Histoire de La Réunion année 1921, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1921.

Histoire de La Réunion année 1921

- Page précédente :: Année 1920 - Page puivante :: Année 1922


28 juillet 1921. Préoccupé du désenclavement de la colonie, Frédéric Estèbe le gouverneur de La Réunion fait connaître sa déception sur la qualité de la desserte entre La Réunion et Marseille. Les conventions passées avec la Compagnie des Messageries maritimes dans le cadre de la loi du 28 juillet 1921 ont été modifiées par les transporteurs. La Réunion ne serait plus le terminus de la ligne de la Côte orientale d'Afrique, rôle ravi par Tamatave ou Port Louis, La Réunion étant desservie par une annexe de cette route. La liaison Réunion, Métropole passerait alors de 25 jours à 38 jours plus délais de mousson.

1921. Pour décourager la désertion scolaire, Frédéric Estèbe le gouverneur de La Réunion propose le maintien ou la construction par les municipalités des cantines. Il diversifie aussi l'offre économique de l'île en développant le tourisme thermal dans les trois cirques : Mafate, Salazie et Cilaos. Le gouverneur n'hésitera pas à créer à Cialos une section pénale, annexe de la maison d'arrêt de Saint-Pierre pour des travaux général : aménagement des routes et des sentiers.

1921, est créée une Société d’Énergie Électrique de La Réunion (SEER), présidée par Adrien Lagourgue. Son but : la mise en valeur de l’énergie des rivières. La société s’adjoint les services d’un jeune ingénieur réunionnais, M. Luc Dupont.

La crise de 1921 se traduit à La Réunion par une chute des cours du sucre. Ils tombent de 211.64 francs les 100 kg en 1920 à 170.91 francs en 1921. Un climat de panique s'abat alors sur l'île.


Naissance en 1921 :

3 janvier 1921, naissance à Sainte-Marie de Pierre Lagourgue Homme politique. Député, sénateur, président du conseil général, président du conseil régional de La Réunion.

Pierre Lagourgue député de La Réunion

1921, naissance de Jean Vaudeville. Préfet de La Réunion du 11 septembre 1966 au 22 octobre 1969.

1921, naissance de Paul Cousseran. Préfet de La Réunion du 29 octobre 1969 au 21 août 1972. Entré dans la Résistance à 19 ans, il devint le plus jeune chef du renseignement en France occupée. Arrêté en 1943, il fut déporté mais réussit à s'évader en Suède. Ceci lui valut la Croix de guerre avec palme remise par le général de Gaulle en personne. Après l'École nationale de la France d'Outre-mer, il est aux côtés du général de Lattre de Tassigny à Hanoï, où il dirige les services français d'information du Nord Vietnam. Il "toucha" à l'Algérie, au Gabon, puis devient directeur au ministère de l'Intérieur. Il réforma la Police nationale avant d'être nommé préfet de La Réunion et de plusieurs départements.


Décès en 1921 :

Janvier 1921, décès de Charles Renaudière de Vaux, Médecin, Politicien, né à Saint-Pierre La Réunion.

15 octobre 1921, décès de Charles Dureau de Vaulcomte député socialiste de La Réunion à l'Assemblée nationale et promoteur de la conquête de Madagascar.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 17 Août 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.