Histoire de La Réunion année 1830, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1830.

Histoire de La Réunion année 1830

- Page précédente :: Année 1829 - Page puivante :: Année 1831


1830, un nouveau cyclone touche Bourbon, la colonie est en proie à des sérieuses difficultés financières, le sucre frappé de droits excessifs est concurrencé en Métropole par le développement de l'industrie betteravière. De nombreux colons sont endettés.

9 mai 1830. Les Indiens embarqués à Corringy et arrivés par l'Epervier sont suspectés d'être porteurs de petite vérole. Le navire est soumis à quarantaine de 20 jours avec, à son mât de misaine, un pavillon jaune; le bateau prend son mouillage sous le vent de la rade. L'entrepont sera lavé chaque jour avec la chlorure de chaux. Le débarquement des passagers est effectué par des Noirs nus, déjà atteints de la variole; ils seront ensuite lavés avec la chlorure de chaux et les embarcations de transbordements submergés pendant 24 heures.

Étienne Henry Duval d'Ailly gouverneur de Bourbon

5 juillet 1830. Achille Guy Marie de Cheffontaines laisse sa place au nouveau gouverneur, Étienne Henry Duval d'Ailly.

Juillet 1830, le nouveau gouverneur Duval d'Ailly arrive à Bourbon début juillet 1830, alors que Charles X est déjà parti en exil en abdiquant le trône. Mais d'Ailly ainsi que les habitants de Bourbon l'ignorent. Ce n'est que le 20 octobre 1830 qu'on apprend dans la colonie les événements de juillet, ces nouvelles, amenées par le navire la Jeune Mathilde surprennent totalement le gouverneur. Si en rade de Saint-Denis la Jeune Mathilde arbore le pavillon tricolore, Duval d'Ailly hésite à remplacer dans la colonie le pavillon blanc brodé de fleurs de lys.

7 août 1830. Par arrêté est créé une Chambre du Commerce devenant ainsi la 37ème Chambre de commerce de l’histoire de France. Les membres nommés par arrêté du 1er septembre 1830 sont tous dionysiens.

23 août 1830, ordonnance du roi Louis-Philippe, qui portait que les députés des colonies alors en exercice cesseraient leurs fonctions, et qu'à l'avenir ces députés ou délégués seraient nommés par les Conseils généraux des colonies. Les délégués de l'île Bourbon (La Réunion) furent nommés conformément à l'ordonnance du roi, et ils siégèrent à Paris, auprès du département de la marine.

4 Octobre 1830, par ordonnance du rois Louis Philippe, création de la commune de Saint-Philippe, elle prit ce nom en l'honneur du roi, les limites de la nouvelle commune sont, d'une part la ravine de Basse Vallée, et d'autre part le pays Brûlé. L'adjoint Leroy devint maire, et, à 11 heures du matin s'installa le premier conseil municipal.

30 octobre 1830. La décision est prise de décorer la ville et les bateaux de l'État par le drapeau tricolore à 14 heures précises, salué par 21 coups de canon.

La révolution de juillet 1830 venait de précipiter du trône Charles X et de proclamer Louis Philippe d'Orléans roi des Français. La nouvelle de ce changement dynastique et le retard mis à arborer dans l'île le drapeau tricolore, redevenu celui de la nationalité française, excitèrent dans la ville de Saint-Denis quelques troubles qui n'eurent pourtant pas une influence sensible sur la tranquillité publique. Des cris contraires à la discipline militaire, partis des rangs de la compagnie des grenadiers de la milice sous les armes, ne furent qu'un incident presque aussitôt oublié.

24 novembre 1830. Les évènements de juillet qui provoquèrent en Métropole la chute de Charles X et l'avènement de Louis Philippe 1er, sont officiellement confirmés par des dépêches ministérielles.

Dès le lendemain, le gouverneur s'adresse à la population dans une proclamation.

25 novembre 1830. Proclamation du Gouverneur Duval d'ailly.
" Habitants de Bourbon, soldats !
Nous venons d'apprendre la fin de cette révolution aussi étonnante par la rapidité de son exécution que par ses résultats. La France au 30 août dernier était heureuse et tranquille. Si le récit des journées sanglantes de Paris de l'absence momentanée de tout pouvoir légalement constitué dans cette capitale a dû produire des sentiments douloureux et des craintes pour l'avenir, la lecture des derniers journaux les a dissipés.

Le peuple Français, après avoir reconquis ses libertés, a confié ses destinées à un prince qui ne s'est jamais séparé de la cause nationale. Monseigneur le duc d'Orléans a été porté au trône par le vœu des Français. Quel Prince pouvait donner plus de garanties à la France constitutionnelle... La chartre a dû subir quelques modifications, on ne pouvait perdre le fruit de quinze années d'expérience, on y a introduit de nouveaux éléments de paix et de stabilité... Les colonies seront régies, non par des lois ordonnances, mais par des lois seulement. Elles ne peuvent craindre de voir leur sort confié à la discussion des deux chambres, qui renferment tout ce que la France a de plus éclairé et de plus honorable... Les habitants de Bourbon se sont toujours fait distinguer par leurs sentiments français ; ils continueront, je n'en doute pas, à mériter la juste protection qu'ils ont obtenue de la Métropole depuis le retour de la paix.

Rallions-nous franchement à cette belle France autour du trône de sa Majesté Louis Philippe 1er, sous ce drapeau tricolore qui rappelle tant de glorieux souvenirs. Vive le Roi, Vive la Charte, Vite la France ".

29 novembre 1830, le gouverneur prend un arrêté pour dissoudre la Compagnie des grenadiers de la Milice de Saint-Denis et ordonne la réorganisation d'une autre compagnie.

1 Décembre 1830, un arrêté du gouvernement fixe la circonscription administrative des terres accordées à la Mares à Poules d'Eau (Salazie) et accorda une exemption de droit de capitation pour les noirs qui seraient affectés à l'exploitation de ces terres. Ce furent les concessions primitives. En dehors des différentes causes qui amenaient les habitant de l'île à rechercher de nouvelles terres, ce fut le terrible cyclone de 1829 et celui de 1830 déclenchant une grave crise agricole dans la zone de Saint-André qui décida plusieurs moyens propriétaires de la région à coloniser, le cirque de Salazie. Le cirque à cette époque n'avait pas de nom, seule la mare au pied du Piton de l'esclave Anchaing en avait un, c'était la Mare à Poules d'eau.

Mare à Poule d'Eau Salazie île de La Réunion.

Décembre 1830, le maire de Saint-Philippe ainsi que le maire de Saint-André et de Saint-Jospeh font état d'un complot d'esclaves qui doivent à Noël détruire la population blanche. Le gouverneur alerte aussitôt toutes les municipalités, les commandant de milice de Saint-Denis et de Saint-Paul, il décide de conserver à Bourbon les armes prévues pour une expédition contre Madagascar. Il écrit le 20 décembre 1830 au ministre de la Marine et des Colonies pour l'informer. La Révolte prévue en cette fin d'année n'a pas lieu.

24 décembre 1830, départ de Betting de Lancastel, Directeur de l'Intérieur de Bourbon de 1826 à 1830.

La "Gazette de l'île Bourbon" du 25 décembre 1830 publie ces quelques lignes :

"M. Betting de Lancastel, Directeur Général de l'Intérieur, est parti hier pour la France avec sa famille, sur la frégate la "Junon". Accompagné jusqu'au rivage par M. le Gouverneur, M. l'Ordonnateur et presque tous les fonctionnaires du Gouvernement, M. de Lancastel a reçu encore au moment de son embarquement les plus sincères témoignages d'attachement d'un grand nombre d'honorables habitants de Saint-Denis, justes et conscencieux appréciateurs de son rare mérite et de ses sentiments pour notre île. Puissent les regrets qu'il emporte lui faire oublier, l'injustice irréfléchie de quelques hommes !".

La charte de 1830 apporta des modifications à la constitution des colonies. Gouvernés jusqu'à cette époque par des ordonnances, elles furent désormais régies par des lois émanées des trois pouvoirs du royaume.


Naissance en 1830 :

22 juillet 1830, naissance à Saint-Pierre de François Césaire de Mahy. Homme politique.


Décès en 1830 :

20 mars 1830, décès de Robert Townsend Farquhar. Gouverneur de La Réunion du 9 juillet 1810 au 3 décembre 1810 et d' avril 1811 au 10 juillet 1811.

2 août 1830, décès de Chrysostome Bruneteau de Sainte-Suzanne. Gouverneur de La Réunion du 9 octobre 1809 au 8 juillet 1810.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 13 Décembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.