Municipales 1945 à La Réunion, les résultats des élections municipales de 1945, les résultats les candidats les maires élus.

Municipales 1945 à La Réunion

- Page(s) liée(s) :: Année 1945 histoire de La Réunion ::


Elections municipales du 27 mai 1945 à La Réunion. Les électeurs réunionnais doivent élire les 23 maires des 23 communes de La Réunion.

Mai 1945, La réunion entre en campagne des municipales. Après cinq ans de non démocratie, un système de nomination des maires instauré par l'État Français a succédé une administration provisoire, les réunionnais vont s'exprimer. Le gouverneur Capagorry affiche hautement son intention d'encadrer ces premières échéances nationales, il évite les désordres et le retour aux fraudes électorales. Grâce aux dispositions qu’il prend, les élections se déroulent dans le calme. Le Gouverneur prend plusieurs mesures (forte présence des forces de l'ordre, vente de rhum interdite pendant 43 jours, attention portée jusqu'à la transparence des rideaux d'isoloirs..).

27 mai 1945, les Municipales prévues pour le début du mois de mai sont repoussées au 27 mai à La Réunion à la suite du passage sur l’île, les 6 et 7 avril, d’un cyclone. Pour la première fois, en application de l’ordonnance signée le 21 avril 1944 à Alger par le Général De Gaulle, chef du Gouvernement Provisoire de la République Française, les femmes peuvent participer au scrutin.

Carte municipales 1945 La Réunion

Les deux camps comptent sur la mobilisation des femmes :

- Le C.R.A.D.S, Comité Républicain d'Action Démocratique et Sociale, créé 11 mars 1945 par le Docteur Raymond Vergès et Léon de Lepervanche mobilise les femmes autour du thème du changement social et institutionnel. Contre la misère, contre les privilégiés, contre le capitalisme...

Le M.R.P, Mouvement Républicain Populaire, pense bénéficier de l'impact, du poids, de l'Eglise et de son contrôle d'une majorité de femmes.

" Aux yeux des commentateurs politiques de l'époque, le vote féminin apparaît comme le moyen de contre-balancer l'influence que le Parti communiste exerce à la Libération sur une grande partie de l'électorat ".

Des femmes sont aussi présentes sur les listes de candidats, les premières candidates réunionnaises aux élections mesdames : Cerou, Fontaine, Isnelle Amelin, Morin, Henry, Anne Hoareau, Emilia Chanu, Alice Peverelly, Gamelle, Melle Apollina Delpha...

Le face à face des deux listes se conclut par une victoire remarquable du CRADS, il remportent 12 municipalités sur 23. Le renouveau s’exprime d’autant plus que la participation électorale est massive (74,5%). La gauche conquiert les grandes villes de l'île

Raymond Vergès maire de Saint-Denis en 1945 Jean Hinglo maire de Sainte-Marie en 1945 Georges Repiquet maire de Sainte-Suzanne en 1945 Léon de Lepervanche maire du Port en 1945 Mario Hoarau maire de Saint-Leu en 1945 Fernand Colardeau maire de Saint-Pierre en 1945 Alexis de Villeneuve maire de Saint-Benoît en 1945 Octave Bénard maire de l'Etang-Salé en 1945 Roger Vidot maire de Bras-Panon en 1945


Liste des maires élus en 1945 :

C.R.A.D.S, Comité Républicain d'Action Démocratique et Sociale.
- Raymond Vergès à Saint-Denis. CRADS.
- Evenor Lucas à Saint-Paul. CRADS.
- Jean Hinglo à Sainte-Marie. CRADS.
- Georges Repiquet à Sainte-Suzanne. CRADS.
- Hervé Grondein à Saint-André. CRADS.
- Roger Vidot à Bras-Panon. CRADS.
- Georges Ratinaud à La Possession. CRADS.
- Léon de Lepervanche au Port. CRADS.
- Mario Hoarau à Saint-Leu. CRADS.
- Hippolyte Piot à Saint-Louis. CRADS.
- Antonin Payet à l'Entre-Deux. CRADS.
- Fernand Colardeau à Saint-Pierre. CRADS.

Modéré.
- Maurice Payet à Salazie. Modéré.

Droite.
- Alexis de villeneuve à Saint-Benoît. Droite.
- Eugène Rochetaing à La Plaine des Palmistes. Droite.
- Norbert Léon à Saint-Rose. Droite.
- Hervé Payet à Trois-Bassins. Droite.
- Adrien Cadet aux Avirons. Droite.
- Octave Bénard à l'Etang-Salé. Droite.
- Avril Edgard Le Tampon. Droite.
- Karl de Lavergne à Petite-île. Droite.
- Edouard Lavie à Saint-Joseph. Droite.
- Frantz Baret à Saint-Philippe. Droite.

Pour l'ensemble des vingt-trois communes, seules 37 femmes sont élues dans les conseils municipaux réunionnais sur un ensemble de 546 édiles soit 6,7%.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Vendredi 22 Novembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.