Pierre Joseph Bellier de Villentroy, député de La Réunion, personnage célèbre de La Réunion.

Pierre Joseph Bellier de Villentroy.

- Nom : Pierre Joseph Bellier de Villentroy.
- Naissance : 27 mai 1752 à Saint-Denis La Réunion.
- Décès : 30 mai 1813 à Saint-André La Réunion.
- Fonction(s) :
- Garde-magasin.
- Premier président de l'assemblée générale, Saint-Paul La Réunion.
- Président honoraire de l'assemblée générale, Saint-Paul La Réunion.
- Maire de Saint-Paul, La Réunion.
- Député à l'assemblée nationale.


Pierre Joseph Bellier de Villentroy est né à Saint-Denis, La Réunion le 27 mai 1752.

Pierre Joseph Bellier de Villentroy est le sixième enfant de Martin Bellier, un Bourguignon natif de tonnerre dans l'yonne qui arrivé dans l'île à l'âge de 20 ans en 1738, a gravi au service de la Compagnie des Indes, les échelons de la carrière administrative pour être finalement nommé Commissaire du Roi pour la liquidation de la Compagnie des Indes et même gouverneur intérimaire de l'île du 31 mars au 4 novembre 1767.

Rade de Saint-Denis

1776, Pierre Joseph Bellier de Villentroy est garde-magasin et aussi chargé des détails de l'administration à Saint-Paul, ce qui signifie qu'il supervise des organismes tels que l'hôpital ou la maison des incurables.

1787, il épouse Marianne Florine Motte, une créole de 18 ans.

Affilié comme Bertrand, à la Parfaite Harmonie de Saint-Denis, (loge des francs-maçons) lecteurs des philosophes, Bellier s'engage avec enthousiasme dans la Révolution.

Rade de Saint-Paul

21 avril 1790, Il est élu en quatrième position dans la députation de Saint-Paul à l'assemblée générale qui, le 26 mai, le choisit pour premier président puis le nomme, le 9 juin 1790, président honoraire pour la durée de l'exercice.

Bellier participe activement aux travaux et combats de l'Assemblée. Le 21 juin 1790, par exemple il appuie Besnard lorsque celui-ci propose, pour contrer le mauvais vouloir des administrateurs, que l'Assemblée se constitue à l'instant en Assemblée administrative. Le 6 juillet, il lance le débat sur la question des droits politiques des Libres de couleur. Tout en déclarant persuadé que seule l'Assemblée nationale pourra se prononcer sur leurs revendications, il juge qu'il n'y a pas d'inconvénients à leur permettre de s'assembler pour délibérer et se choisir un défenseur.

2 août 1790, au 1er tour et à la majorité absolue des voix Pierre Joseph Bellier de Villentroy est élu maire de Saint-Paul.

Le 3 octobre 1790, l'assemblée primaire de Saint-Paul l'élit parmi les 6 députés de la localité à la première Assemblée coloniale ce qui l'amène à démissionner de son fauteuil de maire. Avisé de son élection à l'assemblée nationale, Bellier avait, le 4 octobre, témoigné au président de l'Assemblée générale toue sa sensibilité pour cette faveur inappréciable et assuré l'Assemblée de sa reconnaissance respectueuse et de son parfait dévouement. Ce n'était toutefois pas à une acceptation formelle et, le 9 novembre, Bellier annonce à l'Assemblée coloniale, qui a ouvert ses travaux à Saint-Denis le 28 octobre, qu'il renonce à accomplir son mandat pour des raisons familiales. Il est remplacé par son suppléant M. Louis-Marie Bertrand.

Bellier continue à employer tout son zèle pour concourir à faire le bonheur de ses concitoyens. Il demeure effectivement très actif durant toute la législature, en particulier au sein du comité de rédaction dont il est généralement le rapporteur.

Il accepte de représenter Saint-Benoît à la quatrième Assemblée coloniale élue en juin 1794 après la victoire des sans culottes. Il refuse par deux fois, en 1795 et 1796, la députation à l'Assemblée coloniale que lui proposent les électeurs de Saint-Paul. Et s'il accepte finalement en 1798 de représenter le ville. En fait, c'est seulement avec le régime Bonapartiste qu'il fera véritablement sa réapparition politique.

Pierre Joseph Bellier de Villentroy décède le 30 mai 1813 à Saint-André.



Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Samedi 21 Septembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.

Commerce La Réunion.

Restaurant La Réunion.