Nezara viridula (Linnaeus, 1758). Punaise verte puante. Punaise verte ponctuée. Famille : Pentatomidae.

Nezara viridula (Linnaeus, 1758).

Punaise verte puante. Punaise verte ponctuée.

Punaise de la Réunion.

Nezara viridula (Linnaeus, 1758).


Nezara viridula (Linnaeus, 1758).

Nezara viridula (Linnaeus, 1758).

Punaise verte puante.

- Nom : Punaise verte puante.
- Autre nom : Punaise verte ponctuée.
- Nom scientifique : Nezara viridula (Linnaeus, 1758).
- Synonyme :
- Cimex de Fabricius, 1775.
- Cimex viridulus Linnaeus, 1758.
- Nezara approximata Reiche & Fairmaire, 1848.
- Nezara aurantiaca Costa 1884.
- Classe : Insecta.
- Sous-classe : Pterygota.
- Infra-classe : Neoptera.
- Super-ordre : Hemipteroidea.
- Ordre : Hemiptera.
- Sous-ordre : Heteroptera.
- Infra-ordre : Pentatomomorpha.
- Super-famille : Pentatomoidea.
- Famille : Pentatomidae.
- Sous-famille : Pentatominae.
- Tribu : Pentatomini.
- Genre : Nezara.
- Espèce : Nezara viridula.
- Auteur : Linnaeus, 1758.



Nezara viridula (Linnaeus, 1758)., appartient à la famille des Pentatomidae, à la sous-famille des Pentatominae et au genre Nezara. La famille des Pentatomidae est une famille d'insectes hémiptères du sous-ordre des hétéroptères, les punaises, elle comprend envron 40 000 espèces. Les insectes de cette famille ont des antennes à cinq segments, Pentatomidae du grec : pent signifiant cinq et : Tomos signifiant section. Nezara viridula a été décrit par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758, sous le nom initial de Cimex viridulus.



Origine, répartition de Nezara viridula.

Nezara viridula est d'origine exacte incertaine, l'espèce semble provenir d'Afrique orientale, l'Éthiopie, elle a aujourd'hui une distribution cosmopolite, présente dans des régions tropicales et subtropicales d'Amérique, en Afrique, en Asie, en Australie et en Europe.



Nuisibilité de Nezara viridula.

Nezara viridula, la punaise verte puante est un ravageur polyphage important sur le plan mondial : soja, riz, diverses cultures légumières…. La punaise verte est un insecte piqueur-suceur. Elle attaque tous les organes de la plante : gousses, graines, fruits, tiges, fleurs… pour se nourrir de leur sève. Les conséquences économiques sont parfois graves.



Nezara viridula à La Réunion.

Nezara viridula est présent à La Réunion où l'espèce habite la plupart des milieux, des jardins aux forêts. Sa couleur verte la rend très mimétisme avec son environnement, posée sur une feuille ou sur des plantes herbacées, il est difficile de la remarquer. Nezara viridula peut être confondue avec la Punaise verte Palomena prasina aussi présente à La Réunion, les 3 petits points blancs bien visibles à la limite du pronotum sur la partie dorsale, sur l’écusson permettent d'identifier Nezara viridula.



Description de Nezara viridula.

Cette punaise adulte en forme de bouclier mesure de 1.2 à 1.6 cm de long pour environ 0,8 cm de large, elle est de couleur vert brillant avec trois à cinq points blancs en haut du scutellum. Les yeux sont généralement de couleur rouge, mais ils peuvent être aussi noirs. Une variation de couleur peut être observée suivant la température, en effet pendant les périodes froides cette punaise peut être de couleur brune. Ces insectes sont pourvus de glandes odoriférantes qui exhalent une odeur repoussante à la moindre agression.



Polymorphisme de Nezara viridula.

Nezara viridula est connu sous neuf formes colorées différentes, la plus commune Nezara viridula f. smaragdula de couleur verte avec trois taches blanches parallèles sur l'écusson. Nezara viridula f. torquata Fabricius, 1775 a des marges blanches ou jaunâtres avant sur ​​la tête et le thorax, Nezara viridula f. aurantiaca a une coloration uniforme orange ou jaune parfois rose.



Reproduction de Nezara viridula.

Après l'accouplement qui peut durer quelques minutes à quelques jours, la femelle pond sur la face inférieure des feuilles des œufs en forme de petits tonnelets groupés de couleur blanc cassé de trente à quatre-vingts œufs, disposés en nid d'abeille. En 4 à 5 jours, les œufs deviennent roses et deviennent rouge orangé un jour plus tard. Les œufs éclosent au bout de 5 à 8 jours.



Les différents stades.

Les punaises muent cinq fois avant d'atteindre la maturité. Chaque stade dure environ une semaine, sauf pour la dernière avant la métamorphose, qui est d'un jour de plus. Une fois les œufs éclos, les larves restent groupées autour de l'ooplaque sans se nourrir pendant vingt-quatre à quarante-huit heures et ce n'est qu'au deuxième stade larvaire qu'elles commencent à se disperser sur la plante pour s'alimenter. Les trois premiers stades de la punaise sont plutôt de couleur sombre (rouge foncé à noir) avec des taches blanches. Les deux derniers stades sont de couleur verte avec toujours des taches blanches.




Espèces de l'Ordre des Hemiptera présentes à La Réunion.

Classement par Famille et Nom scientifique.

                                                        




Dernière mise à jour : Lundi 23 Octobre 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+