Ochrosia borbonica J.F. Gmel, Bois jaune, espèce endémique La Réunion et île Maurice, Famille : Apocynaceae - Apocynacées.

Ochrosia borbonica J.F. Gmel

Bois jaune

Espèce endémique La Réunion et île Maurice.

- Nom commun : Ochrosie de Bourbon.
- Nom à La Réunion Bois jaune.
- Nom scientifique : Ochrosia borbonica J.F. Gmel.
- Synonymes :
- Cerbera borbonica (J.F.Gmel.) Spreng.
- Cerbera maculata (Jacq.) Willd.
- Cerbera undulata Andrews.
- Chassalia clusiifolia DC.
- Coffea clusiifolia (DC.) D.Dietr.
- Diderota amphicarpa Comm. ex A.DC.
- Lactaria borbonica (J.F.Gmel.) Koidz.
- Lactaria maculata (Jacq.) Kuntze.
- Ochrosia undulata Bojer.
- Ophioxylon ochrosia Pers.
- Rauvolfia striata Poir.
- Tabernaemontana obtusa Sm.
- Tanghinia maculata (Jacq.) G.Don.
- Ordre : Gentianales.
- Famille : Apocynaceae - Apocynacées :: 31 espèces sur le site.
- Sous-famille : Rauvolfioideae.
- Tribu : Vinceae.
- Genre : Ochrosia Juss. 1 espèce(s) dans le genre Ochrosia
- Espèce : Ochrosia borbonica.
- Origine : La Réunion, île Maurice.



Ochrosia borbonica J.F. Gmel.


Ochrosia borbonica J.F. Gmel.


Ochrosia borbonica J.F. Gmel.


Ochrosia borbonica.


Ochrosia borbonica J.F. Gmel, appartient à la famille des Apocynaceae à la sous famille des Rauvolfioideae et au genre Ochrosia Juss, qui comprend environ 30 espèces originaires des Mascareignes (La Réunion, Maurice, Rodrigues), des Seychelles, de l'Asie du Sud-Est, du Pacifique, et du nord de l'Australie.


Origine Ochrosia borbonica J.F. Gmel :

Ochrosia borbonica J.F. Gmel est une espèce endémique de La Réunion et de l'île Maurice. Il a été collecté pour la première fois à la Réunion, d'où son épithète borbonica signifiant de l'île Bourbon ancien nom de La Réunion. Le bois de l'arbre est d'une teinte jaunâtre, d'où son nom populaire de Bois jaune.


Ochrosia borbonica espèce en danger :

A La Réunion et à Maurice Ochrosia borbonica est devenue rare en raison de la destruction de son milieu naturel suite de l'accroissement de l'urbanisation et le développement de nouvelles infrastructures et de la récolte destructive de son écorce pour raison médicinale. Ochrosia borbonica est classé comme en danger, inscrit sur la liste Rouge de l'UICN, Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Ochrosia borbonica est protégé au titre de l'arrêté ministériel du 6 février 1987. Article 1 de l'arrêté : Sont interdits sur le territoire du département de la Réunion et de ses dépendances, en tout temps, la destruction, la coupe, la mutilation, l’arrachage, la cueillette ou l’enlèvement, le transport, le colportage, l’utilisation, la mise en vente, la vente ou l’achat [*commercialisation*] des spécimens sauvages des espèces ci-après énumérées. Moins de 50 individus à l'état sauvage sont connus sur l'île Maurice.


Ochrosia borbonica à La Réunion :

Ochrosia borbonica J.F. Gmel, nommé à La Réunion Bois jaune se rencontre en forêt hygrophile de basse altitude ainsi que dans les restes de végétation semi-xérophile de l'île.


Description Ochrosia borbonica J.F. Gmel :

Ochrosia borbonica J.F. Gmel., est un arbuste ou un arbre pouvant atteindre 15 m de hauteur, il ne dépasse pas la taille d'un arbuste dans la végétation semi-aride. Son tronc peut mesurer 40 cm de diamètre. Son écorce gris foncé est fissurée horizontalement et longitudinalement. Les branches portent des cicatrices foliaires.

Les feuilles simples, entières, glabres, pétiolées sont disposées en verticilles de 3 ou 4. Le pétiole mesure de 1 à 3.5 cm de long, s'élargissant en stipule à la base. Le limbe est obovale à elliptique de 3 à 25 cm de long et de 1.5 à 5 cm de large, sa base décurrente sur le pétiole, l'apex arrondi, rétus, obtus ou aigu, pennatinervé à nombreuses nervures latérales à angle droit par rapport à la nervure médiane.

Inflorescence en cyme terminale multiflore, pédoncule de 2 à 12 cm de long, bractées écailleuses. Les fleurs blanches sont bisexuées, régulières, odorantes, sessiles. Fleur à 5 sépales libres, épais de forme ovale, de 2.5 à 3 mm de long, sous-tendus par une bractéole sépaloïde. Le tube de la corolle cylindrique mesure de 7.5 à 10 mm de long, rose-rouge au milieu il se termine en 5 lobes elliptiques à apex arrondi se recouvrant vers la droite.

Le fruit est constitué de 1 ou 2 mais plus généralement de 2 drupes ellipsoïdes à l'apex arrondi ou apiculé, indéhiscentes, lisses portant 2 crêtes latérales, une membrane imperméable à l'eau protège les graines à l'intérieur. Chaque drupe contient 2 à 6 graines, 4 en général, aplaties plus où moins elliptiques, ailées de 1.5 à 2.5 cm de long.


Utilisation médicinale Ochrosia borbonica J.F. Gmel :

A La Réunion, on fait bouillir un petit morceau d'écorce, et la décoction adoucie au miel est bue pour traiter la perte d'appétit, l'hypotension et la constipation, ainsi que pour faire tomber la fièvre. L'écorce macérée dans du vin est ingérée quotidiennement pour purifier le sang. L'écorce macérée dans le rhum ou de l'eau est ingérée avant les repas pour diminuer les crampes d'estomac. Elle est également utilisée chez les enfants pour traiter l'eczéma connu localement sous le nom de tambave.


Utilisation Ochrosia borbonica J.F. Gmel :

Ochrosia borbonica J.F. Gmel, était autrefois utilisé pour son bois, bois d'oeuvre pour confectionner des ustensiles domestiques.

Ochrosia borbonica J.F. Gmel.

Ochrosia borbonica J.F. Gmel. Fleurs.

Ochrosia borbonica J.F. Gmel.

Ochrosia borbonica.


31 espèce(s) dans la famille des Apocynaceae - Apocynacées

1 espèce(s) dans le genre Ochrosia

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 24 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker