Histoire ville et commune du Port La Réunion.

Histoire commune du Port La Réunion.

Création de la commune du Port 1895.


Blason de la ville du Port île de La Réunion 974

Gare de Port

Blason de la ville et de la commune du Port.

Les armoiries de la commune :
Le paille-en-queue symbolise les voyages et le tourisme.
Le bateau et l'ancre, la vocation portuaire et maritime.



Histoire de la commune du Port.

La commune du Port est née en 1895, à la suite de la construction d'un port à la Pointe des Galets, ainsi dénommée en raison de sa situation sur l'embouchure de la Rivière des Galets. Cet espace, autrefois partagé entre la commune de Saint-Paul et de La Possession, devient la plus petite commune de l'île de La Réunion. Cette région voit surtout l'aboutissement de tous les projets portuaires qui, depuis le 18 ème siècle, tentent de doter l'île d'infrastructures portuaires essentielle à un développement économique.

En 1830, la nécessité d'un Port devient d'autant plus impérieuse que l'île de France ( L'île Maurice ), devenue Anglaise, ne permet plus l'escale de Port-Louis. D'autre part, une période de prospérité s'annonce à Bourbon ( La Réunion ) avec la culture de la canne à sucre. Plusieurs projets de port furent proposés à Saint-Gilles, Sainte-Rose, Saint-Paul, Saint-Denis, mais aucun ne fut retenu.

Pendant ce temps, le trafic se faisait à l'aide de marines installées sommairement avec des ponts et un va et vient de chaloupes, transportant les marchandises et les passagers jusqu'aux navires restés au large. Une réalisation fut faite à Saint-Pierre. Un projet initial de Tromelin fut repris et le 12 mars 1854, le gouverneur de La Réunion Hubert Delisle pose la première pierre d'un port à Saint-Pierre. Ce dernier connut des vicissitudes surtout d'ordre financier et l'on se rendit compte que de toutes façons, il ne pouvait servir de port pour l'île entière.

Enfin, le Capitaine Pallu de la Barrière proposa en 1872 un endroit nouveau, la Pointe des Galets. Selon lui en effet, la réalisation d'un port y était facile. L'ingénieur en chef du canal de Suez, Lavalley, fut chargé d'exécuter le projet.

En 1878, une société est constituée pour la construction d'un port au lieu-dit la Pointe des Galets et d'une ligne de chemin de fer devant relier Saint-Pierre à Saint-Benoit afin de relier tous les quartiers producteurs de l'île et de faciliter l'acheminement de marchandises. Si le port est inauguré en 1886, il n'est pas terminé, sa mise en service se fait quelques moi plus tard. Le premier vapeur qui entra dans le port fut, La Ville de Tarragone, le premier voilier, l'Ernestine, le premier voilier étranger était italien et s'appelait le Gaetano Ciccornardi.

Gare de la ville du Port.

La pointe des Galets n'est qu'un plateau désertique et poussiéreux qui n'invite à aucune installation humaine. A partir des années 1880, ces deux chantiers du port et du chemin de fer attirent des centaines d'ouvriers réunionnais, indien, malgache qui établis sur leur lieu de travail, construisent les premières habitations. Des cases et paillotes misérables autour des bassins, quelques bureaux et entrepôts, les premiers bâtiments administratifs et la mairie installé dans une case louée constituent l'embryon de la ville.


Création de la commune du Port.

Rapidement le Port connaît un essor démographique qui dépasse celui de reste de l'île. En 1895 La pointe des Galets qui appartient à la commune de La Possession devient la commune du port, la population est alors de 2 000 âmes.

L'histoire de cette ville est marquée par des événements liés au trafic maritime et ferroviaire, subissant épidémies et cyclones. Celui de 1926, détruit en partie la petite ville et le viaduc du chemin de fer qui traverse la Rivière des Galets est emporté.

C'est au port que naissent les mouvements syndicaux, notamment durant l'Entre-deux guerre. En 1936, cheminots et dockers créent le Syndicat général du CPR puis s'unissent avec les ouvriers agricoles de la Fédération réunionnaise du travail.

En 1937, la première grande grève qui touche La Réunion a lieu au Port. La tradition de la lutte ouvrière s'y ancre durablement.

L'arrivée du contre-torpilleur Le Léopard en novembre 1942 constitue l'un des faits marquants des années de la Seconde Guerre mondiale pour la ville portuaire mais aussi pour l'ensemble de l'île. La Réunion qui avait choisi de demeurer pétainiste passe à cette date dans le camp de la France libre.

Le Léopard Contre torpilleur en 1942

C'est dans les années 1960 que sont entrepris des travaux de modernisation du port. La ville se transforme progressivement en s'étendant vers l'est en voyants disparaître les bidonvilles.

Dans les années 1980, le port arrive à saturation et l'essentiel de l'activité portuaire se déplace vers le nouveau port en baie de La Possession, construit à partir de 1982. Port-Réunion est aujourd'hui un port moderne et incontournable de la zone sud-est de l'Océan Indien et un outil économique majeur pour La Réunion. Parallèlement à l'extension du Port, plusieurs zones industrielles se sont créées dans la région inculte qui s'étend vers la Possession.


Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 22 Mars 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.