Jean Chatel, né Saint-Denis La Réunion le 27 mai 1884, pharmacien, industriel, homme politique, maire de Saint-Denis La Réunion.

Jean Chatel.

- Nom : Marie Rémy Jean Chatel.
- Naissance : 27 mai 1884 à Saint-Denis, La Réunion.
- Décès : 27 avril 1948 à Saint-Denis, La Réunion.
- Fonction(s) :
- Pharmacien.
- Industriel.
- Administrateur d'usine.
- Adjoint au maire de la ville de Saint-Denis, La Réunion.
- Maire de Saint-Denis, La Réunion.
- Président de la Fédération Sportive Réunionnaise F.S.R.
- Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de La Réunion.
- Assureur.
- Vice-président du Mouvement Républicain Populaire, M.R.P.


Jean Chatel, est né le 27 mai 1884, à Saint-Denis La Réunion, il est le fils de Florentin Rémy Chatel, jeune pharmacien de première classe et de Claire Mac-Auliffe, fille du docteur Jean-Marie Mac-Auliffe.

Jean Chatel connaît une enfance heureuse, dans un milieu familial aisé, avec ses deux soeurs Claire et Anne-Marie.

Jean Chatel

Comme beaucoup de jeunes réunionnais, il part faire ses études en métropole, lorsqu'il rentre au pays diplôme de pharmacien en poche, il s'installe rue Juliette Dodu mais n'ouvre pas d'officine, afin de ne pas concurrencer son père.

Comme son père, qui avait rédigé une thèse faisant autorité sur les plantes médicales de La Réunion, il continue dans la lancée dans le souci de valoriser les plantes médicinales locales, en s'occupant de leur transformation à l'aide de ses connaissances chimiques. Dans son laboratoire Jean Chatel s'occupe à mitonner, dans le plus grand secret, des boissons dont les noms, longtemps après chantent encore dans les mémoires : Goyavlet, Punch des îles, Liqueur jaune, Banaré... c'est ainsi que les alcools Chatel voient le jour en 1907.

Publicité Punch Chatel
Publicité Punch Chatel en 1982.

C'est dans cet esprit de valorisation des produits locaux que Jean Chatel fonde quatre distilleries à Saint-Denis et concours à la fabrication du rhum de l'usine de la rivière du Mât. Il est administrateur de l'usine de la Rivière du Mât et en même temps administrateur actionnaire de la distillerie du Bourbier.

Jean Chatel commence sa carrière politique comme premier adjoint au maire de la ville de Saint-Denis, M. de Richeville Robert, à la mort de celui-ci, il est désigné maire de Saint-Denis le 24 décembre 1925. Sous son majorat de droite, les passions politiques se calment.

Il est réélu maire de Saint-Denis La Réunion, en mai 1929 et en mai 1935.

Jean Chatel est surnommé " papa chatel "pour ses oeuvres sociales menées en tant que maire de Saint-Denis : hospices, cantines scolaires...

9 mars 1930, il est président de la Fédération Sportive Réunionnaise F.S.R. poste qu'il occupe jusqu'en 1937.

1931 à 1937, il est président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de La Réunion.

10 novembre 1937, il démissionne de tous les postes qu'il occupe pour des raisons de santé, alors que la politique du front populaire agite la vie locale.

Avec l'aide de ses enfants Rémy, Jeanne et Gaston, qui s'occupent des activités familiales, il se lance dans l'assurance, en créant la Préservatrice.

De janvier à février 1939, Jean Chatel se rend en mission d'observation aux îles australes sur l'aviso Bougainville, il réalise un projet d'explotation des îles de Saint-Paul et Amsterdam, pour cela il met sur pied la Sapmer, Société anonyme de pêche malgache et réunionnaise, un navire congélateur de cette compagnie se rend par la suite chaque année, d'octobre à mars, dans les eaux territoriales de Saint-Paul et Amsterdam d'où il ramène une cargaison de queues de langoustes.

Mars 1946, Jean Chatel est vice-président avec Maître Maxime Vallon-Hoarau, du Mouvement Républicain Populaire, M.R.P. créé par Alexis de Villeneuve, mouvement politique qui canalise et rassemble les anti-cradistes dans le but de lutter contre le communisme et de sauver l'étiquette chrétienne de l'île. Il est aussi président du Rassemblement Républicain Démocrate et Social, R.R.D.S.

Après la mort du candidat M.R.P. Alexis de Villeneuve, tué pendant la campagne des législatives, le 25 mai 1946, la droite réunionnaise demande à Jean Chatel de se présenter à Saint-Denis, pour les élections municipales de juillet 1946, dans un premier temps il refuse, mais voyant défilé nuit et jour devant sa porte ses partisans, il revient sur sa décision.

Juillet 1946. Il est élu maire de Saint-Denis contre Raymond Vergès et se retrouve à la tête du Rassemblement du peuple français, R.P.F. créé, en 1947, avec comme premier adjoint Jules Olivier.

De retour d'une manifestation du Rassemblement du peuple français au jardin colonial, Jean Chatel décède dans son bureau à l'hôtel de ville de Saint-Denis, le 27 avril 1948.

Son nom a été donné à l'une des principales rues du centre ville de Saint-Denis La Réunion, la rue Jean-Chatel.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Lundi 12 Novembre 2018   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2018

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.