Oeceoclades monophylla (A. Rich.) Garay et P. Taylor, Orchidée caméléon, Orchidée endémique La Réunion et Maurice, Famille : Orchidaceae - Orchidacées.

Oeceoclades monophylla (A. Rich.) Garay et P. Taylor

Orchidée caméléon

Orchidée endémique La Réunion et Maurice.

- Nom vernaculaire : Oecéoclade à une feuille.
- Nom à La Réunion : Orchidée caméléon.
- Nom scientifique : Oeceoclades monophylla (A. Rich.) Garay et P. Taylor.
- Synonymes :
- Angraecum monophyllum A. Rich.
- Eulophia monophylla (A. Rich.) S. Moore.
- Eulophidium monophyllum (A. Rich.) Schltr.
- Ordre : Asparagales.
- Famille : Orchidaceae - Orchidacées :: 58 espèces sur le site.
- Sous-famille : Epidendroideae.
- Tribu : Cymbidieae.
- Sous-tribu : Eulophiinae.
- Genre : Oeceoclades Lindl. 1 espèce(s) dans le genre Oeceoclades
- Espèce : Oeceoclades monophylla.
- Origine : Endémique La Réunion et Maurice.



Oeceoclades monophylla (A. Rich.) Garay et P. Taylor.


Oeceoclades monophylla (A. Rich.) Garay et P. Taylor.


Oeceoclades monophylla (A. Rich.) Garay et P. Taylor, nommé à La Réunion Orchidée caméléon appartient à la famille des Orchidaceae à la sous-famille des Epidendroideae et au genre Oeceoclades Lindl., qui comprend environ 40 espèces originaires des Mascareignes, de Madagascar, d'Afrique tropicale et d'Amérique.

Oeceoclades monophylla (A. Rich.) Garay et P. Taylor et Oeceoclades mackenii (Rolfe ex Hemsl.) Garay & P.Taylor sont parfois considérés pour certains auteurs comme synonyme de Oeceoclades maculata ( Lindl. ) Lindl.

En 1976 Peter Geoffrey Taylor (1926 - 2011), botaniste britannique et Leslie Andrew Garay né le 6 Août, 1924, botaniste américain révisent le genre Oeceoclades et reconnaissent les trois espèces. Les trois espèces ont été décrites comme étant très semblables en apparence et selon Garay et Taylor, les espèces peuvent être distinguées par les proportions du labelle et les ramifications des inflorescences. Garay et Taylor ont également reconnu la sous-espèce Oeceoclades maculata subsp. pterocarpa qui produit des capsules ailées.


Origine distribution Oeceoclades monophylla :

Oeceoclades monophylla est une orchidée endémique de La Réunion et de l'île Maurice.


Oeceoclades monophylla à La Réunion :

Oeceoclades monophylla est une orchidée assez rare à La Réunion, elle semble être présente exclusivement dans le Sud de l'île dans la forêt semi-sèche. Il ne reste plus sur l’île de la Réunion que 1 % de la forêt semi-sèche d’origine avec la perte de son habitat et sa raretée Oeceoclades monophylla est une espèce protégée et inscrite à l'Annexe II du règlement C.E.E. n° 3626/82 au titre de l'Arrêté du 29 mars 1988 : Arrêté du 29 mars 1988 fixant les modalités d'application de la convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction. Il est donc formellement interdit de collecter cette orchidée.

Dans la flore de l'île de La Réunion publié en 1895 par Eugène Jacob de Cordemoy botaniste réunionnais, Oeceoclades monophylla est référencé sous le nom scientifique de Eulophia maculata Rechb. f., déjà à cette époque l'orchidée semble rare puisque Jacob de Cordemoy page 222 et 223 précise dans ses observations " Depuis que Frappier a écrit cette note, je n'ai pu retrouver, jusqu'à présent, la plante vivante pour l'étudier complètement. "


Genre Oeceoclades Lindl à La Réunion :

Le genre Oeceoclades est représenté à La Réunion par 5 espèces, avec deux endémiques strictes, une endémique La Réunion et l'île Maurice, et deux indigènes.
- Oeceoclades lavergneae J.-B. Castillon. Endémique La Réunion.
- Oeceoclades monophylla (A. Rich.) Garay et P. Taylor Endémique La Réunion et Maurice.
- Oeceoclades pulchra (Thouars) P.J. Cribb et M.A. Clem. Indigène.
- Oeceoclades quadriloba (Schltr.) Garay et P. Taylor Indigène.
- Oeceoclades versicolor (Frapp.) J.-B. Castillon. Endémique La Réunion.


Description Oeceoclades monophylla :

Oeceoclades monophylla est une petite orchidée terrestre mesurant environ 20 cm de hauteur. Elle développe une seule feuille d'où son épithète monophylla. La feuille radicale naît si près de la racine, qu'elle semble en sortir, elle est coriace, lancéolée d'environ 10 cm de longueur, d'abord vert marbré et très rapidement marron marbré ressemblant à une feuille morte. Cet art du camouflage lui donne son nom créole d'Orchidée caméléon.

La hampe florale porte de nombreuses fleurs pédonculées, présence d'une bractée florale à la base du pédoncule. La fleur d'environ 2 cm de diamètre est de couleur blanche avec des fines stries rosées. Le labelle est maculé de taches rose-violacé.

Les fruits sont des capsules.


Floraison Oeceoclades monophylla :

La floraison d'Oeceoclades monophylla se produit à La Réunion en février et mars.

Oeceoclades monophylla (A. Rich.) Garay et P. Taylor.

Oeceoclades monophylla (A. Rich.) Garay et P. Taylor.
Photos : Zelma @ Tous droits réservés.


58 espèce(s) dans la famille des Orchidaceae - Orchidacées

1 espèce(s) dans le genre Oeceoclades

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mardi 22 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker