Mirabilis jalapa L, Belle-de-nuit Espèce envahissante et adventice à La Réunion, Famille : Nyctaginaceae - Nyctaginacées.

Mirabilis jalapa L

Belle-de-nuit

Espèce envahissante et adventice à La Réunion.

- Nom commun : Belle-de-nuit.
- Autre nom : Merveille du Pérou.
- Nom scientifique : Mirabilis jalapa L.
- Synonymes :
- Mirabilis dichotoma L.
- Mirabilis odorata L.
- Nyctago jalapa (L.) DC.
- Ordre : Caryophyllales.
- Famille : Nyctaginaceae - Nyctaginacées :: 3 espèces sur le site.
- Genre : Mirabilis L.
- Origine : Amérique Centrale. Amérique du Sud.



Mirabilis jalapa L


Mirabilis jalapa L. Fleur


Mirabilis jalapa L. Belle-de-nuit


Mirabilis jalapa L. Fruit


Mirabilis jalapa


Mirabilis jalapa L, la Belle-de-nuit appartient à la famille des Nyctaginaceae et au genre Mirabilis L., 1753 qui comprend une soixantaine d'espèces.


Origine, distribution Mirabilis jalapa.

Mirabilis jalapa est originaire d'Amérique Centrale et d'Amérique du Sud. L'espèce s'est naturalisée dans de nombreux pays en Asie, Afrique, États-Unis, Moyen-Orient, Europe.


Mirabilis jalapa à La Réunion.

A La Réunion, Mirabilis jalapa L, la Belle-de-nuit a été introduite comme plante ornementale, dans les jardins créoles et les parcs, elle est maintenant considérée comme une espèce sténonaturalisée, se dit d’une plante naturalisée se propageant localement dans un territoire occupé restreint en se mêlant à la flore indigène.


Nuisibilité Mirabilis jalapa.

Mirabilis jalapa, la Belle-de-nuit est classée au niveau 3 sur 5 dans la liste des espèces envahissantes de l'île, niveau 3 : taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant uniquement dans les milieux régulièrement perturbés par les activités humaines (bords de route, cultures, pâturages...) avec une densité plus ou moins forte. Elle est présente principalement sur la côte sud entre 0 et 700 m d'altitude, sur la côte ouest entre 400 et 700 m d'altitude.

Mirabilis jalapa L est une espèce adventice (mauvaise herbe) relativement commune des champs de canne à sucre, sa forte production de graines et sa croissance rapide lui permettent de recouvrir jusqu'à 30 à 50 % dans les parcelles cannières.


Description Mirabilis jalapa.

Mirabilis jalapa L est une plante herbacée qui possède de grosses racines tubérisées noirâtres. Elle a un port buissonnant avec des tiges à nombreuses ramifications qui sont de deux types : dichotomique (subdivision en fourche) ou trichotomique (qui se divise par trois) pouvant atteindre une hauteur de 1 m.

Les tiges glabres sont quadrangulaires, pleines, charnues, de couleur verte à rougeâtre, épaissie au niveau des noeuds.

Les feuilles pétiolées, pétioles de 1 à 4 cm, sans stipule, sont simples, opposées. Le limbe avec une nervation arquée bien visible est de forme ovale à base tronquée, arrondie ou légèrement cordée et avec un sommet en coin aigu. Il mesure de 4 à 12 cm de long et de 3 à 8 cm de large, il est vert et assez épais, les deux faces sont glabres. La marge est entière, densément ciliée de poils pluricellulaires.

L'inflorescence est en cyme contractée de 1 à plusieurs fleurs groupées dans un involucre à l’extrémité des rameaux. La fleur est de couleur rose, jaune, écarlate, pourpre, blanche ou bicolore sur la même plante. Elles ne s'ouvrent qu'au crépuscule ou par temps couvert et se fanent le matin suivant, la corolle se détache et tombe très rapidement. La fleur possède un calice long de 7 à 12 mm, soudé en coupe et surmonté de 5 lobes triangulaires finement ciliés. La corolle est formée de 5 pétales soudés en un long tube étroit de 2 à 6 cm, s’évasant largement à l’extrémité, de 4 à 5 cm de diamètre. 6 étamines de taille inégale émergent de la corolle ainsi qu'un carpelle possédant un ovule renversé. A La Réunion Mirabilis jalapa est pratiquement en fleur toute l'année.

Le fruit est enchâssé dans le calice, c'est un akène, sec, subglobuleux à ellipsoïdal noir, de 6 à 8 mm de long; il présente 5 à 10 côtes longitudinales et il est tuberculé entre les côtes.

Les graines sont globuleuses, réniformes, d'environ 2 mm de diamètre, orange-brun-noir, à fines striures longitudinales et à côtes tranversales irrégulières.


Multiplication de Mirabilis jalapa.

Mirabilis jalapa se multiplie par ses graines ou ses tubercules.


3 espèce(s) dans la famille des Nyctaginaceae - Nyctaginacées

1 espèce(s) dans le genre Mirabilis

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 21 Septembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker

Senecio tamoides DC
Senecio tamoides DC

Ravenea glauca Jum. & H.Perrier
Ravenea glauca Jum. & H.Perrier

Euphorbia marginata Pursh
Euphorbia marginata Pursh