Nyctemera insulare (Boisduval, 1833). Papillon de La Réunion. Famille : Arctiidae.

Nyctemera insulare (Boisduval, 1833).

Papillon de La Réunion.

Nyctemera insulare (Boisduval, 1833).


Nyctemera insulare (Boisduval, 1833).


Nyctemera insulare (Boisduval, 1833). Papillon de La Réunion.


Chenille Nyctemera insulare (Boisduval, 1833).


Nyctemera insulare : oeufs.


Nyctemera insulare (Boisduval, 1833).

- Nom scientifique : Nyctemera insulare (Boisduval, 1833).
- Synonyme :
- Deilemera howa.
- Deilemera madagascarica.
- Deilemera Pauli.
- Leptosoma insulare.
- Leptosoma concors Bulter, 1879.
- Nychthemera rasana Mabille, 1879.
- Classe : Insecta.
- Ordre : Lepidoptera.
- Sous-ordre : Ditrysia.
- Famille : Arctiidae.
- Sous-famille : Arctiinae.
- Genre : Nyctemera.
- Espèce : Nyctemera insulare.
- Auteur : Boisduval, 1833.



Nyctemera insulare (Boisduval, 1833)., appartient au genre Nyctemera qui regroupe des insectes lépidoptères de la famille des Arctiidae.



Distribution Nyctemera insulare.

Nyctemera insulare (Boisduval, 1833)., est présent à La Réunion, à l'île Maurice, à Madagascar, aux Comores, et en tanzanie.



Nyctemera insulare à La Réunion.

Nyctemera insulare (Boisduval, 1833)., présent à La Réunion est assez commun. Ce papillon de taille moyenne bien que considéré comme hétérocère, papillon de nuit, vole le jour.



Description Nyctemera insulare.

Les ailes sont généralement foncées avec des taches plus claires.

Les premiers ailes sont fuligineuses, avec une bande blanche oblique. Le bord interne est d'un blanc jaunâtre et surmonté d'une longue bandelette de même couleur, divisée par une nervure et bifide à l'extrémité, le tout jusqu'aux deux tiers de l'aile.

Les ailes inférieures sont d'un blanc pur, un peu transparent, avec une bordure égale, noirâtre, crénelée intérieurement, et une frange entièrement noirâtre.

Le corps possède des marques de couleur, moyen de défense pour décourager les prédateurs potentiels.

L'abdomen est blanc en dessous, d'un blanc gris en dessus, avec une série dorsale de gros point noirs, et une autre série latérale semblable, surmontée de traits.

L'extérieure anale est de couleur fauve.

Le thorax est blanc, rayé de noir, et le collier fauve avec deux tâches noires.

Les antennes sont longues, bien pectinées chez le mâle et un peu crénelées chez la femelle.



Reproduction Nyctemera insulare.

La femelle pond ses œufs sous les feuilles par petits groupes. Les œufs sont ronds blancs translucides.



plantes hôtes Nyctemera insulare.

Les chenilles noires sont poilues et se nourrissent de préférence sur les plantes hôtes de la famille des Astéracées, les espèces de Senecio. Ces plantes contiennent des alcaloïdes pyrrolizidiniques qui rendent les chenilles désagréables au goût et toxiques pour les oiseaux.



Nyctemera insulare femelle en train de pondre.




Espèces de la famille des Arctiidae présentes à La Réunion.

Classement par nom scientifique.

    




Dernière mise à jour : Lundi 18 Décembre 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+