Flot des mers Recueil : Les lèvres closes Auteur Léon Dierx

La Réunion
Cherchez une page sur le site
www.mi-aime-a-ou.com

 
Promo Séjour La Réunion   Navigation :: Accueil :: Poésie île de La Réunion, poèmes, textes et récits ::
                         Classement par auteurs écrivains
         

Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+
 
 
 ITC Tropicar
 Location de voitures
 à La Réunion
 5 % de remise en ligne
  itctropicar.com
 
 Aide pour vos vacances
 Help-vacances
 Hôtels, gîtes, locations
 saisonnières, campings
 help-vacances.com
 
 
Flots des mers :: Léon Dierx
  Recueil : Les lèvres closes
   
   
  Flots des mers
   
  Flots qui portiez la vie au seuil obscur des temps, 
Qui la roulez toujours en embryons flottants 
Dans le flux et reflux du primitif servage, 
Éternels escadrons cabrés sur un rivage 
Ou contre un roc, l'écume au poitrail, flots des mers, 
Que vos bruits et leur rythme immortel me sont chers ! 

Partout où recouvrant récifs, galets de sables, 
Escaladant en vain les bords infranchissables, 
Vous brisez votre élan tout aussitôt repris, 
Vous aurez subjugué les cœurs et les esprits. 
L'ordre immémorial au même assaut vous lance, 
Et vous n'aurez connu ni repos ni silence 
Sur ce globe où chaque être, après un court effort, 
Pour l'oublier se fait immobile et s'endort. 
Enfanteurs de la nue éclatante ou qui gronde, 
Flots des mers, ennemis de tous les caps du monde, 
Vous leur jetez avec vos limons coutumiers 
Son rêve et son histoire épars en des fumiers. 
Dans vos sillons mouvants submergés par vos cimes 
Vous ensevelissez et bercez vos victimes, 
Ainsi qu'en le berçant vous poussez devant vous 
L'animalcule aveugle éclos dans vos remous. 
A tous les sols marins votre appel se répète. 
Mais sous l'azur limpide ou pendant la tempête, 
Doux murmure expirant sur la grève, ou fureur 
Retentissante au fond des vieux gouffres d'horreur, 
C'est à jamais un chant de détresse et de plainte. 
Perpétuels martyrs refoulés dans l'étreinte, 
Armée aux rangs serrés qui monte et qui descend, 
Un désir est en vous qui se sait impuissant. 
Que la nuit s'épaississe ou bien que le jour croisse, 
Vous accourez de loin, vous rapportez l'angoisse, 
Aux pieds de vos remparts certains vous revenez, 
Et mêlez aux rumeurs des ans disséminés 
Les soupirs inconnus, les voix de ceux qu'on pleure. 
La vôtre est toujours jeune et seule ici demeure. 
Messagers du chaos, damnés de l'action, 
Serviteurs du secret de la création, 
Votre spectacle auguste et sa vaste harmonie 
Émouvront plus que tout la pensée infinie. 
Nous n'aurons combattu qu'une heure ; incessamment, 
Vous clamez dans l'espace un plus ancien tourment ! 
Ah ! n'est-il pas celui d'une âme emprisonnée 
Qui, ne sachant pourquoi ni comment elle est née, 
Le demande en battant les murs de l'horizon ? 
Flots sacrés ! L'univers est encor la prison ! 
Nous avons beau fouiller et le ciel et la terre, 
Tout n'est que doute, énigme, illusion, mystère. 
   
   
  Léon Dierx
   
   
 
  42 poèmes récits et textes de La Réunion

 île Bourbon - G. Couturier
A l'île Natale - Auguste Lacaussade
A la mémoire de Robinet de La Serve - Auguste Lacaussade
A une dame créole. Recueil : Fleurs du mal - Charles Baudelaire
A une malbaraise. Recueil : Fleurs du mal - Charles Baudelaire
Anchaine. Les Salaziennes. Extrait - Auguste Lacaussade
Après - Élie Welcome Ozoux
Au fil de l'arroyo - Jean Ricquebourg
Ce soir. Recueil : Les lèvres closes - Léon Dierx
Désir - Jean Albany
Flots des mers. Recueil : Les lèvres closes - Léon Dierx
Inspirations - Etienne Azéma
L'aloès - P. De Monforand
L'amour en fraude. Recueil : Les amants - Léon Dierx
L'amour est éteint pour la vie - Évariste de Forges de Parny
L'apothéose Mouça-Al-Kebyr - Leconte de Lisle
L'orbe d'or. Poèmes tragiques - Leconte de Lisle
La mer - Leconte de Lisle
La sieste - P. De Monforand
Le Bernica. Poèmes barbares - Leconte de Lisle
Le lendemain. Recueil : Poésies érotiques - Évariste de Forges de Parny
Le Manchy - Leconte de Lisle
Le mutilé - Eugène Dayot
Le Piton des Neiges - Auguste Lacaussade
Le repas. Bourbon pittoresque. - Eugène Dayot
Le vieux solitaire - Léon Dierx
Les flamboyants - Jean Ricquebourg
Les nuits du tropique - Etienne Azéma
Les rythmes. Recueil : Les lèvres closes - Léon Dierx
Les travailleurs - Auguste Lacaussade
Ma mort. Recueil : Poésies érotiques - Évariste de Forges de Parny
Mafate - Louis Ozoux
Mare rubrum (Mer rouge) - Élie Welcome Ozoux
Matin enchanteur - Jean Ricquebourg
Paysage - Volsy Focard
Paysage - Louis Ozoux
Prière sur la montagne - Raphaël Barquisseau
Saint-Gilles  - Louis Ozoux
Salazie - Raphaël Barquisseau
Salazie. Amour de la petite patrie Salazie. - Eugène Dayot
Souvenir. Recueil : Poésies érotiques - Évariste de Forges de Parny
Un soir - Auguste Lacaussade
   
   
 

 
 
Partenaires : Gîtes chambre d'hôtesCamping - HôtelGuide touristique - Musée parc jardin Location de voitures          
Tous droits réservés © 2002 / 2012