Phytolacca americana L, Faux vin, Raisin d'Amérique, Famille : Phytolaccaceae - Phytolaccacées.

Phytolacca americana L

Faux vin, Raisin d'Amérique

Espèce potentiellement envahissante à La Réunion.

- Nom commun : Faux vin, Raisin d'Amérique.
- Autre nom : Phytolaque d'Amérique. Teinturier.
- Nom à La Réunion : Faux vin.
- Nom scientifique : Phytolacca americana L.
- Synonymes : Phytolacca decandra L.
- Ordre : Caryophyllales.
- Famille : Phytolaccaceae - Phytolaccacées :: 1 espèces sur le site.
- Genre : Phytolacca L.
- Origine : Amérique du Nord.



Phytolacca americana. Raisin d'Amérique.


Fleurs Phytolacca americana.


Fruits Phytolacca americana.


Feuilles Phytolacca americana.


Tige Phytolacca americana.


Phytolacca americana appartient à la famille des Phytolaccaceae et au genre Phytolacca qui compte environ 25 espèces originaires des régions tropicales et subtropicales.


Origine, distribution Phytolacca americana.

Le Raisin d'Amérique est originaire du sud et de l’est de l’Amérique du Nord et du Mexique, l'espèce a été introduite dans presque tout le globe et s'est naturalisée dans de nombreux pays ou elle est parfois devenue très envahissante.


Phytolacca americana à La Réunion.

Phytolacca americana à La Réunion est nommé faux vin, l'espèce naturalisée est présente principalement dans le Sud-ouest, les Avirons et l'Etang-Salé, et dans le Sud, Petite-île et Saint-Joseph, elle se rencontre dans les milieux anthropisés ensoleillés tels que forêts perturbées, lisières de forêts, bords de routes et chemins, ravines, jachères et terrains vagues à basse altitude et moyenne altitude. Phytolacca americana est considérée comme potentiellement envahissante, niveau 2 sur 5 sur l'échelle de C. Lavergne dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion.


Description Phytolacca americana.

Phytolacca americana se développe à partir d'une racine pivotante charnue, cette plante herbacée à croissance rapide est grimpante ou buissonnante, pouvant atteindre 3 mètres de hauteur.

Sa tige cylindrique, creuse, dressée, glabre, épaisse, légèrement striée est souvent rougeâtre, ramifiée avec des rameaux dichotomes (division en deux).

Les feuilles sont alternes, simples, entières portées par des pétioles de 2 à 6 cm de long sans stipules. Le limbe est lancéolé à elliptique ou ovale, avec une base arrondie souvent asymétrique, apex aigu.

Inflorescences en grappes multiflores axillaires dressées retombant au fur et à mesure que les fruits mûrissent.

Les fleurs sont bisexuées, régulières, portées par de petits pédicelles plus longs que les fleurs. La fleur est blanchâtre ou rosée, sépales d’environ 2 mm de long, arrondis, pétales absents, environ 10 étamines, libres, filets d’environ 2 mm de long, ovaire supère, constitué d’environ 10 carpelles, soudés ou à apex libres, styles reliés, d’environ 1 mm de long, stigmates linéaires.

Le fruit est une baie noire globuleuse-déprimée atteignant 6 à 8 mm de diamètre, à 10 côtes et carpelles.

Les graines sont réniformes, aplaties latéralement, de 3–4 mm de long.


Toxicité Phytolacca americana.

Phytolacca americana est présenté comme une plante toxique. De manière générale toutes les parties de la plante, en particulier la racine, consommées fraîches et en trop grandes quantités sont toxiques. Toutefois les jeunes feuilles sont consommées cuites comme épinards ou brèdes dans de nombreuses localités.

L’empoisonnement se traduit par une sensation de brûlure de la bouche et de la gorge, une forte salivation, une forte irritation de l’estomac, des vomissements, des diarrhées sanglantes ainsi que spasmes et convulsions pouvant entraîner la mort.


Utilisation Phytolacca americana.

En Europe, les fruits ont été autrefois utilisés, après élimination des substances toxiques, pour renforcer la couleur du vin rouge. Le fruit fournit une teinture violette très appréciée pour les tissages d'où le nom fréquent de teinturier.


Multiplication Phytolacca americana.

Phytolacca americana se multiplie par ses graines souvent disséminées par les oiseaux : Les baies n'ont apparemment pas d'action toxique sur tous les oiseaux.


1 espèce(s) dans la famille des Phytolaccaceae - Phytolaccacées

1 espèce(s) dans le genre Phytolacca

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Jeudi 24 Octobre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Mi-aime-a-ou.com ne peut prendre aucune responsabilité concernant les effets nocifs de l'utilisation des plantes. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante médicinale.





Les dernières pages ajoutées :


Impatiens niamniamensis Gilg
Impatiens niamniamensis Gilg

Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren
Ruellia devosiana Jacob-Makoy ex E.Morren

Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley
Melicope borbonica (Bory) T.G.Hartley

Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle
Flueggea virosa (Roxb. ex Willd.) Royle

Ficus pumila L
Ficus pumila L

Hypoestes phyllostachya Baker
Hypoestes phyllostachya Baker