombreuses personnes se sont rassemblées. Leurs visages fermés et empreints d’hostilité montrent leur détermination. Le gouverneur général ne s’y trompe pas, la partie sera rude. A son cri de " Vive la République " l’auditoire répond par un vibrant " Vive le Roi ". Le ton est donné. L’assemblée n’a pas l’intention de se laisser dicter sa conduite par l’Île de France. Elle réaffirme sa volonté de se couper de la République. Grâce à l'intervention de Malartic, d’Unienville, Descombes et de Bestel, la majorité de l’assemblée vote le rejet de l’indépendance.

1800, l'arrivée aux Mascareignes de nouveaux administrateurs, Villaret, Lequoy, Cossigny de Palma, avec des instructions pour une suppression par étapes de l'esclavage, provoque une nouvelle phase d'agitation dans les îles. Les élections à l'Assemblée Coloniale fin 1800 sont défavorables au royalistes " anglophiles ".


Naissance en 1800 :

01 septembre 1800, naissance à Saint-Benoît de Aristide Désire Marie Joseph Patu De Rosemont, homme politique.


Décès en 1800 :

11 octobre 1800, décès de Henri Paul Panon dit Desbassyns.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 16 Novembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.