Malus domestica Borkh, Pommier pomme, Famille : Rosaceae - Rosacées.

Malus domestica Borkh

Pommier pomme

- Nom commun : Pommier pomme.
- Autre nom : Pommes d'or. Poires de Cydonie.
- Nom scientifique : Malus domestica Borkh.
- Synonyme(s) :
- Pyrus malus L.
- Pyrus malus var. mitis Wallr.
- Ordre : Rosales.
- Famille : Rosaceae - Rosacées :: 13 espèces sur le site.
- Sous-famille : Maloideae.
- Tribu : Maleae.
- Genre : Malus Mill. 1 espèce(s) dans le genre Malus
- Espèce : Malus domestica Borkh.
- Origine : Asie.



Pommier Malus domestica Borkh.


Pommes Malus domestica Borkh.


Malus domestica Borkh.


Pomme Malus domestica Borkh.


Malus domestica Borkh, le Pommier appartient à la famille des Rosaceae à la sous-famille des Maloideae et au genre Malus Mill., qui compte une soixantaine d'espèces. Le nom scientifique du pommier domestique prête à controverse, appelé successivement Malus domestica Borkh. (1803), Malus communis Poir. (1804), etc, selon Mabberley & al. (2001), le nom prioritaire qui devrait être adopté serait Malus communis Desf. (1798).


Origine, répartition Malus domestica :

L'origine du pommier domestique n'a été confirmée qu'en 2001, après l'analyse de son ADN, on sait aujourd'hui que son ancêtre principal est une espèce asiatique, Malus sieversii (Ledeb.) M.Roem, espèce endémique de la zone allant des Balkans au nord des montagnes de l'Altaï. Malus domestica est cultivé dans le monde entier comme un arbre fruitier, il se décline en de très nombreuses sous-espèces et cultivars environ 20 000 variétés.


Malus domestica à La Réunion :

L'introduction du Pommier commun à la Réunion est mal documentée, d'après P. Rivals (1960), la première mention serait celle du catalogue de N. Bréon (1825). Diverses introductions expérimentales ont été réalisées par la suite, notamment à titre agronomique. Le pommier est cutilvé dans les hauts de La Réunion, on le retrouve même introduit volontairement ou involontairement dans les espaces naturels et semi-naturels.


Description Malus domestica :

Malus domestica est un arbre à feuilles caduques atteignant 12 m à l'état sauvage. Lorsqu'il est cultivé il mesure de 2 à 5 m de hauteur, sa taille, sa forme et la densité des branches sont déterminées par la méthode de sélection et de taille des porte-greffes.

Les feuilles alternes, simples, longuement pétiolées, sont plus ou moins ovales, à marges serrulées.

Inflorescence en cyme composée de 4 à 6 fleurs est produite en même temps que le bourgeonnement des feuilles. La fleur centrale de l'inflorescence appelée la fleur du roi s'ouvre d'abord, et développe généralement un fruit plus grand. La fleur hermaphrodite à symétrie radiaire est composée d'un calice de cinq sépales, d'une corolle à cinq pétales blancs avec une teinte rosée qui s'efface progressivement, d'environ 20 étamines, d'un pistil se divisant en cinq styles, d'un ovaire de quatre carpelles contenant deux ovules, qui donne généralement 10 pépins.

Les fruits les pommes acides (pommes à cidre) ou sucrés (pommes à couteau ou de table) existent avec un large éventail de tailles et de couleurs : rouges, jaunes, vertes, roses... La peau est recouverte d'une couche protectrice de cire épicuticulaire. La chair est généralement jaune-blanc pâle, bien que la chair rose ou jaune soit également connue. La pomme est en partie vrai-fruit pour le trognon comprenant les pépins, organes de reproduction, et faux-fruit pour la chair qui dérive du réceptacle floral. Ce type particulier de fruit est appelé piridion.


Utilisation de la pomme :

Les pommes sont souvent consommées crues. Le fruit entier, y compris la peau, convient à la consommation humaine, à l'exception des graines, qui peuvent affecter certains consommateurs. Les variétés élevées pour la consommation brute sont appelées pommes de dessert ou de table. Les pommes sont un ingrédient important dans de nombreux desserts, tels que la tarte aux pommes, crumble pomme, pomme croustillante et gâteau aux pommes. Les pommes sont broyées ou pressées pour produire du jus de pomme, qui peut être bu non filtré ou filtré. Le jus peut être fermenté pour faire du cidre ou du vinaigre de pomme. A travers la distillation, diverses boissons alcoolisées peuvent être produites, telles que le Calvados.


Multiplication Malus domestica :

Dans la nature, les pommiers poussent facilement à partir des graines. Cependant, comme la plupart des fruits vivaces, les pommes sont ordinairement propagées asexuellement par greffage.


Toxicité Malus domestica :

L'écorce du pommier et les pépins des pommes renferment un hétéroside, le cyanure, qui est toxique à haute dose mais totalement inoffensif pour l'homme en cas d'ingestion de quelques pépins.

Pommier Malus domestica Borkh.

Pommes Malus domestica Borkh.

Malus domestica Borkh.

Pomme Malus domestica Borkh.


13 espèce(s) dans la famille des Rosaceae - Rosacées.

1 espèce(s) dans le genre Malus

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mardi 10 Décembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker