Histoire de la ville et de la commune de Petite-île île de La Réunion.

Histoire de la ville et de la commune de Petite-île La Réunion.

Création de la commune de Petite-île en 1935.



Blason de Petite-île à La Réunion


Ancienne Mairie de Petite-île.


Paul Arnaud premier Maire de Petite-Ile.

Histoire de Petite-île.



Blason de la ville et de la commune de Petite-île.

En haut et au centre, mer et montagne sont entourées de fleur d'oignon et d'une carotte, dessous la canne à sucre symbolisant la vocation agricole de la commune.



Origine du nom de Petite-île.

Origine du nom de Petite-île : du nom du rocher ( îlot ) émergeant dans l'Océan Indien à une centaine de mètre au large de la commune. Jusqu'en 1980, cet îlot appartient, à Charles de Lavergne. Il y avait installé un téléphérique pour y accéder. Désormais, l'îlot est placé sous la protection du Conservatoire du littoral car de nombreux oiseaux migrateurs viennent y nicher.



Histoire de Petite-île.

De 1649, date de la prise de possession de l'île, jusqu'à 1718, la partie méridionale constitue une réserve appelée Pays des vivres, ou Mahavel en Malgache, dans laquelle abondent les tortues de terre, les porcs, les cabris sauvages, les pintades, les perroquets gris, les dodos mais la chasse est interdite.

En 1718, Deforges Boucher alors adjoint du gouverneur ouvre progressivement le territoire en offrant des concessions aux colons originaires du Nord de l'île. Ils s'installent sur les terres de la commune actuelle à partir de 1727.

Petite-île se développe en même temps que Saint-Pierre et Saint-Joseph. Les colons ne ne s'établissent pas en bord de mer mais à l'intérieur des terres, d'une part afin de ne pas empiété sur les cinquante pas de la Compagnie, d'autre part afin de se protéger des cyclones, qui touchent davantage la côte, comme ceux de 1718 et 1722 qui avaient ravagé Saint-Paul.

Le 12 février 1889, un arrêté gouvernemental signé par le directeur de l'intérieur Monsieur Lougnon, qui assurait l'intérim du gouverneur Edouard Manès autorise M. Léon Orré grand propriétaire dans le sud, à édifier un four à chaux à Grande Anse.

Petite-île devient agence spéciale, c'est-à-dire mairie annexe de Saint-Pierre en 1893.

2 mars 1935, par décret, promulgué le 29 mars 1935 dans le bulletin officiel de l'île de La Réunion, Petite-Île est affranchie de la tutelle de Saint-Pierre est devient une commune. La loi est signé par Albert Lebrun président de la République, et l'arrêté est appliqué par Alfred Choteau, gouverneur de l'île. Le 08 Mai 1935, Paul Arnaud est élu premier Maire de Petite-Ile.

Le maraîchage, la culture de l'ail et celle de la canne à sucre constituent ses principales activités économiques.

1973, acquisition du site de Grande Anse par la commune de Petite-île, l'une des plus belles plages de la Réunion.


Dernière mise à jour : Mardi 21 Février 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.


Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+