Passiflora suberosa L, Grenadille à fleurs pâles, espèce envahissante de La Réunion, Famille : Passifloraceae - Passifloracées.

Passiflora suberosa L

Grenadille à fleurs pâles

Espèce envahissante et adventice à La Réunion.

- Nom commun : Grenadille à fleurs pâles.
- Nom scientifique : Passiflora suberosa L.
- synonyme(s) : Passiflora pallida L.
- Ordre : Malpighiales.
- Famille : Passifloraceae - Passifloracées :: 12 espèces sur le site.
- Genre : Passiflora L.
- Origine : Amérique tropicale.



Passiflora suberosa L.


Passiflora suberosa L.


Passiflora suberosa L. Grenadille à fleurs pâles.


Passiflora suberosa L., appartient à la famille des Passifloraceae et au genre Passiflora qui comprend environ 500 espèces originaires Amérique tropicale et sub-tropicale, d'Asie et d'Australie.


Origine, répartition de Passiflora suberosa L.

Passiflora suberosa L., est une liane native d'Amérique tropicale, introduite elle s'est naturalisée dans de nombreux pays tropicaux, présente aujourd'hui en Afrique, Kenya, Ouganda, Tanzanie, en Afrique du Sud et également dans les îles de l'Océan Indien, Comores, Madagascar, Seychelles, les Mascareignes (La Réunion, Maurice, Rodrigues).


Passiflora suberosa à La Réunion.

Passiflora suberosa est une espèce amphinaturalisée à La Réunion, présente sur l'ensemble de l'île du niveau de la mer jusqu'à 1 000 m d'altitude.


Nuisibilité de Passiflora suberosa à La Réunion.

Passiflora suberosa est une adventice des cultures, devenue une mauvaise herbe commune des champs de canne à sucre, Sa capacité à grimper dans les cannes, à les recouvrir rapidement et à tisser un réseau reliant les cannes entre elles, se traduit par une nuisibilité importante. Elle se développe jusqu’à 1 000 m d’altitude dans les terrains vagues, sur les haies, les murs et sur les falaises rocheuses, sur la végétation en formant une couverture qui obscurcit le milieu et étouffe les plantes lui servant de support. Passiflora suberosa est classée dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 3 sur 5, niveau 3 : taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant uniquement dans les milieux régulièrement perturbés par les activités humaines (bords de route, cultures, pâturages...) avec une densité plus ou moins forte.


Description Passiflora suberosa.

Les grenadilles, en général, resplendissent de fleurs éclatantes. Celle-ci, comme son nom l'indique, est beaucoup plus modeste. Ce qui ne l'empêche pas, dans un autre domaine que celui de l'esthétique, d'être supérieure à ses congénères puisque possédant des qualités bien plus riches.

La plante est ancrée dans le sol par un pivot profond, elle est capable d’une forte régénération végétative après une coupe.

Les tiges sarmenteuses de la grenadille à fleurs pâles, sont aussi souples que déliées. Elles sont grimpantes, cylindrique ou plus ou moins anguleuse et munies de vrilles.

Les feuilles, alternes lisses, vert foncé sur le dessus, vert pâle au-dessous, sont pourvues, sur cette dernière face, de côtes et de nervures. Le contour de ces feuilles diffère du fait que, sur certaines, des saillies émoussées sont formées sur l'ensemble des bords alors que sur d'autres feuilles, ces saillies n'existent que sur un seul côté et que certaines n'en ont pas du tout. Elles sont généralement en forme de coeur, parfois le limbe est bi ou trilobé. Le pétiole mesure de 1 à 2.5 cm de long, avec 2 glandes verruqueuses opposées au milieu, les stipules sont linéaires de 5 à 8 mm de long.

Les fleurs bisexuées naissent à l'aisselle des feuilles, elles mesurent de 1 à 2 cm de diamètre. Le pédicelle de 1 à 2 cm de long est articulé au milieu. Les cinq sépales ovales à lancéolés de 5 à 10 mm de long s'épanouissent en une étoile vert pâle ils sont bordés d'une frange vert sombre. Les pétales sont absents. Les fils de la couronne de 2 à 6 mm de long, jaune à base violette sont disposés en 2 séries. Au centre une colonne de 5 étamines étalées et 3 pistils en forme de massue.

Les fruits sont ronds, plus rarement ovales, de l'importance d'une petite olive. Vert brillant à leur origine, ils prennent, en mûrissant, une teinte violacée allant en fonçant. Sous une pellicule très tendre, de petites semences noires, en forme de coeur, baignent dans un sub également violet.


Dissémination de Passiflora suberosa.

Passiflora suberosa produit de grandes quantités de graines dont la dissémination est assurée principalement par les oiseaux frugivores.


Utilisation médicinale de Passiflora suberosa.

La puissance sudorifique et diurétique de cette grenadille est telle qu'elle ferait, dit-on, fondre ce que les Anciens appelaient les " obstructions ", y compris les lochies. La plante entière est, alors, employée pilée et mélangée à de l'eau ou du vin. Cette grenadille ne se contente pas de libérer les viscères, elle les fortifie, et c'est aussi pour cette raison qu'elle est si estimée en médecine populaire. A l'île Maurice, une décoction de feuilles est appliquée en usage externe pour traiter l'urticaire et les démangeaisons. Une décoction de racines est ingérée pour provoquer la menstruation et pour traiter l'hystérie.


12 espèce(s) dans la famille des Passifloraceae - Passifloracées

10 espèce(s) dans le genre Passiflora

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 24 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker