Les évènements de l' année 1856 histoire île de La Réunion

La Réunion
Cherchez une page sur le site
www.mi-aime-a-ou.com

 
Promo Séjour La Réunion   Navigation :: Accueil :: Histoire de La Réunion ::  Les évènements de La Réunion année par année :: 
   
   

Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+
 
 
 ITC Tropicar
 Location de voitures
 à La Réunion
 5 % de remise en ligne
  itctropicar.com
 
 Aide pour vos vacances
 Help-vacances
 Hôtels, gîtes, locations
 saisonnières, campings
 help-vacances.com
 
       

Page précédente :: année 1855 :: ANNÉE 1856 :: Page suivante :: année 1857

          1856

 

 

Histoire de La Réunion année 1856. Les évènements de l'année 1856 à La Réunion.

 
     
 

8 février 1856, à sept heures et demie du soir sous la présidence du gouverneur Hubert-Delisle séance solennelle d’ouverture de la Société Société des Sciences et des Arts. MM Crivelli, Morel, Voïart, Couturier et Neveu en sont les membres du bureau, tandis que MM. Manès ; Charles Desbassayns et des Molières en sont les membres honoraires. Les trente-six membres titulaires se réunissent une fois par mois et dès la fin de l’année 1856 paraît le premier bulletin de la Société.

1856, La Réunion décroche 51 médailles à l'Exposition Universelle.

7 juin 1856, Monseigneur Florian Desprez, pose la première pierre de l'église de Trois-Bassins. L'église Notre-Dame-des-sept-Douleurs sera consacrée dix ans plus tard le 23 juillet 1866.

15 août 1856, inauguration par le gouverneur Hubert Delisle de la statue de Bertrand François Mahé de La Bourdonnais, gouverneur des îles de France (île Maurice) et de Bourbon ( La Réunion ) de 1735 à 1747. Le 6 novembre 1846, le gouverneur Joseph Graëb sollicite du ministre des Colonies l'autorisation d'ouvrir une collecte publique afin d'élever un monument à l'honneur de Mahé de La Bourdonnais. Le monument en bronze réalisé par le sculpteur parisien Louis Rochet est présenté et médaillé à l'exposition universelle de 1855. Il est transportée à la Réunion par le bateau Alphonsine et arrive dans l'île en 1856. Mahé de La Bourdonnais est représenté en pied, face à l'océan, quatre plaques en bronze, flanquent le haut piédestal en pierre de basalte. La statue est installée sur la Place du Gouvernement.

9 octobre 1856, pose de la première pierre de la cathédrale de Saint-Denis. Dans une énorme pierre est scellée une petite boîte en plomb, renfermant toutes les monnaies actuelles à l'effigie de l'Empereur, et une plaque sur laquelle sont gravés les noms de Pie IX, Napoléon III, Amiral Hamelin, Hubert Delisle, Mgr Desprez, Lefebvre, E. Manés, Bérot, Gabrié, Charles Desbassayns, Des Molières, Schneider, principaux fonctionnaires de la Colonie.

1856, début de la construction d'une nouvelle léproserie sur les plateaux de la montagne Saint-Bernard, le nombre de lépreux augmentait encore. Le sort de ces malheureux est de nouveau l'objet de l'attention et toute la sollicitude de l'Administration. M. Delisle complète les travaux déjà entrepris sous le gouvernement de Doret.

1856, construction d'une chapelle à l'îlette de la rivière des Marsouins, qui prend le non de îlet Bethléem. Choquée par la grande misère de la majeure partie de la population de l'île, Madame Hubert Delisle, femme du gouverneur, multiplie les oeuvres de charité. C'est ainsi qu'elle fonde en 1855 sur ce site baptisé Bethléem, un ouvroir ( établissement de bienveillance où les religieuses s'assemblent pour travailler ) et une chapelle en 1856 dédiée aujourd'hui à Notre Dame de Fatima.

1856, la rentrée scolaire de 1856 voit l'ouverture d'un collège secondaire ecclésiastique à Saint-Benoît, sous la direction de l'abbé Carméné futur évêque de la Martinique. Le collège est situé sur la rive gauche de la Rivière des Marsouins. L'établissement jouit de l'appui des notables locaux désireux d'éviter les frais représentés par l'envoi de leurs enfants à Sainte-Marie ou Saint-Denis. Il assure l'enseignement jusqu'à la quatrième pour ne pas concurrencer le lycée et le collège de Saint-Denis. Malgré ces précautions et un effectif convenable de 60 puis 85 élèves, l'établissement rencontre aussitôt des difficultés. Le respect du contrat passé entre la commune et l'évêché se heurte aux manques de ressources financières du diocèse. Un nouveau traité en 1861 transforme le collège ecclésiastique en collège communal ; la municipalité acquiert le terrain et s'engage à verser une allocation de 10 000 F.

 

Statue de François Mahé de La Bourdonnais Place du Gouvernement Saint-Denis

Statue Mahé de La Bourdonnais Place du Gouvernement Saint-Denis

Cathédrale de Saint-Denis

îlet Bethléem Saint-Benoît

Chapelle îlet Bethléem Saint-Benoît

 
 

1856, l'île sœur, l'île Maurice connais une grave épidémie de choléra. Le pays ému du sort de nos malheureux voisins, organise des quêtes et des souscriptions. Les premières sommes sont expédiées par M. Julienne, doyen des avoués, au nom de sa corporation, par le syndic des agents de change M. Crosnier, et par M. des Molières, maire de Saint-Denis. Dans le même temps un navire mauricien le William chargé de colis d'un grand prix se présente sur notre rade, le gouverneur refuse la quarantaine du navire et, assumant sur lui toute responsabilité, décide que le William ne sera point reçu et reprendra la mer.

1856, création d’un pénitencier à l’attention des mineurs, à la Providence, quartier sud de Saint-Denis, l'établissement est confié aux frères du Saint-Esprit et du Cœur de Marie.

Naissance en 1856 :

 

Décès en 1856 :

12 mai 1856, décès de l'abbé Minot, ce doyen du clergé colonial est inhumé dans l'église de Saint-André qu'il avait édifiée de ses propres mains. Un décret de l'Empereur en avait accordé l'autorisation. Son éloge funèbre est prononcée dans l'Église de cette Paroisse par , Monseigneur Florian Desprez, évêque de Saint-Denis, en présence de M. le Gouverneur Louis Henri Hubert Delisle .

 

 

 
 
   
  Voir les informations rajoutées sur l'année 1856      Compléter, rajouter des informations sur l'année 1856
   
  La dernière information rajoutée :
   
  Impossible d'effectuer la requête pour trouver les commentaires pour le site

Voici le message d'erreur renvoyé par la base de données :
1146 : Table 'miaimeaou1.commentaires_pages' doesn't exist