Ancien parc d'artillerie et maison dite du commandant de gendarmerie à Saint-Denis La Réunion.

Ancien parc d'artillerie. Maison dite du commandant de gendarmerie.

A voir. A faire. A visiter à Saint-Denis La Réunion.



Ancien parc d'artillerie Saint-Denis La Réunion


Maison dite du commandant de gendarmerie Saint-Denis La Réunion


Ancien parc d'artillerie.


Ancien parc d'artillerie Saint-Denis.

Ancien parc d'artillerie.

Maison dite du commandant de gendarmerie.

- Nom : Ancien parc d'artillerie.
- Situation : 2, rue Juliette Dodu.
- Nom : Maison dite du commandant de gendarmerie.
- Situation : 15, rue de Nice.
- Ville : Saint-Denis.
- Commune : Saint-Denis.
- Momument : Classé le 16 Février 2006.



Sont inscrits le 16 février 2006 au titre des monuments historiques en totalité, y compris le terrain d' assiette, les murs de clôture et le portail d' entrée : l' ancien parc d' artillerie abritant aujourd' hui les services de la Direction départementale de l' Équipement située 2, rue Juliette Dodu (cad. AD 490) ; la maison dite du commandant de gendarmerie située 15, rue de Nice (cad. AD 8).

En 1819, la réalisation de cette caserne, face à la mer à l'extrémité nord de la ville de Saint-Denis, est à l'initiative du Baron Milius. Un premier groupe de constructions abrite l'arsenal et la direction de l'artillerie de marine, de nombreuses constructions sont érigées et détruites au fur et à mesure des modifications et des améliorations projetées.

L'actuelle configuration date de 1835 - 1840.

Tessier puis Sonnini, du Génie militaire, proposent l'aménagement de la partie orientale du quadrilatère en prévoyant un logement de fonction pour le directeur de l'arsenal.

En 1839, Sonnini donne plus d'ampleur au projet en multipliant les constructions autour de deux grandes cours.

En 1841, un nouveau projet est approuvé, comprenant le grand bâtiment bordant la cour intérieure au nord, avec galeries superposées, à arcades au rez-de-chaussée, rythmées par des piliers au premier étage soutenant une architrave.

La maison du directeur et les annexes du parc d'artillerie connaîtront d'autres modifications ultérieures. Les travaux sont achevés en 1849.

Dans la seconde moitié du 19e siècle, plusieurs campagnes de travaux sont réalisées sans pour autant modifier profondément la première organisation spatiale. Les locaux sont désaffectés lors du départ des troupes coloniales pour Madagascar, puis affectés à d'autres services. 1919, service du chemin de fer et des postes. 1953, direction des Postes Télégraphes Téléphone, est aujourd'hui la Direction départementale de l'Équipement hormis la maison dite du commandant de gendarmerie.


Dernière mise à jour : Jeudi 19 Janvier 2017   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2017

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.


Retrouvez La Réunion Mi aime a ou sur Google+