Phelsuma laticauda (Boettger, 1880) Gecko diurne poussière-d'or Gecko de La Réunion Famille Gekkonidae.

Phelsuma laticauda (Boettger, 1880).

Gecko diurne poussière-d'or. Gecko vert à trois tâches rouges.

Espèce envahissante à La Réunion.

Phelsuma laticauda (Boettger, 1880).


Phelsuma laticauda (Boettger, 1880).


Phelsuma laticauda (Boettger, 1880).

Phelsuma laticauda (Boettger, 1880).

Gecko diurne poussière-d'or.

- Nom commun : Gecko diurne poussière-d'or.
- Nom à La Réunion : Gecko vert à trois tâches rouges.
- Nom scientifique : Phelsuma laticauda (Boettger, 1880).
- Synonymes : Pachydactylus laticauda Boettger, 1880.
- Classe : Reptilia.
- Sous-classe : Lepidosauria
- Ordre : Squamata.
- Sous-ordre : Sauria.
- Infra-ordre : Gekkota.
- Famille : Gekkonidae.
- Sous-Famille : Draconinae.
- Genre : Phelsuma.
- Espèce : borbonica laticauda.
- Origine : Endémique Madagascar.



Phelsuma laticauda (Boettger, 1880), le Gecko diurne poussière-d'or appartient à la famille des Gekkonidae qui comprend plus de 850 espèces et au genre Phelsuma qui comprend 52 espèces selon Reptarium Reptile Database qui sont communément appelés geckos. Le genre Phelsuma a été décrit par le zoologiste britannique John Edward Gray en 1825.



Sous-espèce Phelsuma laticauda.

Phelsuma laticauda (Boettger, 1880) se décline en deux sous-espèces, selon Reptarium :
- Phelsuma laticauda angularis Mertens, 1964.
- Phelsuma laticauda laticauda (Boettger, 1880), sous-espèce présente à La Réunion.



Origine de Phelsuma laticauda.

Endémique du nord de Madagascar, également présent aux Seychelles (statut indigène ou introduit incertain), Phelsuma laticauda a été intoduit, et est une espèce envahissante aux Comores, à La Réunion, à l'île Maurice, à Hawaii et en Polynésie française.



Phelsuma laticauda à La Réunion.

Phelsuma laticauda aurait été introduit pour la première fois à La Réunion en 1975, à Saint Gilles dans la zone de Grand Fond, depuis Tamatave à Madagascar. Depuis son introduction sa répartition dans l'île est de plus en plus importante, il est présent dans l’ouest : Le Port, Saint Gilles, La Saline, Saint Paul, dans le Nord : Saint Denis, Sainte Marie, La Montagne, La Possession, dans le Sud : Étang-Salé, Saint-Louis, Saint-Pierre, dans l'Est : Saint André.



Nuisibilité Phelsuma laticauda à La Réunion.

Phelsuma laticauda est considéré à La Réunion comme une espèce envahissante, tous les Phelsuma exotiques sont interdits d’introduction à La Réunion. Ce Gekco nommé dans l'île Gecko vert à trois tâches rouges est une espèce très agressive et consomme occasionnellement les juvéniles des autres espèces de geckos. En raison de ses habitats de prédilection, de son agressivité et de son régime alimentaire, Phelsuma laticauda pourrait avoir des impacts importants sur les geckos endémiques de La Réunion, et particulièrement sur le gecko vert de Manapany Phelsuma inexpectata Mertens, 1966. Les incidences potentielles sont, la compétition pour l’habitat et les ressources alimentaires, la prédation et la transmission de maladies et ou de pathogènes.



Description Phelsuma laticauda.

Phelsuma laticauda mesure de 10 à 15 cm de longueur, sa couleur dominante est le vert, le dos et la queue avec des points jaunes. Trois bandes rouges transversales couvrent la tête et les yeux sont cerclés de bleu. Les pattes sont mouchetées de jaune et de brun avec parfois les doigts bleus. Trois tâches rouge vif forment un trident distinctif dans le bas du dos. La queue est légèrement aplatie. Le dessous est blanc cassé.



Comportement Phelsuma laticauda.

Phelsuma laticauda est un Gecko diurne et arboricole, il montre toutefois une activité de chasse nocturne dans les zones urbaines. Très territorial, ce gecko est connu pour son agressivité envers ses congénères, les juvéniles des autres espèces de geckos font occasionnellement partie de ses proies. Espèce commensale, il est particulièrement bien adapté aux milieux anthrophisés, et il n’hésite pas à entrer dans les habitations pour trouver sa nourriture. À La Réunion il est connu dans les milieux jardinés en zones urbanisées.



Reproduction Phelsuma laticauda.

Les femelles déposent deux oeufs dans les cavités des arbres ou sous des rochers. Phelsuma laticauda fait partie des espèces non fixatrices d'oeufs, les oeufs ne sont pas collés au support. Incubés à 28°C, ceux ci éclosent après 40 à 45 jours. Les juvéniles mesurent 40 mm à la naissance. En captivité la maturité sexuelle est atteinte après 10 à 12 mois.



Alimentation Phelsuma laticauda.

Phelsuma laticauda est insectivore et consomme la plupart des insectes de taille adaptée. Il consomme également à l'occasion des fruits, des produits sucrés, le nectar de fleur et parfois d’autres geckos.



Espèces de la famille des Gekkonidae présentes à La Réunion.

- Gehyra mutilata (Wiegmann, 1835). Gecko mutilé, Margouillat blanc. Queue aplatie et le plus souvent pincée à la base. Coloration dorsale ponctuée de petites taches blanches. Commun dans les maisons.

- Hemidactylus frenatus Duméril & Bibron, 1836. Tjictjac, Gecko gris des maisons. 6 à 8 rangées longitudinales de tubercules légèrement carénés et peu visibles sur le dos. Coloration dorsale présentant des bandes longitudinales noires. Très commun dans les maisons et les jardins.

- Hemidactylus mercatorius Gray, 1842. Hémidactyle des palmiers. 14 à 16 rangées longitudinales de tubercules sur le dos. Coloration dorsale présentant des marques transversales noires en forme de « V ».

- Hemidactylus parvimaculatus Deraniyagala, 1953. Hémidactyle à petites taches. Margouillat des jardins. 16 à 20 rangées longitudinales de tubercules carénés et coniques sur le dos. Coloration dorsale présentant de petites taches noires éparses. Commun dans les jardins.

- Hemiphyllodactylus typus Bleeker, 1860. Gecko arboricole grêle. Corps allongé. Coloration ventrale de la queue jaune-orangé.

- Nactus soniae Arnold & Bour, 2008. Nactus de Sonia, Gecko nocturne de Bourbon, espèce endémique de La Réunion Espèce éteinte. Une petite Nactus, estimée à partir des os disponibles soit environ 45 mm du nez au cloaque. Nommé d'après Sonia Ribes-Beaudemoulin, conservateur du Muséum d'Histoire Naturelle, Saint-Denis, La Réunion.



Les geckos verts.

- Phelsuma astriata (Tornier, 1901). Gecko vert des Seychelles, espèce exotique.

- Phelsuma borbonica Mertens, 1966. Phelsume de Bourbon. Gecko vert des Hauts. Gecko endémique de La Réunion.

- Phelsuma grandis Gray, 1870. Gecko vert à points rouges. Grand gecko vert malgache, espèce exotique envahissante.

- Phelsuma laticauda (Boettger, 1880). Gecko diurne poussière-d'or, Gecko vert à trois tâches rouges, espèce exotique envahissante.

- Phelsuma lineata Gray, 1842. Gecko vert à ligne noire, espèce exotique

- Phelsuma inexpectata Mertens, 1966. Lézard vert de Manapany. Espèce endémique de La Réunion.




Les reptiles de La Réunion.

Classement par Famille et Nom scientifique.

                        




Dernière mise à jour : Lundi 18 Décembre 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+