Magnolia champaca (L.) Baill. ex Pierre, Champac, Espèce envahissante de La Réunion, Famille : Magnoliaceae - Magnoliacées.

Magnolia champaca (L.) Baill. ex Pierre

Champac

Espèce envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Champac.
- Nom scientifique : Magnolia champaca (L.) Baill. ex Pierre.
- Synonymes :
- Champaca michelia Noronha.
- Magnolia membranacea P.Parm.
- Michelia aurantiaca Wall.
- Michelia blumei Steud.
- Michelia champaca L.
- Michelia euonymoides Burm.f.
- Michelia rheedei Wight.
- Michelia rufinervis DC.
- Michelia sericea Pers.
- Michelia suaveolens Pers.
- Sampacca euonymoides (Burm.f.) Kuntze.
- Sampacca suaveolens (Pers.) Kuntze.
- Famille : Magnoliaceae - Magnoliacées :: 2 espèces sur le site.
- Sous-famille : Magnolioideae.
- Genre : Magnolia L. 2 espèce(s) dans le genre Magnolia
- Espèce : Magnolia champaca.
- Origine : Asie.



Magnolia champaca (L.) Baill. ex Pierre.


Magnolia champaca (L.) Baill. ex Pierre.


Magnolia champaca.


Magnolia champaca (L.) Baill. ex Pierre, anciennent connu sous le nom de Michelia champaca appartient à la famille des Magnoliaceae à la sous-famille des Magnolioideae et au genre Magnolia L., qui comprend environ 242 espèces originaires des régions tempérées chaudes de l'est de l'Asie, de l'est de l'Amérique du Nord, de l'Amérique Centrale, des Antilles et de l'Amérique du Sud.


Origine, distribution Magnolia champaca.

Magnolia champaca est originaire d'Asie : Chine, Bangladesh, Inde, Indonésie, Malaisie, Myanmar, Népal, Thaïlande et Vietnam. Cette espèce a été introduite pour l'ornement dans de nombreuses régions tropicales, elle s'est naturalisée à Madagascar, elle est considérée comme une espèce envahissante à La Réunion et à l'île Maurice.


Magnolia champaca à La Réunion :

Magnolia champaca nommé Champac ou Champaca a été introduit à La Réunion avant 1785. Cette espèce exotique a été cultivé pour son bois, ses fleurs, son ornement ou comme arbre d'ombrage. Le Champac est présent dans les jardins, les parcs, les espaces urbains, en bords de routes, il a été planté principalment dans la région Est de l'île, la partie humide, jusqu'à 800 m d'altitude.


Nuisibilité Magnolia champaca :

Très bien adapté à La Réunion, le Champac s'est naturalisé et propagé, dans le cirque de Salazie, au Tampon et dans la région de Saint-Benoît. Cet arbre assombri le sous-bois et empêche la régénération naturelle de certaines espèces indigènes. Magnolia champaca (L.) Baill. ex Pierre est inscrit dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 4 sur 5, niveau 4 : taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant dans les milieux naturels ou semi-naturels avec une densité plus ou moins importante sans toutefois dominer ou codominer la végétation.


Description Magnolia champaca :

Michelia champaca L. ou Magnolia champaca est un arbre qui mesure environ 15 mètres de haut, avec un magnifique port pyramidal. Son tronc est droit et à l'écorce lisse, de couleur gris clair. Son bois parfait au grain serré et au très beau poli est utilisé en ébénisterie, il est vert nuancé allant parfois pour certaines parties au violet. Il dégage une odeur d'amande à l'usinage.

Son feuillage est persistant. Les feuilles sont portées par un pétiole de 20 à 40 mm de long, elles sont alternes, elliptiques à oblongues, à base arrondie ou cunéiforme, acuminées au sommet, entières, coriaces, longues de 10 à 25 cm et large de 3,5 à 8 cm, vert foncé et glabres dessus, glauques et pubescentes dessous, à marge ondulée.

Les fleurs parfumées sont solitaires, elles sont composée de 15 à 20 tépales jaunes, oblancéolés, les tépales internes sont plus courts. L’organe femelle, le pistil ou gynécée est stipité et pubescent. Une essence utilisée en parfumerie est tirée des fleurs.

La fructification se développe en grappe de 7 à 12 cm de long., la même fleur produit plusieurs fruits séparés le long d'une colonne. Les fruits sont oblongs-coniques, verts au début, ils deviennent ensuite brun pâle à verrues blanches et s'ouvrent à maturité. La pulpe qui entoure les graines est rouge orangé.

Les fruits sont mangés par les oiseaux, en particulier par les tourterelles malgaches, Nesoenas picturata.


Utilisation Magnolia champaca :

Les fleurs sont utilisées en Asie du Sud à plusieurs fins. Surtout en Inde, ils sont principalement utilisés pour le culte dans les temples que ce soit à la maison ou à l'extérieur, et plus généralement portés dans les cheveux par les filles et les femmes comme un moyen d'ornement de beauté ainsi qu'un parfum naturel. Les fleurs sont utilisées pour flotter dans des bols d'eau pour parfumer la pièce, comme une décoration parfumée pour des lits de mariage, et des guirlandes.

En Inde le bois finement texturé de Magnolia champaca est utilisé pour la fabrication de meubles.

Magnolia champaca (L.) Baill. ex Pierre.

Magnolia champaca (L.) Baill. ex Pierre.

Magnolia champaca (L.) Baill. ex Pierre.
Photos : © Michel Gilson.


2 espèce(s) dans la famille des Magnoliaceae - Magnoliacées

2 espèce(s) dans le genre Magnolia

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 24 Mai 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh

Dypsis leptocheilos (Hodel) Beentje & J.Dransf
Dypsis leptocheilos (Hodel) Beentje & J.Dransf