Félix Guyon, né à Saint-Denis La Réunion, chirurgien, fondateur de l'école de chirurgie urologique française.

Félix Guyon.

- Nom : Jean Casimir Félix Guyon.
- Naissance : 21 juillet 1831 à Saint-Denis de la Réunion.
- Décès : 20 juillet 1920 à Paris.
- Fonction :
- Chirurgien.
- Président de l'Académie de Médecine.
- Président de l'Académie des Sciences.


Jean Casimir Félix Guyon est né le 21 juillet 1831 à Saint-Denis de la Réunion. Il est le fils de Jean Baptiste Casimir Guyon, breton de Lorient qui se destine à une carrière de chirurgien de marine, et de Rose Delpit créole.

Félix Guyon

Sa famille s'installe à Cherbourg il a 3 ans, son père soutient à Paris une thèse sur la fièvre intermittente observée à Madagascar. La famille s’établit ensuite à Nantes où son père meurt en 1844. Madame Guyon continue d’y élever ses quatre enfants, deux filles et deux garçons.

Félix Guyon fait ses études de médecine à Nantes, par la suite il est externe à Paris.

Il continue sa formation avec les grands maîtres de l’époque : Velpeau, Rous, Aran, et soutient sa thèse en 1858 sur : Les tumeurs fibreuses à l'état de vacuité.

1858, il se marie avec Mlle Delpit, sa cousine revenue de la Nouvelle-Orléans.

1860, Félix Guyon échoue à l'agrégation, il se représente avec succés 3 ans plus tard avec une thèse sur Les tumeurs fibreuses de l’utérus. Il est nommé chirurgien des hôpitaux à 31 ans.

En 1867, Félix Guyon est chirurgien à l'hôpital Necker de Paris. Il étudie sur la pathologie urinaire, il apporte des solutions chirurgicales aux infections vésicales et rénales. Il devient le créateur de l'urologie moderne.

Après 1870, il effectue des études sur les pathologies urinaires, propose des solutions chirurgicales aux infections rénales et vésicales sévères. Il étudie les pathologies prostatiques, calculeuses et tumorales vésicales.

Félix Guyon obyient en 1876 la "chaire de patholgie externe" et en 1890, son service où se pressaient élèves et malades est transformé en "clinique des voies urinaires".

En 1878, il entre à l'Académie de Médecine qu’il préside en 1901 puis à l’Académie des Sciences en 1892.

En 1906, après quarante années passées dans ce service de l'hôpital Necker où il avait fondé l'urologie moderne, il prend sa retraire.

Retiré dans cette Bretagne où étaient nés ses ancètres et où il avait passé ses années de jeunesse, Félix Guyon s'éteint à paris le 20 juillet 1920, à la veille de ses quatre-vingt-neuf ans.

Jean Casimir Félix Guyon.

Il est utile de préciser qu'il a laissé son nom dans l'anatomie francophone en décrivant le canal ulnaire (ou cubital) au poignet qui fut par la suite appelé "canal de Guyon" et par dérivation les pathologies en découlant comme le syndrome de la loge de Guyon. Tous les chirurgiens francophones connaissent ce nom, mais aucun ne le rattache à un réunionnais.

Le premier grand hôpital de la Réunion fut l’hôpital colonial du camp Ozoux, ouvert en 1899, reconstruit en 1906, il est ouvert en 1908, sous le nom d’hôpital Félix-Guyon avec une capacité de 130 lits.

Aujourd'hui Le Centre hospitalier départemental de Saint-Denis à La Réunion porte son nom : Centre Hospitalier Félix Guyon.



Liens commerciaux

Haut de page


Liens commerciaux.


Dernière mise à jour : Dimanche 07 Juin 2020   Webmaster. Tous droits réservés © 2002 / 2020

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici

Liens commerciaux.

Booking.com




Hotels île Maurice.

Hébergements à Rodrigues.

Annuaire La Réunion

Hotel La Réunion.

Gîte La Réunion.

Location voiture La Réunion.

Immobilier La Réunion.

Musée La Réunion.

Canyoning La Réunion.

Plongée La Réunion.

Loisir activité La Réunion.

Parapente La Réunion.