Législatives 1870 à La Réunion, les résultats des élections législatives du 20 novembre 1870, les résultats les candidats les députés élus.

Législatives 1870 à La Réunion

- Page(s) liée(s) :: Année 1870 ::


Élections législatives, 20 novembre 1870 à La Réunion, 8 février 1871 en métropole.

4 septembre 1870, suite au désastre de Sedan, Gambetta prononce la déchéance de Louis Napoléon Bonaparte.

5 septembre 1870 paraît le 1er numéro du Journal officiel de la République française. Il contient la composition du gouvernement de la défense nationale et les attributions des ministères à ses membres, ainsi que deux proclamations déclarant la République, l'une aux Français et l'autre aux Parisiens. Il publie des décrets portant dissolution du Corps législatif et abolition du Sénat. Il publie également le compte rendu de la séance du Corps Législatif du 4 septembre.

Des décrets du 8 et du 10 septembre convoquent les collèges électoraux pour élire le 16 octobre 1870 une Assemblée nationale constituante de 750 membres, élue au scrutin de liste selon la loi du 15 mars 1849. Un décret du 15 septembre précise que les colonies éliront 11 membres supplémentaires de l'Assemblée (Algérie : 3, Martinique : 2, Guadeloupe : 2, Guyane : 1, Sénégal : 1, Réunion : 2), " le vote ayant lieu en Algérie quinze jours après, et dans les colonies deux mois après le jour où il aura lieu en France ".

23 septembre 1870 : " Par décision du gouvernement de la défense nationale, et à raison des obstacles matériels apportés à l'exercice des droits électoraux par les événements militaires les élections à l'Assemblée nationale constituante, fixées au 2 octobre, sont ajournées ".

3 novembre 1870, sur la place du Gouvernement, à Saint-Denis de La Réunion, en présence des hautes autorités civiles et militaire et devant une foule énorme que le gouverneur de La Réunion Louis Hyppolite de Lormel prononce la proclamation de la République dans la colonie.

8 novembre 1870, le gouverneur Louis Hyppolite de Lormel promulgue le décret organisant des élections à l'assemblée constituante le 20 novembre 1870. Il ne sait pas qu'en France les autorités ont décidé d'ajourner des législatives pour cause de guerre. Les élections en métropole sont reportées au 8 février 1871.

Les réunionnais doivent élire au scrutin de liste majoritaire, conformément à la loi de 1849, deux représentants à l'assemblée constituante. Le 20 novembre 1870, il y a 31 650 inscrits à La Réunion, il ne sont que 14 218 votants soit 44.92 % des inscrits, l'abstention est importante 55.08 %.

Le premier élu est Alexandre de La Serve, groupe de l'Union républicaine, avec 12 804 voix.

Alexandre de La Serve député en 1870

Le deuxième élu est François Césaire de Mahy, groupe gauche modérée, avec 12 109 voix.

François Césaire de Mahy député en 1870

Alexandre de La Serve s’embarque pour la France au milieu des acclamations d’une population enthousiaste accourue de tous les quartiers de l’île pour saluer en lui le patriote intelligent, le citoyen dévoué et le défenseur des libertés coloniales.

François de Mahy et Alexandre de La Serve sont élus le 20 novembre 1870 lors de scrutins législatifs demandés par Paris, puis annulé. La Réunion est alors dans une situation singulière puisqu'elle possède deux députés plus de deux mois avant les législatives du 8 février 1871.

Les deux nouveaux parlementaires arrivent à Marseilles le 18 janvier 1871, et se rendent ensuite à Bordeaux, où la nouvelle assemblée valide l'élection des deux premiers députés de La Réunion de la troisième République, le 14 février 1871.

Alexandre de La Serve alla siéger dans le groupe de l'Union républicaine. Il vota avec la gauche pour le gouvernement de Thiers, pour la dissolution de l'Assemblée, contre le ministère du 24 mai 1873, contre le septennat, contre la loi des maires, pour les amendements Wallon et Pascal Duprat et pour l'ensemble des lois constitutionnelles. Membre de plusieurs commissions importantes, entre autres de celles qui furent chargées d'étudier les projets de loi sur la déportation et sur les banques coloniales, il publia des travaux relatifs à la situation des colonies dans le journal la République française, où ils furent remarqués.

François Césaire de Mahy alla siéger dans les rangs de la gauche modérée. Il vota contre la paix, contre l'abrogation des lois d'exil, contre la pétition des évêques, pour le service militaire de trois ans, contre le pouvoir constituant, pour le gouvernement de Thiers, contre sa chute au 24 mai 1873, contre le septennat, contre l'état de siège, contre la loi des maires, contre le ministère de Broglie, pour les amendements Wallon et Pascal Duprat, et pour l'ensemble des lois constitutionnelles. Plusieurs fois désigné, pendant les vacances de l'Assemblée, pour siéger dans la commission de permanence, il fut un des membres les plus actifs de cette commission, où il signala, avec un zèle particulier, comme hostiles aux institutions républicaines, les actes de certains fonctionnaires. A l'Assemblée, il intervint dans un assez grand nombre de questions budgétaires et coloniales, dans le débat sur le régime des sucres, etc.

Pendant toute la durée de leur mandat, les deux parlementaires adressent à la Colonie de nombreuses et longues lettres, qui ont valeur de comptes-rendus de leurs activités et de commentaires des événements parisiens. La presse de La Réunion assure le relais et une infime partie de la population suit ainsi les principaux débats de la vie politique française.



Liens commerciaux

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 03 Avril 2020   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2020

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.