Histoire de La Réunion année 1951, Histoire de Bourbon La Réunion, les événements de l'année 1951.

Histoire de La Réunion année 1951

- Page précédente :: Année 1950 - Page puivante :: Année 1952


17 juin 1951, Lors des législatives la droite réunionnaise se divise et présente quatre listes. Les gaullismes sont en proie à des tensions dans leurs rangs. Les querelles de chapelles peuvent profiter à leurs adversaires communistes, mais aussi au MRP local, dont le chef de file est Marcel Vauthier. Les relations entre le mouvement gaulliste en métropole et les responsables réunionnais ne sont pas simples.

Les réunionnais doivent donc choisir entre les quatre listes de la droite et la liste communiste.

- La liste anticolonialiste et antifasciste : Raymond Vergès, Léon de Lepervanche, Marie-Alicia Mazaka.

- La liste républicaine des planteurs et des travailleurs réunionnais : Raphaël Babet, Georges Repiquet, Frédéric Payet.

- Liste d’action agricole, économique et sociale : Frédéric de Villeneuve, Clément Valère, Joseph Vallon-Hoareau.

- Liste d’unité nationale et des indépendants républicains : Michel Thuillier, Louis Lamendour, Jean Rolland.

- La liste du rassemblement des groupes républicains et indépendants agricole : Michel Bretin, Estelle Jacquemard, Jean Barret.

Les trois députés de La Réunion élus sont :
- Raymond Vergès liste d'Union Anti-colonialiste, présentée par la Fédération Communiste de la Réunion.
- Raphaël Babet liste Républicaine des Planteurs et Travailleurs Réunionnais.
- Frédéric de Villeneuve liste d’action agricole, économique et sociale.


31 août 1951, création du JIR.

31 août 1951, fondation et première parution du Journal de l'île de La Réunion, le JIR. par Fernand Cazal. Le premier rédacteur du journal est Jean Vincent-Dolor. A la une : les photos de l’évêque, Monseigneur Cléret de Langavant, du préfet, Roland Bechoff et du président du conseil général, Roger Payet, et ensuite une enquête locale : "Le chômage est-il à redouter ?. Fernand Cazal est un pionnier. Il crée un journal , mais il veut aussi créer un nouveau style d'information ; le premier numéro du "Journal de l'île de la Réunion" , traduit cette volonté. Le journal apporte les premières annonces classées, une information nationale et internationale plus développée, des pages documentaires ou de distraction, des bandes dessinées. Au départ il n'y a pas de véritable rédaction, il faudra attendre 12 ans après la création, pour que le directeur en chef se coie adjoindre un journaliste.

Le journal prend un bon départ, au bout de quatre mois, il dépasse 1 900 exemplaires. A son premier anniversaire, il y a plus de 5 000 abonnés, et il dépasse les 10 000 en 1955. Pourtant le "Journal de l'île de la Réunion" reste un petit journal. Il est encore en grande partie composé à la main, caractère par caractère, et est imprimé à plat. Un atelier de photogravure sur zinc a été spécialement installé, mais à raison de trois à quatre clichés par jour, le technicien venu spécialement de métropole, Jean Colbe, n'est pas débordé de travail ! Le journal est bouclé dans la matinée, vers 12 h ou 10 h 30. Livré en fin de matinée aux P.T.T., il est distribué à Saint-Denis dans l'après-midi. Dans le reste de l'île, on a son journal le lendemain. Un certain nombre d'abonnés du centre ville sont également livrés par porteuses. Ces dames ont leur liste de clients, et déposent le journal de maison en maison. Une des caractéristiques du "Journal de l'île de la Réunion" qui aidera à le rendre populaire, sera sa participation active à la vie du pays. Pour la première fois, un journal organise des concours, patronne des manifestations sportives, comme le Tour de l'île cycliste, comme des soirées de lutte.

Sa couleur politique : "M. Fernand Cazal était un homme très "vieille France" très attaché au caractère français de l'île, dit René Martin-Darène. Dès le départ, il a dicté la politique du journal. Son caractère ne l'amenait pas à considérer que l'avenir des l'île était communiste...". Et après 1959, quand le P.C.R. parlera d'autonomie, la position du journal se fera plus nette encore. "On dit qu'à cette époque La Réunion était catholique à 101%, dit Henry Cazal. Notre journal défendait la position catholique, et nous étions fermement opposés au parti communiste. Mon père n'avait jamais été partisan du P.C., et quand il avait des élections, il donnait la parole à tous les candidats non communistes. Mais le journal n'était pas attaché à l'un ou l'autre candidat : il soutenait simplement tous ceux qui s'opposaient au communisme, et en cas de deuxième tour, il souteant le candidat le mieux placé pour battre le candidat communiste". Un anticommunisme viscéral, et une violente opposition à tout sépartisme caractérisent ce jurnal catholique, qui fera son chemin : en 1963, il a dépassé 13 000 abonnés.

1951 premier numero Journal de l'île de La Réunion. JIR

1951. Téléphone directe avec la métropole par câble sous-marin.

1951. Le Père Favron décide de créer un hospice pour vieillards, il achète à Monsieur Patrice Poudroux un terrain de quinze hectares à Bois d'Olive. L’hospice ouvre ses portes le 1er juillet 1952 et accueille peu à peu l’ensemble des vieillards abandonnés des alentours. Il prend le nom de Foyer Albert Barbot.

1951, Jean Albany ouvre la voie au mouvement créoliste réunionnais avec la publication de son premier recueil, Zamal, cet ouvrage établit la possibilité d'une créolité que la suite de l'œuvre s'attellera à explorer. Son titre est le nom donné au chanvre indien dans l'île.

20 novembre 1951, plus de 25 000 réunionnais assistent à la dernière course de chevaux sur l'hippodrome de la Redoute.

Hippodrome de la Redoute Saint-Denis



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 17 Août 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.