Palmiste Rouge Cilaos La Réunion.

Palmiste Rouge Cilaos La Réunion.

A voir. A faire. A visiter à Cilaos La Réunion.



Palmiste Rouge village cirque Cilaos La Réunion.


Palmiste Rouge église Sainte Bernadette.


Maison Palmiste Rouge La Réunion.


Maison Palmiste Rouge Cilaos La Réunion.


Église Palmiste Rouge Cilaos La Réunion.



Palmiste Rouge Cilaos La Réunion.



Situation de Palmiste Rouge.

Palmiste Rouge est un village du territoire de la commune de Cilaos, situé en contrebas de la route nationale 5, à droite à mi-parcours entre Saint-Louis et Cilaos. Palmiste rouge avec environ 1 000 habitants constitue, le deuxième quartier le plus peuplé de la commune de Cilaos. Palmiste Rouge comprend les quartiers du Cap, au Nord et les quartiers des Palmistes au Sud. Les deux quartiers sont reliés par la Rue Eliard Techer.

Village avant tout de culture maraîchère et fruitière, Palmiste Rouge est surtout connu pour la qualité du travail de ses brodeuses. En effet, la plupart des brodeuses du cirque de Cilaos viennent de ce petit écart où il fait bon vivre et elles perpétuent la tradition.



Équipement Palmiste Rouge.

La ville possède des équipements sportifs, une salle de fêtes, une bibliothèque, deux écoles, une agence de poste et une église. Le samedi 03 avril 2004, le Maire de Cilaos, Paul Franco TECHER, a inauguré la Cybercase de Palmiste Rouge, la première Cybercase du cirque de Cilaos.



Histoire Palmiste Rouge.

Palmiste Rouge doit son nom aux nombreux palmistes rouges Acanthophoenix rubra ou Acanthophoenix crinita palmier endémique des Mascareignes : île Maurice, île Rogrigues et île de La Réunion qui y poussaient autrefois. A l'état sauvage le palmiste rouge est rare, il a été mis sérieusement en danger de disparition par une récolte non contrôlée en vue de la consommation de son cœur, le chou palmiste. Il est maintenant cultivé en plantation agricole et pour l'ornement dans les jardins où il se propage facilement.

Cependant, Figaro n’habite pas l'Ilet à Cordes. Le 25 novembre 1830, il vend sa concession à Jacques François Henry Frappier de Montbenoît, juge de paix à Saint-Pierre. Mais, celui-ci n’ayant pas payé la somme due à Louis Clément Figaro, ce dernier récupère son îlet le 25 janvier 1836, avant de le revendre à Elicie Hoareau le 27 janvier de la même année et de s’installer à l’Etang-Salé.

Par la suite, l’Ilet à Cordes appartient successivement à Samuel Fontaine, aux frères Jean Antoine et Marie François Casimir Deltel… En 1866, Ambroise Rochefeuille l’acquiert par adjudication sur licitation.

Dans les années 1835 arrivèrent les "petits blancs" pauvres et sans terres. Ces colons développèrent une agriculture vivrière d'autosubsistance : lentilles, maïs, vin, petits pois, haricots, agrumes, élevage. Les premières familles s'installent alors au Bras de Saint-Paul et d'autres sur Îlet à Cordes.



Quatiers et villages de la commune de Cilaos :

îlet à Cordes   Bras Sec   Cilaos   Palmiste Rouge   Peter Both

Informations touristiques commune de Cilaos La Réunion :

Herbergements à Cilaos La Réunion.

- Hôtels et Résidences hôtelières Cilaos La Réunion.

- Gîtes, chambres d'hôtes, locations saisonnières Cilaos La Réunion.



Loisirs à Cilaos La Réunion.

- Musées, jardins botaniques, visites d'usines Cilaos La Réunion.

- Randonnée Canyoning Cilaos La Réunion.



Enseignement à Cilaos La Réunion.

- École, collège, lycée de Cilaos.


Dernière mise à jour : Mardi 24 Janvier 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.


Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+