Histoire création de la commune de Bras-Panon La Réunion.

Histoire commune de Bras-Panon La Réunion.

Création de la commune de Bras-Panon le 24 février 1882.


Blason de Bras-Panon île de La Réunion

Blason de la commune de Bras-Panon.

Les fleurs symbolisent la vanille, culture traditionnelle de la commune de Bras-Panon. L'oiseau, un phaéton ou paille-en-queue, rappelle que le territoire de la commune se trouve entre mer et montagne.


Histoire de la commune de Bras-Panon.

Compris entre les rivières des Roches et du Mât, au pied des remparts de Salazie, le territoire de Bras-Panon est occupé dès la fin du XVII siècle par la famille Panon à Libéria, leur propriété. Au XVIII siècle, avec la culture du café, les premières concessions sont accordées et le territoire fait partie de la paroisse de Sainte-Suzanne.

Ancien poste de police de Bras-Panon.

Il dépend ensuite de Saint-André jusqu'en 1791, date à laquelle cette commune est partagée entre Saint-Benoît et Sainte-Suzanne en raison de son comportement contre-révolutionnaire. Une première chapelle fut construite à Bras-Panon en 1840, remplacée par une église en bois en 1853.

Bras-Panon qui est érigé en paroisse en 1853, dépend alors administrativement de Saint-Benoît mais judiciairement de Saint-André à partir de 1798.

Ancienne école rivière du Mât Bras-Panon.


Création de la commune de Bras-Panon.

Le 27 septembre 1880, les habitants réclament par l'intermédiaire de Charles Dureau de Vaulcomte leur séparation de la commune de Saint-Benoît trop éloignée.

Par décret du président de la République, Bras-Panon est érigé en commune le 24 février 1882, avec pour premier maire Antoine Rivière de Chazalon.

A cette époque la population compte 2 587 habitants. L'économie de la commune est déjà bien développée car, depuis le début du XIX siècle, la culture de la canne à sucre supplante celle du café. A cela s'ajoute la culture de la vanille en plein essor dans les années 1850.

La vie de la commune étant essentiellement rurale, les pôles de développement humain se situent dans les écarts autour des grandes propriétés. Quatre possèdent une usine : Adam de Villiers,à la rivière du Mât, Verrières au lieu-dit, Millemogom, Libéria et surtout l'Union, la plus importante fondée par Adrien Bellier.

Les camps Cerveau et jacquot, servant à l'hébergement des anciens esclaves après 1848 et des engagés venus d'Inde, essentiellement Tamouls, sont créés en raison du besoin de main-d'œuvre.


Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 19 Septembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.