Les évènements de l' année 1931 histoire île de La Réunion

La Réunion
Cherchez une page sur le site
www.mi-aime-a-ou.com

 
Promo Séjour La Réunion   Navigation :: Accueil :: Histoire de La Réunion ::  Les évènements de La Réunion année par année :: 
   
   

Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+
 
 
 ITC Tropicar
 Location de voitures
 à La Réunion
 5 % de remise en ligne
  itctropicar.com
 
 Aide pour vos vacances
 Help-vacances
 Hôtels, gîtes, locations
 saisonnières, campings
 help-vacances.com
 
         

Page précédente :: année 1930 :: ANNÉE 1931 :: Page suivante :: année 1932

          1931

 

 

Histoire de La Réunion année 1931. Les évènements de l'année 1931 à La Réunion.

 
     
 

Janvier 1931, l'année est marquée par une puissante et spectaculaire éruption du Volcan : une puissant cratère ouvert au pied du Nez Coupé de Sainte-Rose en janvier alterne repos et activité pendant six mois. En juillet 1931, le fracas redouble et une grande coulée de lave envahit la Plaine des Osmondes, descend les Grandes Pentes, et atteint la route nationale le 20 juillet 1931 au soir, avant de se jeter dans la mer. L'éruption s'arrête à la fin août, après avoir coupé la route en trois endroits.

22 mai 1931, inauguration par le ministre des Colonies, Paul Reynaud en présence de Léonus Bénard, Sénateur, et des députés Lucien Gasparin et Auguste Brunet du pavillon créole de l'exposition coloniale internationale à Paris Vincennes.

C'est le projet " Fanjan ", de l’architecte Bloch. un pavillon créole, de 20 mètres de côté avec varangue, autour du patio, en bois et ciment en faisant du fanjan le marqueur végétal identitaire de l’Île de La Réunion. A l’intérieur, 79 peintures, des meubles réunionnais venus de La Réunion, ou des meubles prêtés par des Réunionnais vivant en Métropole, et bien sûr pour garder à l’ensemble du pavillon un caractère économique, des rhums, des sucres, de la vanille, du chocolat, du café, de l’essence de géranium.

1931, le député Lucien Gasparin offre à la commune de Salazie, en hommage aux morts de la Grande Guerre le monument de La Victoire. Cette statue l'âme de la France, c'est le nom donné par le sculpteur Français, Carlos Sarrabezolles est dans un premier temps, érigée sur la place de la mairie face à l'église de Salazie. Le curé, le père Gabriel Bourasseau, s'offusque de cette statue à la poitrine dénudée et la fait disparaître à la faveur du régime de vichy. Statue l'âme de La France

24 décembre 1931. La première automobile à emprunter la nouvelle route de Cilaos est conduite par l'ingénieur subdivisionnaire Télmar.

 

 

 

1931 Pavillon de La Réunion à l'exposition coloniale internationale

Monument de la Victoire l'âme de La France

 

1931, recensement, la réunion compte 199 281 habitants, le taux de mortalité est encore de 33 ‰, fondé en grande partie sur un impressionnant taux de mortalité infantile. Sur 8 108 naissances il faut déplorer le décès de 2 438 enfants entre 0 et 2 ans. L’état sanitaire de la population demeure particulièrement inquiétant. D’une manière générale, le manque d’hygiène dans les couches les plus défavorisées, l’habitat précaire insalubre, la qualité parfois douteuse de l’eau consommée, constituent des facteurs singulièrement aggravants.

 

Naissance en 1931 :

 

Décès en 1931 :

25 octobre 1931, décès de Paul Vivien. Conseiller municipal de Paris, Président du syndicat de la presse coloniale française.

27 novembre 1931, décès de Gabriel Guist'hau. Homme politique.

 

 

 
   
  Voir les informations rajoutées sur l'année 1931      Compléter, rajouter des informations sur l'année 1931
   
  La dernière information rajoutée :
   
  Impossible d'effectuer la requête pour trouver les commentaires pour le site

Voici le message d'erreur renvoyé par la base de données :
1146 : Table 'miaimeaou1.commentaires_pages' doesn't exist