Jean Baptiste Drouillard Gouverneur. Personnage célèbre de l'île de La Réunion 974

La Réunion
Cherchez une page sur le site
www.mi-aime-a-ou.com
 
Promo Séjour La Réunion   Navigation :: Accueil :: Histoire de La Réunion ::  Personnages célèbres de La Réunion :: 
    Recherche par :: Liste alphabétique :: Liste année de naissance
    Rubrique   :: Artiste :: Divers :: Écrivain :: Gouverneur :: Militaire ::  Politique :: Préfet :: Religion :: Scientifique
       

Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+
 
 
 ITC Tropicar
 Location de voitures
 à La Réunion
 5 % de remise en ligne
  itctropicar.com
 
 Aide pour vos vacances
 Help-vacances
 Hôtels, gîtes, locations
 saisonnières, campings
 help-vacances.com
 
         

 

 

Jean-Baptiste Drouillard.

Gouverneur de La Réunion du 23 novembre 1686 au 9 décembre 1689.

 

Gouverneur précédent :: Bernardin de Quimper :: Gouverneur suivant :: Henry Habert de Vauboulon

 
     
 

Jean Baptiste Drouillard.

La mort de Colbert le 6 septembre 1683 fait peser des risques sur l'avenir de la Compagnie des Indes.

A Versailles beaucoup intriguent pour briguer le poste de gouverneur de Bourbon.

Bernardin de Quimper gouverneur souffrant, attend un vaisseau pour quitter l'île. L'occasion se présente lors de l'aiguade du Saint-François d'Assise, le 23 novembre 1686.

Il quitte l'île le 30 novembre 1686 après avoir convaincu un passager, Jean Baptiste Drouillard pilote de La Compagnie des Indes, qui fait halte à Bourbon pour retrouver une santé convenable avant de rentrer en France, de prendre temporairement l'administration de l'île.

Le 23 novembre 1686, jean Baptiste Drouillard est élu par les habitants. Les habitants qui suivent le conseil du Père Bernardin et du commandant du Saint-François d'Assise, Jonchée des Ormas. Voila un étranger non impliqué dans les zizanies et les inimitiés qui minent la société Bourdonnaise à la tête de l'île. Drouillard ne m'y qu'une condition, à son élection, celle de pouvoir rentrer en France quand bon lui semblerait.

Le 15 janvier 1687, Drouillard réglemente la chasse. La chasse au cabris sauvages n'est permise que deux jours par semaine, et celle de la tortue un seul jour. Il établit une réserve de gibier au sud, interdit tout commerce avec les navires de passage sans sa permission.

" Il est ordonné à tous les habitants du cartier de Saint-Paul, et autres d'aller deux fois la semaine à la chasse au cabrit et une fois à la tortue de mer. Deffenses leurs sont faittes de ne point passer la rivière de Saint-Gilles, sous peine destre corporellement chastiez. Que tous les dits habitants pourront faire de laloys ( aloès ) où ils pourront excepté dans les caz ( cases ) qui ont tousiours esté sy devant reservez pour le roy, sous peine de confiscation, y estant atrapé, et de vingt escus damande payable dans la huictaine pour première fois, et, en cas de récidive, seront rigoureusement chastiez, et serviront le roy six mois sans aucun salaire,et se, pour voulloir anticiper sur les droits de son prince.

Mais ouy bien pourront les dits habitants emplanter un chaicun dans leurs habitassions autant qu'il pourront, pour en recueillier en la saison. Qu'il pourront aussy faire du miel et de la cire sans destruire les mouches à miel et en aporteront le huictième au magasin, sous peine de confiscaô, et de dix escus damande et servir le roy quattre mois sans aucuns sallaire.Que le tabacq quil feront sera bon en bien conditionné pour le débitter aux vaisseaux qui abordront( dans lisle soit françois ou estranger, et sera visité pour voir s'il est bon, et ne lestant pas sera brullé pour celuy aqui il cera et payera vingt livres damande, et ce, pour ne pont ( point ) desacrediter lisle comme estant la marchandises de lisle où il en veut sortir le plus en quantité.

Quils pourront entreux commercer et negossier de toutes leurs danrée, sans se faire auqun tort les uns au autres sous peine de cinquante livres damande, et, en cas de residive, seront corporellement chastiez et serviront le roy trois mois sans aucun salaire.

Deffances leur sont faitte absolument de ne point aller d'abord dauquns vaisseau qui abordera lisle, soit françois ou estranger pour y commercer, sans la permission du chef ou commandant sous peine de cent livres damande et estre corporellement chastiez en cas de residive. Donné à nostre hautel, au cartier de Saint-Paul le 15 janvier 1687, le jour et an que dessus. "

 

Chasse aux cabris sauvages à Bourbon

Tortue terrestre de Bourbon, La Réunion. Cylindraspis Borboniaca

Tortue de mer de Bourbon, La Réunion.

Drouillar reste 13 mois en prisons au château de Brest

 
 

De suite la protestation des colons prit des allures de mutinerie. Ne disposant d'aucune milice pour soutenir son autorité, Drouillard va s'entourer d'une garde prétorienne, les gardes sont choisis parmi les colons hollandais et portugais, anciens flibustiers établis dans l'île.

Les difficultés de Drouillard à gouverner l'île se compliquent quand ses relations se dégradent avec le Père Camenhein, arrivé le 12 mars 1687 dans l'île par l'Oriflamme.

Le Père Camenheim du diocèse de Vannes, bon prête à jeun, mauvais tête à la fin du repas, détiendra réellement, de par sa situation ecclésiastique et de par sa force physique, l'autorité dans l'île. Il n'hésite pas à excommunier publiquement le gouverneur et son garde magasin Carré pour avoir tenté de dépouiller, Gilles Launay de l'héritage d'un corsaire hollandais mort chez lui.

Drouillard n'est plus dans les bonnes grâces du curé, les clans se forment, ce fut l'hallali, la population se souleva, sa maison fut incendiée.

Traumatisé, il prit la fuite à bord d'un vaisseau portugais de passage. Rentré en France, il n'est pas au bout de ses peines. Dès son arrivée il est fait prisonnier suite à des plaintes calomnieuses. Mais un complément d'informations fourni par le capitaine Houssaye permet de le disculper. Son navire ayant fait escale à Saint-Denis le 22 septembre 1689, le capitaine fut un témoin attentif des évènements. Drouillar reste 13 mois en prisons au château de Brest.

Drouillar meurt en 1693 sur le vaisseau Le Fendant où il est lieutenant.

 

 

 

 
 
   
  Voir les infos rajoutées sur cette page      Compléter les informations de cette page
   
  La dernière information ou le dernier commentaire de cette page : 
   
  Pas de commentaire ajouté


 
  Liste des Gouverneurs de l'île de La Réunion
   
   Etienne Régnault
Jacques de la Heure Henry Hesse d'Orgeret
Germain de Fleurimont Bernardin de Quimper
Jean-Baptiste Drouillard Henry Habert de Vauboulon
Michel Firelin Directoire de Saint-Paul
Joseph Bastide Jacques de La Cour
Jean-Baptisite de Villers Michel François des Bordes de Charanville
Pierre Antoine Parat Henry de Justamond
Joseph de Beauvollier de Courchant Antoine Labbé dit Desforges Boucher
Hélie Dioré de Périgny Pierre Benoît Dumas
Mahé de La Bourdonnais Charles Lemery Dumont
Pierre André d'Héguerty Didier de Saint-Martin
Jean Baptiste Azéma Gérard Gaspard de Ballade
Joseph Brénier Bouvet de Lozier
François Jacques Bertin Martin Adrien Bellier
Guillaume Léonard de Bellecombe Jean Guillaume de Steinauer
François de Souillac Joseph Murinay Comte de Saint-Maurice
Alexandre François Chalvet Baron de Souville Claude Élie Dioré de Périgny
David Charpentier de Cossigny Dominique Prosper de Chermont
Jean Baptiste Vigoureux Comte Duplessis Pierre Alexandre Roubaud
Philippe Antoine Jacob de Cordemoy François Louis Magallon Comte de La Morlière
Nicolas Ernault de Rignac Baron des Bruslys Chrysostome Bruneteau de Sainte-Suzanne
Robert Townsend Farquhar Henry Sheehy Keating
Athanase Hyacinthe Bouvet de Lozier Hilaire Urbain de Lafitte du Courteil
Pierre Bernard Milius Louis Henri De Saulses de Freycinet
Achille Guy Marie de Cheffontaines Etienne Henry Duval d'Ailly
Jacques Philippe Cuvillier Anne Chrétien Louis de Hell
Charles Léon Joseph Bazoche Joseph Graëb
Sarda Garriga Marie Bon Ézéchiel Barolet de Puligny
Louis Isaac Pierre Hilaire Doret Hubert Delisle
Rodolphe Augustin Darricau Marie Jules Dupré
Louis Hyppolite de Lormel Pierre Aristide Faron
Pierre Etienne Cuinier Etienne Antoine Guillaume Richaud
Jean Baptiste Lougnon Aimé Louis Édouard Manès
Henri Éloi Danel Henri Charles Roberdeau
Laurent Marie Émile Beauchamp Paul Samary
Adrien Bonhoure Camille Lucien Xavier Guy
Philippe Émile Jullien François Pierre Rodier
Hubert Auguste Garbit Pierre Louis Alfred Duprat
Frédéric Estèbe Maurice Pierre Lapalud
Jules Vincent Victor Repiquet Alphonse Paul Albert Choteau
Léon Hippolyte Claudius Truitard Joseph Urbain Court
Pierre Émile Aubert André Capagorry