Purée de Fruit à pain Recette de cuisine créole de La Réunion simple rapide et facile.

Purée de Fruit à pain.

Recette créole traditionnelle.

Laissez vos papilles vagabonder au gré de nos saveurs épicées.



Rubrique : Les plats 92 recettes

Toutes les recettes : Fruit à pain 8 Recette(s) trouvée(s).



Fruit à Pain et Arbre à pain.


Artocarpus altilis (Parkinson) Fosberg. Fruits.


Artocarpus altilis (Parkinson) Fosberg.

Purée de Fruit à pain.

Niveau de difficulté : Facile.

Ingrédients : Pour 4 personnes.
- 2 Fruits à pain.
- 25 cl de lait.
- 25 cl de crème fraîche légère.
- 2 jaunes d'œuf.
- Sel.
- Poivre.



Préparation de la recette :

Épluchez les fruits à pain, coupez-les en quatre, enlevez le cœur.

Faites cuire les morceaux de fruit à pain dans de l'eau bouillante salée environ 40 minutes. contrôlez la cuisson, piquez un morceau de fruit à pain avec un couteau, le morceau doit être tendre.

Égouttez les morceaux de fruit à pain.

Écrasez les morceaux à la fourchette ou au presse purée, ajoutez la crème fraîche, le lait, une pincée de sel, le poivre et les deux jaunes d'oeufs, mélangez. Rajoutez du lait selon la consistance.

Votre purée de fruit à pain accompagne les viandes.




Information sur le fruit à pain :

L'arbre à pain, Artocarpus altilis (Parkinson) Fosberg, est un arbre fruitier, son nom désigne à la fois l'arbre et son fruit. C'est Joseph Hubert de Montfleury qui introduit à Bourbon ( île de La Réunion ) en 1794 l'Arbre à pain. Il fut planté d'abord à La Rivière des Marsouins à Saint-Benoît.

Le fruit à pain est un très gros fruit ovale à peau verte bosselée, utilisé comme un légume. Sa pulpe crème dont le goût rappelle celui de la pomme de terre est blanche, fibreuse et riche en amidon. Le fruit de l'arbre à pain peut être grillé, frit, bouilli ou réduit en purée pour remplacer les pommes de terre. Son contenu en hydrates de carbone est élevé, vitamines A, B, C...

Le fruit à pain est consommé à La Réunion en légume à la façon de la pomme de terre, en dessert gâteau de fruit à pain ou beignet.

Le fruit à pain est appelé en créole l'assoutireur car le créole trouve là un repas vite fait.

On consomme le fruit à pain lorsqu'il est mûr, c'est-à-dire lorsque la sève laiteuse blanche vient à la surface et coule sur l'extérieur. Le fruit est encore dur et vert.

Si on laisse le fruit mûrir, une partie de l'amidon qu'il contient se transforme en sucre. Il a alors une saveur sucrée et doit être utilisé lorsqu'il est tendre, mais sans attendre qu'il pourrisse.

Aujourd'hui, on peut toujours employer les méthodes de cuisson traditionnelles mais on peut également rôtir le fruit au four, le cuire à l'étuvée ou le faire frire. Dans les deux premiers cas, on pique la peau du fruit à la fourchette avant la cuisson pour qu'il n'éclate pas. Cuire à four modéré (180 degrés) environ une heure et demie, jusqu'à ce que le fruit soit tendre. Pour la cuisson a l'étuvée ou à l'eau bouillante, peler d'abord le fruit. Dans certaines recettes, on peut remplacer la farine de blé par du fruit à pain mur râpé.




Dernière mise à jour : Vendredi 20 Septembre 2019   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2019

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.


Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+