Paul Moreau né à la plaine des Palmistes homme politique

La Réunion
Cherchez une page sur le site
www.mi-aime-a-ou.com

 
Promo Séjour La Réunion   Navigation :: Accueil :: Les communes de La Réunion :: Commune de La Plaine des Palmistes ::    
   
    Présentation de la commune de La Plaine des Palmistes              Album photos de la commune de La Plaine des Palmistes
    Sites Internet de la commune de La Plaine des Palmistes             Météo ville de La Plaine des Palmistes à La Réunion
 

Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+
 
 
 ITC Tropicar
 Location de voitures
 à La Réunion
 5 % de remise en ligne
  itctropicar.com
 
 Aide pour vos vacances
 Help-vacances
 Hôtels, gîtes, locations
 saisonnières, campings
 help-vacances.com
 

 

Paul Moreau.

Maire de Bras-Panon de 1959 à 1995, sénateur de La Réunion de 1987 à 1995.

 

Paul Moreau né le 2 juillet 1929 à Plaine des Palmistes ,La Réunion, décède le 1 er juillet 1995 à Bras-Panon.

 
     
 

Paul Moreau est né le 2 juillet 1929 à La Plaine des Palmistes à La Réunion. Il est issu d'une famille modeste d'agriculteurs.

A l'âge de dix-sept ans afin de subvenir aux besoins des siens il abandonne ses études.

1951, il est installé à Bras-Panon à La Réunion, une commune où la vanille est reine, il y fonde, et dirige la coopérative des producteurs de vanille naturelle à la Réunion. Il consacre tous ses efforts à développer cette production naturelle, menacée par les produits de synthèse.

8 Mars 1959 et 15 mars 1959, il se présente aux élections municipales dans la commune de Bras-Panon, élections municipales qui se déroulent d’ailleurs dans un climat de violence généralisée.

 

 

Sénateur Paul Moreau

 

 

Son adversaire direct Roger Vidot, communiste, occupe le poste de maire depuis dix-sept ans. A vingt-neuf ans, Paul Moreau est élu maire de Bras-Panon, poste qu'il conserve pendant trente-six ans.

Sous ses mandats successifs, il assure le développement de la commune, construction de logement, d'infrastructures modernes. En 1969, il organise dans la cour de la coopérative de vanille de Bras-Panon, la première foire agricole de la commune de Bras-Panon.

1964, il est élu conseiller général du canton de Bras-Panon poste qu'il conserve pendant 30 ans.

De 1982 à 1988, il est vice-président de l'assemblée départementale de La Réunion.

1982, il est élu au Conseil régional de La Réunion, poste qu'il conserve jusqu'en 1986.

Membre du Rassemblement pour la République, RPR, il en devient le président local.

25 septembre 1983, il est le suppléant du sénateur Paul Bénard, maire de Saint-Paul et vice-président du Conseil général.

3 février 1987, suite au décès de Paul Bénard, Paul Moreau lui succède et devient Senateur de La Réunion.

27 septembre 1992, il se présente aux élections sénatoriales, au premier tour il obtient 183 voix sur 916 suffrages exprimés , il est élu sénateur de justesse, avec 388 voix sur 904 suffrages exprimés au second tour, grâce à l'inattendu soutien du Parti communiste réunionnais de Paul Vergès. Au Palais du Luxembourg, il est membre de la commission des affaires économiques.

Pendant son mandat, en 1993, il est nommé membre titulaire du comité directeur du Fonds d'investissement des départements d'outre-mer. Il propose régulièrement à la Haute assemblée des mesures pour favoriser le développement de La Réunion. Il obtient en 1988 que les nouvelles dispositions prévues par le projet de loi relatif au revenu minimum d'insertion (RMI), soient applicables de plein droit dans les départements d'outre-mer.

En 1989, il défend l'adoption de mesures de défiscalisation afin d'encourager les investissements à La Réunion. La même année, il intervient en faveur de la désignation par l'Assemblée nationale et le Sénat de représentants des DOM-TOM parmi les membres des délégations parlementaires pour les Communautés européennes.

1991, Paul Moreau préside le, CNARM, Comité national d'accueil et d'actions réunionnaises en métropole, organisme créé par le député de La Réunion Michel Debré pour accueillir les Réunionnais émigrant dans l'Hexagone.

1992, Paul Moreau, RPR, Rassemblement Pour la République, se présente aux élections sénatoriales du 27 septembre 1992, il est réélu au deuxième tour avec 388 voix, et 42.92 % des suffrages exprimés, il est devancé par Eric Boyer, Divers Droite, 412 voix et Pierre Lagourgue, Divers Droite, 404 voix. Les trois sénateurs de la réunion siégent à droite de l'assemblée. Résultats des sénatoriales de 1992 à La Réunion.

Très affaibli par une longue maladie qui le contraint d'abord à quitter le Conseil général de La Réunion en 1994, il participe encore à la campagne présidentielle victorieuse de Jacques Chirac mais doit renoncer en juin 1995 à se représenter une septième fois lors des élections municipales à Bras-Panon.

Le Sénateur Paul Moreau décède le 1er juillet 1995, à Bras-Panon. Edmond Lauret est élu sénateur pour pourvoir à son remplacement.

Le lycée de Bras-Panon porte le nom de Paul Moreau : Lycée Paul Moreau.

 

 


 
 
   
  Voir les infos rajoutées sur cette page      Compléter les informations de cette page
   
  La dernière information ou le dernier commentaire de cette page : 
   
  Impossible d'effectuer la requête pour trouver les commentaires pour le site

Voici le message d'erreur renvoyé par la base de données :
1146 : Table 'miaimeaou1.commentaires_pages' doesn't exist