Les évènements de l' année 1965 histoire île de La Réunion

La Réunion
Cherchez une page sur le site
www.mi-aime-a-ou.com
 
Promo Séjour La Réunion   Navigation :: Accueil :: Histoire de La Réunion ::  Les évènements de La Réunion année par année :: 
   
   

Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+
 
 
 ITC Tropicar
 Location de voitures
 à La Réunion
 5 % de remise en ligne
  itctropicar.com
 
 Aide pour vos vacances
 Help-vacances
 Hôtels, gîtes, locations
 saisonnières, campings
 help-vacances.com
 
       
 

Page précédente :: année 1964 :: ANNÉE 1965 :: Page suivante :: année 1966

          1965

 

 

Histoire de La Réunion année 1965. Les évènements de l'année 1965 à La Réunion.

 
     
 

15 mars 1965, Section administrative de Saint-Louis Cilaos devient commune. Le premier maire de la commune de Cilaos est Irénée Accot. Histoire de Cilaos.

6 mai 1965, 15 millions de mètres cubes de roches et de terre se détachent du rempart du Bras de Mahavel pour obstruer vallée de la rivière des remparts. Les rochers et la terre sont tombés de 2 400 m de hauteur à 600 m, ils forment un parallélépipède de 150 m de large, de 100 de hauteur sur un km de long, provoquant un barrage naturel de 19 millions de m3 d'eau. En cas de rupture du barrage l'eau risque de se déverser sur Saint-Joseph est d'emporter les habitations de la vallée. Les habitants de la vallée des remparts sont expropriés, une route est ouverte pour tracer un chenal afin de permettre à l'eau de s'évacuer.

Mai 1965, création du Comité National d'Accueil des Réunionnais en Métropole, CNARM. Participent à ce comité, les parlementaires du département, les représentants des grandes administrations intéressés, les représentants des ordres et organismes religieux, notamment les sœurs de Cluny, les sœurs de la charité et la commission épiscopale des migrations.

24 mai 1965, Michel Debré pose la première pierre des logements sociaux du quartier du Chaudron. La construction est réalisé par la Société Immobilière de la Réunion, SIDR. 1966, livraison de la première tranche, la dernière la neuvième tranche est livrée en 1973. 2 050 logements construits, dont 950 en individuel pour un total de 9 500 habitants.

Août 1965, inauguration du Lycée Roland Garros au Tampon.

15 octobre 1965, Marcel Vauthier député de La Réunion s’oppose à Michel Debré à la tribune du Palais-Bourbon, il souligne les nombreux problèmes que rencontre la Réunion sur les plans économique et social : " Nous ne pouvons pas être d’un optimisme béat et dire que tout va très bien ", Il appelle de ses vœux la mise en place d’une " infrastructure " qui permettrait à la Réunion d’invoquer des droits plutôt que de réclamer et d’attendre des subventions : " à la mentalité d’assisté succèderait la dignité du citoyen à part entière ". Exprimant son désir de mettre fin au " paternalisme gouvernemental " dont les réalisations sont loin de permettre à la Réunion un niveau de vie suffisant, il finit en disant que " le Réunionnais doit se sentir l’égal de n’importe quel électeur de l’Indre-et-Loire, du Lot ou de la Seine ". Le 3 novembre 1965, Marcel Vauthier intervient de nouveau pour mettre en garde le gouvernement contre le " malaise " qui pèse sur son département : " la menace de l’autonomie ". Il demande au contraire " l’intégration complète de la Réunion dans la communauté des départements français ", précisant que « lorsque les Réunionnais pourront constater que leur grande patrie, la France, considère leur petite patrie comme un département à part entière, ils résisteront encore mieux au chant des sirènes et l’autonomie sera reléguée définitivement au rang des mauvaises légendes ".

30 octobre 1965, la télévision rentre en service à La Réunion avec en inauguration un discours d'Alain Peyrefitte, ministre de l'information soulignant l'action de l'ancien premier ministre Michel Debré, député de La Réunion dans cette ouverture des ondes.

3 décembre 1965, mise en service de l'usine à Thé de la Plaine des Palmistes. Deux cents hectares ont été défrichés pour la culture du thé, et une coopérative créé en 1962. La production ne dépassera jamais les 200 tonnes alors que l'usine est prévu pour une capacité de 300. Au coût de la main-d'œuvre qui rend le prix du thé local quatre fois plus élevé que celui de l'île Maurice s'ajoute un marché intérieur peu demandeur, l'usine fermera en 1972.

1965, Saint-Pierre, devient sous-préfecture de l'île de La Réunion.

1965, réouverture du Musée Léon Dierx. La Maison bâtie en 1842 est volontairement détruite en 1963, un projet de reconstruction avec des salles plus modernes et surtout plus fonctionnelles est élaboré par les architectes Jean Hébrard et Daniel de Montfreid. Le portique et la façade sont reconstruits à l'identique avec du béton ! ( à l'origine en pierre ). Après deux ans de travaux le Musée Léon Dierx expose de nouveau ses œuvres aux publics.

 

Irénée Accot maire de Cilaos en 1965

Vallée de la Rivière des Remparts

Marcel Vauthier député de La Réunion

 

 
 

 

 

 

Naissance en 1965 :

 

Décès en 1965 :

 

 

 
 
   
  Voir les informations rajoutées sur l'année 1965      Compléter, rajouter des informations sur l'année 1965
   
  La dernière information rajoutée :
   
  Pas d'information complémentaire sur l'année 1965