Operculina turpethum (L.) Silva Manso, Tit rose de bois, Espèce potentiellement envahissante à La Réunion, Famille : Convolvulaceae - Convolvulacées.

Operculina turpethum (L.) Silva Manso

Tit rose de bois

Espèce potentiellement envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Turbith végétal.
- Nom à La Réunion : Tit rose de bois.
- Nom scientifique : Operculina turpethum (L.) Silva Manso.
- Synonymes :
- Convolvulus turpethum L.
- Ipomoea turpethum (L.) R. Br.
- Spiranthera turpethum (L.) Bojer.
- Ordre : Solanales.
- Famille : Convolvulaceae - Convolvulacées :: 20 espèces sur le site.
- Sous-famille : Convolvuloideae.
- Tribu : Merremieae.
- Genre : Operculina Silva Manso. 1 espèce(s) dans le genre Operculina
- Espèce : Operculina turpethum.
- Origine : Afrique et Asie tropicale.



Operculina turpethum (L.) Silva Manso.


Operculina turpethum (L.) Silva Manso.


Operculina turpethum (L.) Silva Manso.


Operculina turpethum (L.) Silva Manso.


Operculina turpethum (L.) Silva Manso, appartient à la famille des Convolvulaceae à la sous-famille des Convolvuloideae et au genre Operculina qui comprend 15 espèces.


Origine, répartition Operculina turpethum :

Operculina turpethum une espèce des régions tropicales de l'ancien Monde : Afrique, Madagascar, Inde, Ceylan, Malaisie, Indochine, Australie, Indonésie, Polynésie. Introduite et naturalisée aux Antilles et vraisemblablement introduite aux Mascareignes, naturalisée à Maurice et à La Réunion.


Operculina turpethum à La Réunion :

Operculina turpethum (L.) Silva Manso est une espèce considérée comme sténonaturalisée à La Réunion. Sténonaturalisé se dit d'une plante non indigène introduite fortuitement ou volontairement par les activités humaines après 1500 et se propageant localement comme une espèce indigène en persistant au moins dans certaines stations.

Operculina turpethum porte le nom vernaculaire de Tit rose de bois, l'espèce est potentiellement envahissante, classée au niveau 2 sur 5 dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion : Niveau 2 : taxon exotique (ou cryptogène) potentiellement envahissant, pouvant régénérer localement (naturalisé) mais dont l’ampleur de la propagation n’est pas connue ou reste encore limitée


Description Operculina turpethum :

Operculina turpethum est une liane pérenne, vigoureuse, volubile, charnue, ramifié, à latex blanc, atteignant une longueur de 5 mètres ou plus.

Les tiges souvent violacées sont plus ou moins anguleuses, ailées ou cylindriques, pubescentes devenant glabrescentes.

Les feuilles simples sont pétiolées, pétiole pubescent, long de 2 à 8 cm. Elles sont très variables dans la forme. Le limbe est le plus souvent triangulaire, tronqué ou largement en coin à la base, aigu ou obtus au sommet, parfois ovale à largement ovale et alors un peu cordé à la base, aigu à sub-acuminé et mucroné au sommet, pubescent sur les 2 faces ou à face supérieure plus ou moins glabrescente.

Inflorescences de 1 à 3 fleurs à l'aisselle des feuilles. Les fleurs sont portées par un pédoncule pubescent long de 2 à 10 cm, le pédicelle de chaque fleur est long de 1 à 3 cm. Les bractées florales sont largement ovales, pubescentes sur le dos, très caduques. Les sépales sont largement ovales, les externes aigus et mucronés, les internes sub-aigus, un peu plus petits, glabres. La corolle est blanche, parfois le fond du tube jaune pâle parfois rosée ou jaunâtre, largement infundibuliforme, longue de 3 à 4.5 cm, le limbe est faiblement lobé, la face externe glabre mais piquetée de nombreuses petites glandes sphériques hyalines. Les étamines sont insérées environ à 5 mm de la base de la corolle, les filets sont longs de 6 à 8 mm, à base élargie, papilleuse, les anthères sont oblongues, longues de 3 à 6 mm, faiblement bilobées à la base.

Le fruit est une capsule arrondie, d'environ 1 à 1.5 cm de diamètre, contenant généralement 4 graines noires et lisses.


Usage médical de Operculina turpethum.

Operculina turpethum (L.) Silva Manso. est couramment utilisé depuis des siècles dans le système ayurvédique de médecine pour traiter : fièvres, œdème, ascite, l'anorexie, la constipation, hépatosplénomégalie, intoxication, hémorroïdes, fistule, l'anémie, l'obésité, les tumeurs abdominales, ulcères et plaies, infestation par le ver, prurit et d'autres troubles de la peau.

Des études précliniques effectuées sur Operculina turpethum ont montré qu'il possède des propriétés anti-inflammatoires, anticancéreux cytotoxique, antisécrétoires, ulcère de protection, hépatoprotecteur, et des activités antibactériennes. Certaines études cliniques préliminaires de la poudre de racine brute ont rapporté des effets : laxatif, anti-inflammatoire, analgésique, anti-helminthes et des effets anti-arthritiques.

Operculina turpethum (L.) Silva Manso.

Operculina turpethum (L.) Silva Manso.

Operculina turpethum (L.) Silva Manso.

Operculina turpethum (L.) Silva Manso.
Photos : © Michel LALLEMAND.


20 espèce(s) dans la famille des Convolvulaceae - Convolvulacées

1 espèce(s) dans le genre Operculina

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 14 Novembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker