Dichrostachys cinerea (L.) Wight et Arn. Mimosa clochette. Kéké. Espèce envahissante à La Réunion. Famille : Fabaceae - Fabacées.

Dichrostachys cinerea (L.) Wight et Arn.

Mimosa clochette. Kéké.

Espèce envahissante de La Réunion.

Dichrostachys cinerea. Mimosa clochette.


Kéké. Mimosa clochette. Dichrostachys cinerea.


Dichrostachys cinerea (L.) Wight et Arn.


Dichrostachys cinerea (L.) Wight et Arn.

Dichrostachys cinerea (L.) Wight et Arn.

Mimosa clochette. Kéké.

- Nom : Dichrostachys cendré.
- Nom à La Réunion : Mimosa clochette. Kéké.
- Nom scientifique : Dichrostachys cinerea (L.) Wight et Arn.
- Synonyme :
- Acacia cinerea (L.) Spreng.
- Cailliea cinerea (L.) JFMacbr.
- Cailliea glomerata (Forssk.) JFMacbr.
- Desmanthus cinereus (L.) Willd.
- Dichrostachys glomerata (Forssk.) Chiov.
- Dichrostachys nutans (Pers.) Benth.
- Dichrostachys platycarpa Welw.
- Mimosa cinerea L.
- Mimosa glomerata Forssk.
- Mimosa nutans Pers.
- Ordre : Fabales.
- Famille : Fabaceae - Fabacées.
- Sous-famille : Mimosoideae.
- Tribu : Mimoseae.
- Genre : Dichrostachys (DC.) Wight et Arn.
- Origine : Incertaine.



Dichrostachys cinerea (L.) Wight et Arn., appartient à la famille des Fabaceae à la sous-famille des Mimosoideae et au genre Dichrostachys (DC.) Wight et Arn., qui comprend environ 15 espèces.



Origine, distribution Dichrostachys cinerea.

L'origine de Dichrostachys cinerea est incertaine, les sources de la littérature se contredisent quant à savoir si l'espèce est une plante exotique qui s'est naturalisée ou une espèce indigène. Dichrostachys cinerea a été largement introduit dans le monde entier, principalement comme plante ornementale ou pour le contrôle de l'érosion.



Dichrostachys cinerea à La Réunion.

Dichrostachys cinerea, le mimosa clochette ou kéké parfois nommé Lanterne chinoise est naturalisé à l'île de La Réunion, présent dans les ravines, notamment la Ravine de Trois Bassins.



Nuisibilité de Dichrostachys cinerea.

Dans certaines zones de l'Ouest de l'île, Dichrostachys cinerea forme des fourrés très denses, étouffant ainsi la végétation indigène, il est donc classé dans la liste des espèces envahissantes à La Réunion, niveau 3 sur 5, niveau 3 : Taxon envahissant se propageant uniquement dans les milieux régulièrement perturbés par les activités humaines (bords de route, cultures, pâturages...) avec une densité plus ou moins forte.



Description de Dichrostachys cinerea.

Cet arbre peut atteindre jusqu'à huit mètres de haut, il possède des rameaux courts et épineux.

Les feuilles sont bi-pennées avec un gonflement à la base, chaque penne porte une glande.

Les fleurs unisexuées et stériles forment de longues aigrettes pourpres pendantes. Elles sont composées d'une partie supérieure jaune et d'une partie inférieure allant du mauve au rose.

Les fruits sont des gousses qui pendent par 10 à 12 sur un long pédoncule commun. Les gousses à l'état sec sont torsadées, elles laissent tomber chacune ses 7 à 8 graines ovales.



Utilisation de Dichrostachys cinerea.

Les fruits et les graines sont comestibles. La plante sert d'alimentation pour le bétail. Les fleurs sont une source précieuse de miel. L'écorce produit une fibre utilisée pour faire des cordes ou de la ficelle. Les racines produisent une fibre utilisée pour faire des paniers. Le bois est utilisé pour faire des poignées, des lances et des manches d'outils. Il sert également comme bois de chauffage.



Utilisation médicinale de Dichrostachys cinerea.

Dichrostachys cinerea est utilisé en médecine traditionnelle. L'écorce est utilisée pour traiter la dysenterie, maux de tête, maux de dents, l'éléphantiasis et agit comme un vermifuge. Les racines en infusions sont prises pour la lèpre, la toux de syphilis, comme vermifuge, et purgatif. Les racines écrasées et les feuilles sont utilisées pour traiter l'épilepsie. Les racines ou les feuilles qui sont censées produire une anesthésie locale sont mâchées et placées sur les morsures de serpents et les piqûres de scorpion. La plante est utilisée comme médicament vétérinaire en Inde.




Espèces de la famille des Fabaceae présentes à La Réunion.

                                                                                                                                                                                                 




Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Lundi 12 Novembre 2018   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2018

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+


Les dernières pages ajoutées :


Euphorbia xylophylloides Brongn. ex Lem

Euphorbia xylophylloides Brongn. ex Lem

Cylindropuntia leptocaulis (DC.) FMKnuth

Cylindropuntia leptocaulis (DC.) FMKnuth

Cylindropuntia spinosior (Engelm.) FMKnuth

Cylindropuntia spinosior (Engelm.) FMKnuth

Alluaudia procera (Drake) Drake

Alluaudia procera (Drake) Drake

Espostoopsis dybowskii (Rol.-Goss.) Buxb

Espostoopsis dybowskii (Rol.-Goss.) Buxb