Lonchura punctulata. Capucin damier. Coutil. Toulit. Oiseau de La Réunion..

Lonchura punctulata (Linnaeus, 1758).

Capucin damier.

Oiseau de La Réunion.

Lonchura punctulata. Capucin damier.

Photo : © Michel Payet.

Lonchura punctulata. Capucin damier.

- Nom commun : Capucin damier.
- Nom à La Réunion : Coutil. Toulit.
- Nom scientifique : Lonchura punctulata (Linnaeus, 1758).
- Synonyme : Loxia punctulata (Linné,1758).
- Classe : Aves
- Ordre : Passeriformes.
- Famille : Estrildidae.
- Genre : Lonchura.
- Origine : Sud-est asiatique.




Lonchura punctulata le capucin damier appartient à La famille des Estrildidae, famille de passereaux constituée de 29 genres et 141 espèces et au genre Lonchura qui regroupe des petits passereaux, les capucins et les paddas. L'espèce a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758, sous le nom iniitla de Loxia punctulata.

Originaire du Sud-est asiatique, le capucin damier a été introduit à La Réunion en 1730 où il est nommé : coutil ou toulit.

Le coutil n'est pas commun dans l'île, il peut être observé dans les savanes de la côte ouest, dans la région de Saint-Paul, au gol à Saint-Louis, dans les hauts du Tampon, autour de Saint-Denis et vers saint-Benoît. Il fréquente les savanes sèches, et les zones de culture.

Le capucin damier est facilement identifiable, les deux sexes sont semblables. Oiseau d'environ 11cm, sa tête, sa face et sa nuque sont châtain brun. Le dessus brun strié de beige passe au roux sur les ailes. Ailes et queue brunes, la queue est courte et cunéiforme, elle possède des rectrices centrales pointues. Le dessous blanc salle écaillé de noir. Le bec est court, puissant et possède une arête incurvée sur le dessus de la mandibule supérieure qui est gris-plomb, bris-bleu ou noire. Les pattes et les pieds sont gris ou gris-bleu.

Le capucin damier est grégaire, il se déplace généralement en bande de 10 à 40 individus. Sociable, il se mêle parfois avec les becs roses. Il se nourrit des graines des graminées, son bec conique est parfaitement adapté à ce genre d'alimentation. Il ingurgite aussi bien les graines restées sur le pied que les graines mûres tombées à terre.

Son chant très doux est presque inaudible, un appel sur deux notes, sa période de nidification s'étale à La Réunion de décembre à avril. Le nid est édifié à faible hauteur dans un arbre, une plante grimpante ou à la couronne d'un palmier. Le mâle se charge de la collecte des matériaux alors que la femelle s'occupe de l'architecture du nid. Le nid est une construction désordonnée en forme de globe avec une entrée latérale surmontée de longues fibres plus fines. Il est constitué principalement d'herbes et de feuilles et garni intérieurement de graines duveteuses ou de plumes. La femelle y dépose 4 à 7 oeufs blancs que les deux parents couvent alternativement pendant environ deux semaines.

Les jeunes sont nourris exclusivement de matière végétale régurgitée par leurs parents. Ils sont autonomes au bout de 18 ou 19 jours.




Les oiseaux de La Réunion.

Classement par Famille et Nom scientifique.

                                                                          




Dernière mise à jour : Dimanche 22 Octobre 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+