Lonicera japonica Thunb, Chèvrefeuille du Japon, Famille : Caprifoliaceae - Caprifoliacées.

Lonicera japonica Thunb

Chèvrefeuille du Japon

Espèce envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Chèvrefeuille du Japon.
- Nom à La Réunion : Chèvrefeuille.
- Nom scientifique : Lonicera japonica Thunb.
- Synonymes :
- Lonicera chinensis P. Watson.
- Lonicera longiflora auct. non (Lindl.) DC.
- Ordre : Dipsacales.
- Famille : Caprifoliaceae - Caprifoliacées :: 1 espèces sur le site.
- Sous-famille : Caprifolioideae.
- Genre : Lonicera L. 1 espèce(s) dans le genre Lonicera
- Espèce : Lonicera japonica.
- Origine : Chine. Corée. Japon. Taïwan.



Lonicera japonica Thunb.


Lonicera japonica Thunb. Chèvrefeuille du Japon.


Lonicera japonica Thunb.


Lonicera japonica Thunb, appartient à la famille des Caprifoliaceae et au genre Lonicera L. qui comprend environ 180 espèces. Carl von Linné naturaliste suédois dédia le nom du genre à Adam Lonitzer (Lonicerus), botaniste et mathématicien Allemand. Le qualificatif de l'espèce japonica "du Japon" vient du fait que le premier botaniste descripteur de cette espèce fut Carl Peter Thunberg lors d'un séjour qu'il fit au Japon en 1775-1776.

Lonicera japonica Thunb.

Lonicera japonica courament nommé Chèvrefeuille du Japon est originaire de Chine, de Corée, du Japon et de Taïwan. Cette plante ornementale a été introduite dans de nombreuses régions du monde et s'est parfois naturalisée dans les régions tropicales et subtropicales. Elle est devenue une espèce invasive sur la côte sud-est d'Amérique du Nord, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Argentine, au Brésil en Europe et à La Réunion.


Lonicera japonica à La Réunion.

Lonicera japonica introduit à La Réunion, avant 1825, comme plante ornementale est présente dans les jardins créoles et les parcs. L'espèce s'est naturalisée dans l'île.


Répartition de Lonicera japonica à La Réunion.

Lonicera japonica est présente principalement sur les zones de basse et moyenne altitude, elle est principalement localisée à La Plaine des palmistes et dans les hauts de Saint-Benoît, où elle croit dans les fourrés, les lieux rocailleux, les bords de routes, les pistes forestières, les lisières de cultures, les jardins ainsi que les clairières forestières. Ce Chèvrefeuille est une espèce héliophile qui pousse de manière optimale en pleine lumière, mais qui tolère aussi l'ombre.


Nuisibilité de Lonicera japonica à La Réunion.

Lonicera japonica Thunb est inscrit dans la liste des espèces envahissante de La Réunion, niveau 4 sur 5 : taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant dans les milieux naturels ou semi-naturels avec une densité plus ou moins importante sans toutefois dominer ou codominer la végétation. Lonicera japonica Thunb est une liane qui étouffe la végétation sur laquelle elle s'appuie en masquant les feuilles et bloque ainsi la photosynthèse. Le poids de cette liane peut devenir important et entraîner l'effondrement de la plante support. Au sol, elle peut créer un tapis dense de végétation empêchant le développement et la régénération des autres plantes. En recouvrant la végétation indigène, elle contribue à la diminution de la diversité générale de la flore et de la faune du sous-bois, perturbant ainsi le fonctionnement de l'écosystème.

Lonicera japonica Thunb se décline à La Réunion avec une variété : Lonicera japonica Thunb. var. repens (Siebold) Rehder. encore plus envahissante, niveau 5 sur 5.

Lonicera japonica Thunb. Chèvrefeuille du Japon.


Description de Lonicera japonica.

Lonicera japonica est une liane vigoureuse qui développe une tige grimpante pouvant atteindre 10 mètres de hauteur, la tige peu rameuse est cylindrique plutôt pubescente que velue devenant creuse en vieillissant. Les jeunes rameaux souvent de couleur rougeâtre sont recouverts d'un duvet.

Les feuilles persistantes, opposées sont pétiolées, pétioles courts et velus, le limbe est de forme ovale, à base arrondie à subcordée, à apex acuminé, d'environ 6 cm de longueur et de 3 cm de largeur, d'un vert peu luisant, la marge est ciliée, les nervures sont saillantes. Les jeunes feuilles sont pubescentes.

Les fleurs sont groupées par deux, elles sont parfumées d'abord blanche virant au jaune. Les bractées sont semblables à des feuilles, ovales à elliptiques, de 1 à 3 cm de long. Les sépales forment un tube conique, pubescent. La corolle est formée de 2 pétales lobés mesurant de 2 à 5 cm de longueur. Cinq étamines exsertes entourent le style.

Le fruit est une baie globuleuse, noire bleuté à maturité, brillante, de 5 à 8 mm de diamètre contenant de 2 à 12 graines brunes.

Graines de 2 à 3 mm de long de forme ovale de couleur brune à noire.


Multiplication de Lonicera japonica.

Lonicera japonica se reproduit par ses graines, dispersées souvent par les oiseaux, par reproduction végétative par développement des stolons et croissance des racines traçantes à la surface du sol.


Utilisation médicinale Lonicera japonica.

Lonicera japonica est une plante médicinale importante de la médecine chinoise traditionnelle qui est cultivée à ce titre en Asie Orientale. Inscrit depuis 1995 à la Pharmacopée de la République Populaire de Chine, Lonicera japonica entre dans la composition de plus de 500 prescriptions médicinales traditionnelles. Des études pharmacologiques ont montré qu'il avait un large spectre d'activité : antibactérienne, anti-inflammatoire, antiviral, antipyrétique etc.

Lonicera japonica Thunb.


1 espèce(s) dans la famille des Caprifoliaceae - Caprifoliacées

1 espèce(s) dans le genre Lonicera

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 19 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker