Histoire de La Réunion année 1907, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1907.

Histoire de La Réunion année 1907

- Page précédente :: Année 1906 - Page puivante :: Année 1908


Incendie à Saint-Gilles-les-Bains :

23 janvier 1907, Saint-Gilles-les-Bains. Une heure de l'après-midi, un ciel torride, sans un nuage. A l'entrée Nord du village, de nombreuses paillotes de pêcheurs ou de petits maraîchers, serrées les unes contre les autres. Elles sont construites sur une armature de bois tendre, bien sec, et recouvertes de palmes de vacoas. Un terrain d'élection pour le feu, comme en cet après-midi de janvier. Derrière l'ancienne maison communale, une maison s'enflamme soudain, on ne sait pourquoi. Un passant donne l'alarme à une heure et demie, alors qu'il est déjà trop tard : la lourde brise dété a ttisé les flammes à une surprenante vitesse et, en l'espace d'une heure à peine, 26 maisons ne sont plus que des tas de cendres fumantes. Il n'ya au village de Saint-Gilles ni pompier ni pompe. A peine peut-on déverser sur les flammes quelques seaux d'eau de mer ! Le chef de gare M. Défour, expédie un télégramme à Saint-Paul afin que les pompiers de la commune soient dépêchés sur les lieux. Incompréhension ? On ne sait ! C'est le maire de Saint-Paul qui débarque par le train pour voir ce qui se passe !

Un second télégramme est alors expédié ou plutôt, on essaie d'en expédier un second. L'opératrice a à peine commencé ses manipulations que le feu se communique à la gare où se trouve le télégraphe. Un gendarme saute alors sur sa monture pour se rendre à Saint-Paul. Lorsque les pompes parviennent enfin à Saint-Gilles, à trois heures trente, il est trop tard pour un grand nombre de maisons. Tout ce que l'on peut faire, est d'empêcher que le désastre ne s'étende davantage. Au soir, le sinistre est conjuré, mais sur une distance de six cents mètres, les flammes ont tout rasé.

Rattachement de La Réunion à Madagascar :

En 1907, le gouverneur général de Madagascar, Victor Augagneur, propose le rattachement de La Réunion à Madagascar. Ce projet est mal reçu par les Réunionnais, les députés, Lucien Gasparin et Pierre Édouard Augustin Archambeaud s’élèvent aussi contre le rattachement de la Réunion à Madagascar et considèrent la perte de prestige de La Réunion comme une injure de la part de la métropole. Un véritable soufflet pour certains qui comprenaient très mal une telle inversion de hiérarchie entre la grande île, Madagascar et La Réunion.

Victor Augagneur gouverneur de Madagascar

La presse locale est en effervescense, un journaliste du Journal de l'île de La Réunion écrit dans le numéro du 25 août 1907 : " Pour quelle raison M. Augagneur, chargé du gouvernement général de Madagascar, rêve de placer notre île sous son administration, nous ne saurions le dire. Mais le fait est que cette idée le hante depuis qu'il a passé la ligne. Il en a fait part en diverses circonstances à son entourage et lors de sa rencontre avec M. Bonhoure, l'année dernière, ce fut un des sujets qui défrayèrent la conversation ...

... Le projet de M. Augagneur est simple dans sa forme : La Réunion devient une province malgache et est traitée comme telle. Toutefois, en raison de l'éloignement, on conserve une partie de notre rouage administratif et judiciaire...

15 Septembre 1907, manifestation contre le projet d'annexion de La Réunion à Madagascar :

Manifestation du 15 septembre 1907

Un comité de Défense des Droits Menacés de La Réunion est constitué, lequel à l'initiative de Georges Richard, et sous la présidence d'honneur de Charles Dureau de Vaulcomte, organise une grande manifestation au Jardin Colonial, le dimanche 15 septembre 1907 contre le projet d'annexion.

Joseph Bertho du journal de l'île de La Réunion, fait alors ressortir que " ... Seule l'autonomie absolue et complète pourrait mettre la colonie à l'abri d'une telle déchéance ... ".

Le 19 septembre 1907, le gouverneur Adrien Bonhoure, sommé de s'expliquer, fait état d'un câblogramme reçu du ministre des Colonies qualifiant de tendancieuses, les nouvelles relatives au rattachement. La vigilance et la mobilisation des Réunionnais seront efficaces. Le projet n'aura pas de suite.

Gouverneur de La Réunion Adrien Bonhoure

24 septembre 1907, La Réunion compte 177 677 habitants, dont 13 080 immigrants. L'arrêté du 25 juin 1907 organisant le décompte établit 15 catégories de personnes :
- Indigènes engagés.
- Indiens.
- Malgaches.
- Cafres.
- Chinois.
- Arabes.
- Corps de troupe terre.
- Corps de troupe mer.
- Geôles et prisons.
- Aliénés d'asile.
- Lépreux en léproserie.
- Hospices.
- Pensionnaires de lycées et de collèges.
- Communautés religieuses.
- Maisons d'éducations.
- Habitants

1907, Mathilde Athénas est la première réunionnaise dentiste.

1907, le jeune pharmacien Jean Chatel de retour à La Réunion, après ses études en métropole, fonde à Saint-Denis la distillerie Jean Chatel.


Naissance en 1907 :

14 septembre 1907, naissance de Isnelle Amelin. Conseillère municipale et générale de Saint-Denis de La Réunion.

21 novembre 1907, naissance de Léon Lépervanche à Saint-Denis de La Réunion.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 16 Décembre 2018   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2018

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.