Dioscorea alata L, Igname ailée, Cambarre, Famille : Dioscoreaceae - Dioscoreacées.

Dioscorea alata L

Igname ailée, Cambarre

- Nom commun : Igname ailée.
- Nom à La Réunion : Cambarre. Cambarre blanc.
- Nom scientifique : Dioscorea alata L.
- Synonymes :
- Dioscorea atropurpurea Roxb.
- Dioscorea colocasiifolia Pax
- Dioscorea eburina Lour.
- Dioscorea eburnea Lour.
- Dioscorea globosa Roxb.
- Dioscorea javanica Queva
- Dioscorea purpurea Roxb.
- Dioscorea rubella Roxb.
- Dioscorea sapinii De Wild.
- Dioscorea vulgaris Miq.
- Elephantodon eburnea (Lour.) Salisb.
- Polynome alata (L.) Salisb.
- Ordre : Dioscoreales.
- Famille : Dioscoreaceae - Dioscoreacées :: 3 espèces sur le site.
- Genre : Dioscorea L. 2 espèce(s) dans le genre Dioscorea
- Espèce : Dioscorea alata.
- Origine : Asie.



Igname ailée ou Cambarre - Dioscorea alata


Igname ailée ou Cambarre - Dioscorea alata


Cambarre - Dioscorea alata


Tubercule cambarre ou igname mauve.


Confiture de cambarre ou igname mauve.


Dioscorea alata L, appartient à la famille des Dioscoreaceae et au genre Dioscorea qui comprend plus de 600 espèces. Plusieurs espèces du genre dont le tubercule est comestible sont appelées ignames.

Dioscorea alata L. Cambarre ou Igname ailée.


Origine, répartition Dioscorea alata L :

Originaire d'Asie tropicale, Dioscorea alata est cultivé pour ses tubercules comestibles partout sous les tropiques.


Dioscorea alata à La Réunion :

Igname ailée Dioscorea alata L est appelé à La Réunion Cambarre. Autrefois cette plante était cultivée dans les jardins créoles pour l'alimentation.

C'est une plante très précieuse du point de vue de l'alimentation et dont on utilise uniquement les racines. Il existe plusieurs variétés : la blanche, la violette et celle de cayenne. Mais aujourd'hui ce tubercule est méconnu.

On plante l'igname ailée en début de l'hiver ou au printemps et, six moi après, lorsque les feuilles commencent à tomber, on peut arracher les racines et les manger.


Description Dioscorea alata L :

La racine est grosse, tubéreuse, grisâtre extérieurement et blanche ou rougeâtre intérieurement, une variété est mauve. Elle est visqueuse, âcre, crue, elle est farineuse lorsqu'on la fait cuire.

La racine donne naissance à des tiges herbacées, grimpantes lorsqu'elles rencontrent un support et rampantes dans les autres cas.

Ces tiges étant très particulières, elles aident à reconnaître très facilement cette variété d'igname. Longues d'environ deux mètres, elles sont quadrangulaires. Chaque angle est muni d'une membrane crépue, rougeâtre, de telle façon que l'on a l'impression que la tige est ailée.

Les tiges sont garnies de feuilles, portées par des pétioles qui eux aussi sont ailés et quadrangulaires. Les feuilles sont opposées, en forme de cœur avec un sommet aigu. Elles sont vertes, lisses, nervurées. Ces dernières au nombre de sept sont longitudinales et parallèles et, avec les nervures latérales, donnent à la feuilles un aspect quadrillé.

La partie supérieure des tiges donne parfois naissance à des bulbes sessiles qui ont la faculté de multiplier la plante. Vers le sommet des rameaux, les fleurs petites et jaunes forment des grappes axillaires. Le fruit est une capsule plus large que longue, atteignant 2.5 cm de longueur et 3.5 cm de largeur. Les graines sont entourées d'une aile.

Dioscorea alata L. Cambarre ou Igname ailée.


Utilisation alimentaire Dioscorea alata :

La préparation des ignames ou cambarres cultivées nécessite qu’elles soient d’abord épluchées, puis cuites dans de l’eau en morceaux plus ou moins gros (en morceaux de 3 à 4 cm ). Ces préparations peuvent ensuite être mangées seules ou avec des accompagnements comme du poisson, de la viande, du miel, du jus de coco ou du sucre.

Les ignames sont consommées fraîches. Il n’existe traditionnellement pas de séchage des tubercules. Le seul mode de conservation utilisée pour les ignames est d’enterrer les tubercules frais dans une fosse et de les couvrir de terre, auquel cas, l’igname peut se conserver une à deux semaines sans altération majeure.

En dehors des tubercules, les feuilles sont aussi comestibles. Mais ceci est un fait rare car la formation du tubercule que les gens jugent plus important et plus intéressant en matière nutritionnel est fonction de la présence des feuilles sur la plante.

Dioscorea alata L. Cambarre ou Igname ailée.


Utilisation médicinale Dioscorea alata :

Les feuilles écrasées sont appliquées sur la peau en cas de piqûres de scolopendre pour apaiser l'inflammation. Pour une application locale, prendre des feuilles, les écraser pour faire affleurer le suc. Les appliquer telles quelles sur les piqûres d'insectes.


Culture Dioscorea alata :

Astuce des jardiniers créoles, pour obtenir un tubercule rond et compact, il faut préparer un trou rond bordé de paille, y mettre la semence de tubercule, recouvrir de terre et lesté le dessus avec des pierres.

Dioscorea alata L. Cambarre ou Igname ailée.

Dioscorea alata L. Cambarre ou Igname ailée.


3 espèce(s) dans la famille des Dioscoreaceae - Dioscoreacées

2 espèce(s) dans le genre Dioscorea

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 15 Septembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh