Capitaine Suacot. Personnage célèbre de la commune de Petite-île à l'île de La Réunion

La Réunion
Cherchez une page sur le site
www.mi-aime-a-ou.com

 
Promo Séjour La Réunion   Navigation :: Accueil :: Les communes de La Réunion :: La commune de Petite-île ::    
   
    Présentation de la commune de Petite-île                 Album photos de la commune de Petite-île
    Sites Internet de la commune de Petite-île                Météo ville de Petite-île à La Réunion
 

Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+
 
 
 ITC Tropicar
 Location de voitures
 à La Réunion
 5 % de remise en ligne
  itctropicar.com
 
 Aide pour vos vacances
 Help-vacances
 Hôtels, gîtes, locations
 saisonnières, campings
 help-vacances.com
 
Personnages célèbres nés à Petite-île ou dans la commune. île de La Réunion
Mi aime a ou Guide de La Réunion accueil Présentation de Petite-île A voir A faire Petite-île Personnages célèbres de Petite-île
Histoire de la commune de Petite-île Quartiers villages de Petite-île Carte, plan de Petite-île
 
Capitaine Suacot
   
   
   
Capitaine Suacot Surnommé la Panthère Noire
 
  Né le 25 septembre 1919 à Petite île
    Photo Capitaine Suacot né à Petite-île La Réunion
  Le Capitaine Suacot est né à Petite-île le 25 septembre 1919 d'une famille modeste, il 
  devient instituteur à l'age de 18 ans, Il enseigne successivement au Guillaume 
  ( Saint-Paul puis à Saint-Joseph. En juin 1939, il s'engage pour cinq ans au 21e Régiment 
  d'Infanterie Coloniale.
   
  Durant sa carrière militaire, il est nommé caporal en 1940, sergent en 1941 dans le 
  régiment des tirailleurs sénégalais, puis sous-lieutenant en 1944 en Algérie.
   
  Après la Libération, il est envoyé en Indochine où il est promu lieutenant puis capitaine 
  en 1950. En 1952, il prend le commandement de la 4e Compagnie du 64e bataillon 
  d'Infanterie vietnamienne et il est placé en position hors cadre.
   
  Ses supérieurs le considèrent comme un officier d'une énergie et d'une ténacité légendaire, 
  un remarquable chef de guerre dont l'éloge n'est plus à faire. Constamment sur la brèche, 
  toujours à la pointe du combat, harcelant sans cesse l'ennemi. Il est surnommé la 
  Panthère noire, d'une part à cause de son intrépidité et d'autre part parce que pour   
  organiser ses raids, il habillait ses hommes en noirs, ce qui est la tenue des résistants vietcongs.
   
  Le 11 mai 1954, il est tué dans une embuscade dans la région de Hat-Diet, province de Baria au Sud-Vietnam.
   
  Ses distinctions militaires montrent une ascension sans faille : Chevalier de la Légion d'Honneur en 1953, Crois de guerre 1939 - 1945, 
  étoile de bronze, Crois de guerre des TOE ( une étoile de bronze, 2 étoiles d'argent, 2 étoiles de vermeil, 4 palmes ), Chevalier de 
  l'Ordre National du Vietnam en 1953, Croix de la Vaillance ( étoile d'argent et palme ).
   
  Le 5 juin 1954, le conseil municipal de Petite-île baptise le chemin qui va au Calvaire, rue du Capitaine Suacot. Depuis, le collège de 
  Petite-Île et un quartier de Saint-Pierre portent son nom.
   
  Sa tombe est dans sa ville natale à la Petite-Île à l'île de la Réunion.
   
   
   
 
   
  Voir les infos rajoutées sur cette page
   
  Compléter les infos de cette page