Ordonnance du Conseil supérieur de Bourbon du 01-12-1724, concernant la culture du café Moka..

Ordonnance du Conseil supérieur de Bourbon du 01-12-1724, concernant la culture du café Moka.


De par le Roi.

Les habitants de l'île Bourbon ne peuvent ignorer que l'intention de sa majesté est qu'ils s'appliquent très particulièrement à la culture du vrai café originaire de Moka puisque depuis 7 ans nous n'avons cessé de les y exciter.

Il y en a qu'un très petit nombre qui se soient résignés, à la confusion de la plus considérable partie qui jusqu'à présent n'ont pas livré une seule livre de ce café dans les magasins de la Compagnie. Un tel procédé ne peut être que l'effet d'une entière désobéissance, opposé au bien de l'État, contraire aux volontés de sa majesté.

La plupart sont jusqu'ici demeurés dans une inaction, sur la culture du café, qui n'est pas tolérable et il devient nécessaire de remédier à des abus qui rendraient cette colonie indigne de la protection dont sa majesté l'honore d'une manière spéciale. Et eu égard aussi aux espérances immenses que fait depuis longtemps la Compagnie pour le soutien de la colonie et les honorables dispositions où elle est de pourvoir à l'avenir aux besoins des habitants en ne les laissant pas manquer d'argent à la caisse, ni d'effets convenables à leurs usages dans ses magasins. Le Conseil Supérieur, au Nom du Roi, déclare dès maintenant en séquestre toutes les concessions sur lesquelles il n'y a pas de caféiers originaires de Moka rapportant fruits. La visite en sera exactement faite au mois de mai prochain et toutes celles sur lesquelles il ne se retrouvera pas au moins deux cents caféiers portant fruits ou prêts à rapporter l'année suivante, par chaque tête de noirs travailleurs du propriétaire, leur seront retirées et réunies au domaine de la Compagnie pour être ensuite concédées aux personnes laborieuses qui nous auront donné des preuves de leur application à la culture des caféiers. Il nous est aussi revenu que quelques uns par la plus noire et la plus détestable malice, ayant de très beaux caféiers rapportant ou prêts à rapporter fruits, les auraient détruits de propos délibérés. Ces malfaiteurs doivent s'attendre aux perquisitions que nous en ferons pour les découvrir et le fait prouvé, ils seront punis de mort sans aucune rémission, ni égard à la qualité et condition des personnes. Nous ne pouvons encore ignorer les vols de café qui se font sur les habitations au grand préjudice des habitants laborieux qui s'appliquent à le cultiver, sur quoi faisons savoir que tous les blancs convaincus d'avoir volé du café de l'une ou l'autre espèce sur la concession d'un autre, seront punis exemplairement, et si c'est un noir il sera puni de mort ; ordonne le Conseil que cette présente ordonnance soit lue, publiée et affichée aux postes des trois paroisses de l'île au sortir de la grande messe paroissiale.

Arrêté à l'île Bourbon le 1er décembre 1724. Le Conseil Supérieur de l'île Bourbon. Sainte-Suzanne - Saint-Denis - Saint-Paul.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mercredi 13 Novembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.