Histoire de La Réunion année 1884, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1884.

Histoire de La Réunion année 1884

- Page précédente :: Année 1883 - Page puivante :: Année 1885


24 mai 1884, Pierre Étienne Cuinier gouverneur de La Réunion demande dans une proclamation, le soutien de la population réunionnaise pour la guerre de Madagascar :

Habitants de la Réunion, je viens vous demander des volontaires pour appuyer l'exercice des droits de la France.

La mère patrie vous ouvre avec confiance, les rangs de ses soldats, elle vous y fait une large place... les places et les concessions de terres ne vous seront pas refusées. Donc, pas d'incertitudes sur l'avenir qui attend les volontaires du bataillon de la Réunion. Ils trouveront, à Madagascar, gloire et profit et chacun d'eux pourra s'y faire une position à la taille de son intelligence, de sa vigueur et de sa volonté. Engagez vous !

Les volontaires sont tellement nombreux que l’on est obligé, dans plusieurs communes, de procéder par un tirage au sort afin de ne recruter que le nombre de volontaires fixé par l’arrêté du gouverneur Cuinier. Cet arrêté ordonnait la formation de deux compagnies mobiles d’infanterie composées de miliciens volontaires et comptant chacune un lieutenant, un sous-lieutenant, six sous-officiers, douze caporaux, cent vingt soldats et trois clairons. Par ailleurs le Conseil général a voté un " subside de deux cent quarante mille francs pour l’entretien de deux compagnies volontaires ".

L'opération se termine sans gloire ni profit. Après l'échec français le 10 septembre 1885 à Farafate, un traité est signé le 17 décembre 1885 avec le gouvernement malgache représenté par M. Willoughby, un Anglais. La France y reconnaît la prétention des Merinas à administrer toute l'île.

24 août 1884, arrestation du curé des Avirons, le Père Martin pour troubles publics. Le journal le Petit Bourbonnais relate ainsi les événements précédant son arrestation :

" Le père Martin, qui s'était déjà montré très agité lors des élections, avait fini par se mettre en rébellion ouverte contre l'administration diocésaine. On lui envoya l'ordre de se rendre au Conseil de Santé, il refusa. On lui nomma un successeur; il refusa de quitter et le presbytère et l'église ... L'autorité du maire fut méconnue ; la porte de l'église fracturée un attroupement de quarante hommes armés se produisit. Il fallut recourir à la hâte, les brigadiers de gendarmerie, le Procureur de la République et le juge d'Instruction ; bref, le curé fut arrêté dimanche... et écroué à la prison de Saint-Pierre..."

Le Père Martin fait deux mois de prison à Saint-Pierre. A sa sortie de prison, le vicaire général lui donne un poste à Saint-Paul, dans la chapelle des anges au bout de l’Étang.

Mausolée du Père Martin aux Avirons La Réunion


Naissance en 1884 :

27 mai 1884, naissance de Jean Chatel, créateur en 1907 de la distillerie Jean Chatel, et maire de Saint-Denis, La Réunion.

27 juillet 1884, naissance de Georges Fourcade à Saint-Denis de La Réunion, Écrivain Chanteur Compositeur. En 1930, il passe son examen d'entrée à la société des auteurs, et présente comme sujet la célèbre P'tite fleur aimée "P'tite fleur fanée". Certains n'hésitent pas à en faire l'hymne réunionnais.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 16 Décembre 2018   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2018

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.