Plutella xylostella (Linnaeus, 1758). Teigne des crucifères. Papillon de La Réunion. Famille : Plutellidae.

Plutella xylostella (Linnaeus, 1758).

Teigne des crucifères.

Papillon de La Réunion.

Plutella xylostella (Linnaeus, 1758).


Plutella xylostella (Linnaeus, 1758).


Plutella xylostella (Linnaeus, 1758).

Plutella xylostella (Linnaeus, 1758).

Teigne des crucifères.

- Nom commun : Teigne des crucifères.
- Autre nom : Teigne des choux. Noctuelle du chou.
- Nom anglais : Diamond-backed Moth.
- Nom scientifique : Plutella xylostella (Linnaeus, 1758).
- Synonyme :
- Alucita xylostella (Linnaeus, 1758).
- Cerostoma maculipennis Curtis, 1832.
- Phalaena xylostella Linnaeus, 1758.
- Plutella megapterella Bentinck, 1934.
- Classe : Insecta.
- Ordre : Lepidoptera.
- Sous-ordre : Microlepidoptera.
- Super-famille : Yponomeutoidea.
- Famille : Plutellidae.
- Genre : Plutella.
- Espèce : Plutella xylostella.
- Auteur : Linnaeus, 1758.



Plutella xylostella (Linnaeus, 1758)., est un papillon de la famille des Plutellidae et du genre Traminda décrit par Schrank en 1802. La famille des Plutellidae comprend une centaine d'espèces dans le monde, se sont de petits papillons couramment désignés sous le nom de teignes car beaucoup sont dommageables aux plantes cultivées.



Répartition Plutella xylostella.

Plutella xylostella est une espèce cosmopolite, ce papillon probablement originaire d'Europe a une distribution mondiale, il se trouve en Europe, en Asie, en Afrique, en Amérique, en Australie, en Nouvelle-Zélande aux îles hawaïennes etc.



Plutella xylostella à La Réunion.

Plutella xylostella est un papillon commun à La Réunion, présent aussi bien dans les bas que dans les hauts de l'île, ravageur des cultures maraîchères, il affectionne particulièrement toutes les cultures de la famille des Brassicaceae : dont le chou cultivé, le chou chinois, le chou-fleur, le chou frisé, le chou-rave, la moutarde, le radis, le navet et le cresson...



Description de Plutella xylostella.

Plutella xylostella est un petit papillon d'une envergure de 12 à 17 mm pour un corps d'environ 6 mm de long. Au repos les ailes repliées en toit présentent un motif en losanges de couleur plus ou moins blanchâtre, correspondant aux marges accolées des ailes antérieures. Les ailes antérieures, étroites sont de couleur marron avec une frange au bord postérieur. Les ailes postérieures sont grises avec une frange.

Plutella xylostella est actif généralement au crépuscule et à la nuit, se nourrissant sur ​​les fleurs de plantes crucifères.

La femelle dépose ses oeufs sur les plantes hôtes individuellement ou par groupes de deux à huit oeufs dans des dépressions à la surface des feuilles. Les oeufs sont ovales et aplatis, mesurant 0,44 mm de long et 0,26 mm de large. Les larves émergent des oeufs au bout de 5 à 7 jours. Les larves ont quelques poils noirs courts et sont incolores dans le premier stade, mais pâle ou vert émeraude avec des têtes noires dans les derniers stades. Les petites chenilles sont agiles et en cas de contact se laissent tomber sur le sol. Elles dévorent les feuilles en laissant les nervures. La chrysalide longue de 8 mm est d'abord de couleur jaune ou verte puis devient plus foncée.



Plutella xylostella un ravageur.

Les larves endommagent les feuilles, les bourgeons, les fleurs, des plantes crucifères cultivées, elles provoquent l'élimination complète des tissus foliaires à l'exception des nervures des feuilles.

La teigne des crucifères est considérée comme un important ravageur, elle est devenue résistante aux insecticides. Dans certains pays le parasitoïde Cotesia plutellae est élevé pour parasiter et détruire les larves de Plutella xylostella, Diadegma mollipla est un autre parasite de la teigne.




Espèces de la famille des Plutellidae présentes à La Réunion.

Classement par nom scientifique.

 




Dernière mise à jour : Mardi 24 Octobre 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.




Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+