Histoire de La Réunion année 1902, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1902.

Histoire de La Réunion année 1902

- Page précédente :: Année 1901 - Page puivante :: Année 1903


26 Janvier 1902, Miracle à l'église de Saint-André.

Le miracle dans l’église paroissiale de la ville de Saint-André, Henri Lacombe, curé de cette église, fut témoin du Miracle qu’il put raconter à des milliers de personnes durant le Congrès Eucharistique d’Angoulême en 1904 ainsi qu’à des groupes de prêtres réunis en retraite dans la petite ville de Périgueux. Pendant plusieurs heures le visage de Jésus apparut dans l’Hostie. Ce phénomène fut vu et témoigné par des milliers de personnes.

Le récit du curé Henri Lacombe :
"C’était le 26 janvier 1902, jour de l’adoration perpétuelle. Le Saint Sacrement était exposé sur l’autel. Je commençai la messe. Après l’élévation, au moment du Notre Père, mes yeux se levèrent vers l’Hostie et je vis une auréole lumineuse autour des rayons de l’ostensoir. Je fus pris d’un grand trouble que je cherchai à dominer et je continuai à dire la messe. Arrivé au moment de la Communion, je regardai de nouveau l’ostensoir. Cette fois je vis dans l’Hostie un visage humain avec les yeux baissés et une couronne d’épines sur le front. Ce qui m’émut le plus fut de voir l’expression douloureuse peinte sur le visage. Les cils étaient longs et épais. Je tâchai de ne pas montrer aux assistants le grand trouble qui m’agitait. La messe terminée, j’allai à la sacristie et j’appelai tout de suite les jeunes du chœur en leur disant d’aller près de l’autel pour observer avec attention l’ostensoir. Les jeunes revinrent rapidement en disant " Mon Père, nous voyons dans l’Hostie la tête d’un homme. C’est le Bon Dieu qui se manifeste ". Je compris alors que la vision était vraie. Un de ces jeunes était Adam de Villiers qui avait fait ses études en France. Je lui dis : " Allez vous aussi à l’église et regardez si vous voyez quelque chose d’extraordinaire dans le tabernacle ". Le jeune étudiant revint immédiatement pour me dire : " Père, c’est le Bon Dieu qui apparaît dans l’Hostie, je vois son visage divin ". À partir de ce moment tous mes doutes disparurent. Peu à peu la foule se déversa dans l’église pour voir le Miracle. Des journalistes et des gens de la capitale Saint Denis vinrent aussi. Tout à coup le visage dans l’Hostie s’anima, la couronne d’épines avait disparu. Je pris toutes les précautions possibles et craignant des reflets de la lumière, je fis éteindre les cierges et fermer les volets. Le phénomène apparut encore plus net, même dans l’obscurité. De véritables lueurs émanaient des traits de ce visage. Parmi les visiteurs il y avait aussi une jeune peintre qui reproduisit exactement le visage apparu dans l’Hostie. Certains apportèrent des loupes, mais on ne s’en servit pas. Plus tard la vision changea encore et dans l’Hostie apparut un crucifix qui couvrait de haut en bas toute l’Hostie. Après la bénédiction eucharistique et le chant du Tant un Ergo, la vision disparut".

22 mars 1902, le sénateur de La Réunion Théodore Drouet propose au gouvernement d'admettre la Martinique, la Guadeloupe et la Guyane au nombre des départements français.

24 avril 1902 et 11 mai 1902, se sont les élections législatives, les deux députés sortants Louis Brunet dans la première circinscription et François Césaire de Mahy dans la deuxième circonscription se réprésentent. Ils sont réélus. Élections législatives de 1902 à La Réunion.

1902, Jean-Marie Mac-Auliffe publie " Cilaos pittoresque et thermal " Ce livre comprend deux parties. La première est une description géographique du cirque au début du XXème siècle : paysages, mares, rivières, maisons. Une partie plus économique traite de la population, de l'activité agricole, de l'élevage et du petit commerce. L'auteur évoque aussi le peuplement du cirque, l'exploitation des sources thermales, les mariages, fêtes religieuses. Cet ouvrage rencontre un grand succès et permet la promotion du cirque auprès de tous les militaires et colons des îles voisines, qui vont ordinairement se faire soigner à grands frais dans les stations thermales d'Europe.

Jean-Marie Mac Auliffe

Maison de Jean-Marie Mac Auliffe à Cilaos

Livre Cilaos pittoresque et thermale de Jean-Marie Mac Auliffe

24 août 1902, par arrêté toutes les écoles qui ne sont pas encore laïcisées à La Réunion le sont en bloc.

1902, Le Journal de La Réunion accuse Monseigneur Fabre évêque de la colonie d'être inutile. Il lui reproche de se réfugier dans sa résidence de Saint-François pour éviter la chaleur et limiter ses apparitions à la cathédrale à trois cérémonies par an. "qui ne s’occupe de rien et qu’on ne voit jamais. Il ne vient que trois fois par an à la cathédrale pour pontifier et c’est tout ce qu’il fait". Le journal conclut en préconisant la suppression de l'évêché au profit d'une préfecture apostolique moins dispensieuse. Mais l'attaque fait long feu, l'intéressé ayant soin de rester à l'écart.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 20 Juin 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.