Pennisetum purpureum Schumach, Pennisète pourpre, espèce envahissante à La Réunion, Famille : Poaceae - Poacées.

Pennisetum purpureum Schumach

Pennisète pourpre

Espèce envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Pennisète pourpre.
- Autre nom : Herbes à éléphants.
- Nom scientifique : Pennisetum purpureum Schumach.
- Ordre Poales.
- Famille : Poaceae - Poacées :: 37 espèces sur le site.
- Sous-famille : Panicoideae.
- Tribu : Paniceae.
- Sous-tribu : Cenchrinae
- Genre : Pennisetum Rich. 3 espèce(s) dans le genre Pennisetum
- Espèce : Pennisetum purpureum.
- Origine : Afrique tropicale.



Pennisetum purpureum Schumach.


Pennisetum purpureum Schumach. Herbes à éléphants


Pennisetum purpureum appartient à la famille des Poaceae et au genre Pennisetum qui comprend environ 80 espèces réparties dans toutes les régions tropicales.


Origine, distribution Pennisetum purpureum :

Pennisetum purpureum est originaire de l'Afrique tropicale où cette graminée est appelée herbes à éléphants, une des nourritures favorites des éléphants. L'espèce a été introduite dans la plupart des pays tropicaux et subtropicaux en tant que fourrage pour le bétail, et elle est également utilisée comme plante ornementale d'aménagement paysager.


Pennisetum purpureum à La Réunion :

A La Réunion, Pennisetum purpureum est une espèce amphinaturalisée, terme qui désigne un taxon assimilé indigène et présent sur un vaste espace. Cela correspond grosso modo à la notion de : largement naturalisé. Pennisetum purpureum est présent sur l'ensemble de l'île de niveau de l'Océan jusqu'à une altitude d'environ 1 500 m. Cette espèce est à la fois :
- Naturalisée (qui se reproduit naturellement).
- Cultivée alimentation pour l'élevage bovin.
- Envahissante en milieux anthropisés ou perturbés.

A La Réunion Pennisetum purpureum est une " cannes fourragères " terme local employé par analogie avec celui de " cannes sucrières ", sa ressemblance avec la canne à sucre : Touffes dressées et puissantes à fortes tiges, tailles élevées et forte production, multiplication par boutures, exploitation par coupe manuelle. Il existe une grande diversité de souches de Pennisetum purpureum, chaque souche porte un nom local faisant référence à un nom propre, à un lieu ou à une particularité de la plante. Le terme local de " cannes fourragères " alimentation pour l'élevage bovin, désigne plusieurs espèces : Pennisetum purpureum avec des hybrides et Tripsacum laxum, les cannes fourragères sont exclusivement fauchées et distribuées en vert, avec ou sans broyage préalable. Ce fourrage est surtout utilisé dans la zone sud, dont l'altitude est inférieure à 600 mètres.


Nuisibilité Pennisetum purpureum à La Réunion :

Pennisetum purpureum est inscrit dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, niveau 3 sur 5, niveau 3 : taxon exotique (ou cryptogène) envahissant se propageant uniquement dans les milieux régulièrement perturbés par les activités humaines (bords de route, cultures, pâturages...) avec une densité plus ou moins forte.


Description Pennisetum purpureum :

L'herbe à éléphant est une graminée très robuste qui se multiplie activement par voie végétative, système racinaire vigoureux, parfois stolonifère avec un rhizome rampant. Elle atteint ou dépasse parfois les trois mètres de haut. Elle forme des touffes denses touffues.

Le chaume (tige) est ramifié vers le haut. Les gaines foliaires sont généralement glabres mais parfois à poils tuberculeux.

Les feuilles sont alternes, simples, linéaires à étroitement lancéolées, la nervure médiane blanchâtre est saillante.

Inflorescence : faux épi hérissé jusqu'à 30 cm de long, dense, généralement de couleur jaune-brun, plus rarement violacée.


Multiplication Pennisetum purpureum :

Pennisetum purpureum Schumach ne produit pas beaucoup de graines, l'espèce se multiplie surtout par voie végétative.

Pennisetum purpureum Schumach.

Pennisetum purpureum Schumach. Herbes à éléphants.


37 espèce(s) dans la famille des Poaceae - Poacées

3 espèce(s) dans le genre Pennisetum

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Mardi 22 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker