Nicole Robinet de La Serve, journaliste, politicien, personnage célèbre de La Réunion.

Nicole Robinet de La Serve.

- Nom : Jean-Pierre François Nicole de La Serve.
- Naissance : 10 avril 1791 à Sainte-Suzanne La Réunion.
- Décès : 18 décembre 1842 à Saint-André La Réunion.
- Fonction(s) :
- Avocat.
- Journaliste.
- Usinier à La Réunion.
- Créateur du journal clandestin : Le Salazien.
- Conseiller général de Saint-André et de Sainte-Suzanne.


Jean-Pierre François Nicole de La Serve est né à Sainte-Suzanne le 10 avril 1791.

Nicole Robinet de La Serve

1809, 1810, Nicole de La Serve combat les Anglais pour protéger son île natale.

Le 8 juillet 1810 l'île Bonaparte (La Réunion) capitule devant l'attaque Anglaise, le 9 juillet l'acte de capitulation prend effet, vers les 10 heures du matin, le pavillon anglais est arboré à la batterie impériale. L'île Bonaparte reprend son nom ancien de nom de Bourbon.

25 avril 1811, Robert Townsend Farquhar le gouverneur Anglais de Bourbon doit appliquer des mesures très impopulaires. La première consiste en la prestation de serment " de fidélité, obéissance et soumission au roi d'Angleterre et au gouvernement britannique " de tous les habitants de plus de 16 ans, en avril-mai 1811. Cette contrainte est ressentie comme une atteinte à l'orgueil national : de nombreux Bourbonnais s'indignent d'avoir à jurer fidélité à l'ennemi d'hier. S'ils refusent, c'est l'exil en France. Beaucoup protestent, mais la plupart plient, faute d'alternative.

Le jeune Nicole de La Serve en 1811, préfère s'exiler que de prêter aux Anglais le serment d'allégeance.

Exilé en métropole, il y effectue de brillantes études, Il remporte en 1812, le prix d'honneur de philosophie au concours général.

1814, il comba de nouveau les Anglais au barrières de Paris.

1816, il est reçu avocat.

1817, il épouse mademoiselle Chevassus, fille d'un des directeurs du Constitutionnel, à la rédaction duquel il travaillait.

1819, il publie son " Traité de la royauté suivant la charte et les lois divines et humaines ". Cet ouvrage est traduit aussitôt en plusieurs langues, et classe La Serve parmi les publicistes distingués de l'Europe.

30 mars 1821, naissance de son fils, Alexandre Robinet de La Serve, futur député et sénateur de La Réunion.

Une belle carrière semble attendre ce bonapartiste convaincu, mais la maladie de sa mère qui meurt en 1825, le contraint à regagner son île natale dont il ne repart plus.

En 1827, il fonde l'usine à sucre le Colosse.

Principal animateur de l'Association des Francs Créoles fondée en mai 1831, qui réclame une Assemblée Coloniale directement élue, maîtresse de décider l'impôt et de régler les affaires intérieures. Cette association crée son propre journal, Le Furet dans lequel elle ne se prive pas de mettre à mal l’administration.

En février 1833 Nicole de la Serve fonde un autre journal clandestin : Le Salazien.

Élu conseiller général de Saint-André et de Sainte-Suzanne, il est l'un des promoteurs du développement de Salazie, où il meurt le 18 décembre 1842.

Sur son monument funéraire à Saint-André, est gravée cette inscription : Au défenseur des libertés coloniales.

Tombe Nicole Robinet de La Serve à Saint-André



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Lundi 24 Juin 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.