Édouard Le Roy, né à Saint-Denis La Réunion homme politique député de La Réunion personnage célèbre de La Réunion.

Édouard Le Roy.

- Nom : Édouard Le Roy.
- Naissance : 21 février 1847 à Saint-Denis de la Réunion.
- Décès : 4 décembre 1919 à Grenoble, Isère.
- Fonction :
- Député de La Réunion.
- Avocat.
- Bâtonnier de l'ordre.
- Président du Conseil général.


Édouard Le Roy est né le 21 février 1847 à Saint-Denis La Réunion.

Encore étudiant en droit, il participe avec G. Desjardins, étudiant en médecine et Ernest Jalabert, ingénieur des arts et manufacture à la publication d'un ouvrage relatant les émeutes survenues du 29 novembre 1868 au 3 décembre 1868 à Saint-Denis de La Réunion. Titre : Evénements de L'île de La Réunion, parution en 1869.

événements de l'île de La Réunion de M. Édouard Le Roy

Après des études brillantes, il est avocat au barreau de Saint-Denis.

S'intéressant à la vie locale, édouard Le Roy est membre du Conseil municipal de Saint-Denis. Il écrit des articles de presse notamment dans le Nouveau Salazien, suite à un article il est en 1880, poursuivie pour délit de presse. Il en fait un mémoire qui paraît la même année sous le titre :

La presse devant les conseils de guerre à l'île de La Réunion. Mémoire à consulter à l'occasion de la poursuite pour délit de presse, intentée à M. Edouard Le Roy, avocat au barreau de Saint-Denis, devant le 2eime conseil de guerre permanent. Saint-Denis. Imprimerie Th. Drouet Fils, rue de l'Eglise, 48. 1880.

Le début de son mémoire :

" Hier c'était un Journaliste qui était traduit devant la juridiction militaire ; Aujourd'hui c'est un avocat membre du Conseil municipal de, Saint-Denis, qui va comparaître à son tour devant la même juridiction.

Nous venons de recevoir en effet, une, ordonnance présidentielle signée de M le. commandant Dulieu et portant la date du l8 Juin courant, qui nous cite à la barre du 2eime conseil de guerre permanent, à raison de la déclaration par laquelle nous nous sommes loyalement reconnu l'auteur de l'article qui a paru dans le Nouveau Salazien, lors de la poursuite dirigée contre Téditeur-gérant de ce journal.

Nous voilà donc transformé en prévenu, et réduit à nous défendre, nous dont le ministère avait consisté jusqu'ici à défendre et à protéger les autres ! "

Il fini son mémoire :

" Aussi notre intérêt personnel s'efface-t-il dans cette cause devant la grandeur des périls que viendrait à courir la presse coloniale, si le régime qui s'inaugure aujourd'hui contre nous devait prévaloir.

Nos revendications ne se bornent donc pas ici à la défense d'un intérêt purement privé ; ce sont les franchises de la presse, sans acception de personnes, ni d'opinions politiques, que nous voudrions faire triompher : les droits que nous défendons sont ceux de tous , ceux de la libre discussion , de la critique indépendante et honnête, ces nobles prérogatives dé la pensée humaine. "

Mémoire de M. Édouard Le Roy

Avocat, ancien bâtonnier de l'ordre, président du Conseil général, président de la société de secours mutuel pour l'instruction, Edouard Le Roy se présente pour la première fois aux élections législatives le 22 septembre 1889 dans la 1re circonscription de la Réunion et est élu député au premier tour, avec 4.640 voix sur 7.867 votants, contre 3.181 à Louis Brunet.

Le Roy s'est voulu avant tout ardent défenseur du prestige de la France alors à peine remise de la guerre de 1870 par une politique d'expansion coloniale. Mais homme de droit, il a voulu dans la colonisation, l'équité et l'élévation des indigènes : son rôle de président de la société de secours mutuels pour l'instruction en témoigne.

Sa vie de parlementaire a été influencée par sa formation de juriste, et il a combattu pour une meilleure justice, accessible a tous, notamment par une simplification de la procédure et une réduction des frais de justice.

Au renouvellement de 1893, un curieux renversement de situation se produit : il est battu par Louis Brunet qui l'emporte avec 4.976 voix sur 8.192 votants contre 3.172, chacun des deux adversaires recueillant à peu d'unités près, mais inversement, le nombre de suffrages obtenus en 1889.

Edouard Le Roy se retire alors de la politique et commence une carrière dans l'administration des Finances. Trésorier-payeur en Nouvelle-Calédonie où sa santé ne lui permit pas de rester longtemps, il fut nommé en métropole percepteur à Marseille puis acheva cette carrière à Grenoble.

Élu membre correspondant de l'Académie de la Réunion le 16 octobre 1919, il ne survécut que de peu à cette distinction : il meurt en effet le 4 décembre 1919 à Grenoble ; il avait 72 ans.



Liens commerciaux

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 07 Juin 2020   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2020

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.